Live Japon : quand Sony explore de nouveaux horizons

30 août 2015 à 16h18
0
Sony n'est pas forcément l'entreprise des seuls baladeurs Walkman, TV Bravia, consoles PlayStation ou appareils photo Alpha. C'est aussi une banque et une compagnie d'assurance, par le côté social du cofondateur Akio Morita, et plus récemment, une société qui s'intéresse au monde médical, aux endoscopes notamment, et à la recherche cellulaire. Sony c'est également une société qui s'apprête à proposer des services avec des drones !


012C000008150424-photo-live-japon-20-08-2015.jpg
012C000008150434-photo-live-japon-20-08-2015.jpg

Il y a une semaine, la filiale Sony Mobile Communications a en effet détaillé des prestations avec ces engins semi-autonomes, en collaboration avec la firme ZMP. Les deux ont constitué une coentreprise appelée AeroSense qui proposera à compter de 2016 un service de photos par des drones spécifiques (deux modèles différents) équipés de caméras avec un capteur Cmos et d'autres senseurs Sony. Les drones effectueront des trajets préprogrammés et des prises de vues à des moments prédéfinis, une opération qui peut être répétée à fréquence régulière (quotidienne, hébdo), par exemple pour observer l'évolution de plantations ou effectuer une surveillance particulière d'un lieu.



Après le vol, la technologie sans fil de proximité à haut débit TransferJet de Sony est utilisée pour copier les données de la caméra vers un PC puis vers un serveur en ligne. AeroSense propose ainsi un stockage déporté et un système de gestion des images.
Sont considérés comme de gros clients potentiels les exploitants agricoles (pour la surveillance des cultures), les entreprises de construction (pour du repérage d'emplacements et le suivi de chantiers), ou encore le secteur de la distribution.
Le "business des drones" est en train de naître au Japon comme dans d'autres pays et Sony, qui cherche des relais de croissance pour combler le manque à gagner dans le domaine mature et ultra-concurrentiel des produits audiovisuels grand public, y tente sa chance comme dans d'autres secteurs.

01F4000008150426-photo-live-japon-20-08-2015.jpg


Sony a aussi annoncé en début de mois un système de lampes à diodes électroluminescentes ayant la particularité d'accelérer la pousse du gazon pour les stades. Le groupe espère que sa technologie sera employée l'année prochaine.
Dans le domaine médical, non seulement Sony fournit depuis belle lurette des écrans très haute-définition pour les hôpitaux, mais le fleuron de l'électronique grand public s'est aussi associé au numéro un mondial des endoscopes, son compatriote Olympus, pour développer des nouveaux modèles 4K.

Sony commercialise aussi depuis 2012 un appareil d'analyse de cellules humaines exploitant entre autres les technologies utilisées dans les enregistreurs et lecteurs de disques optiques au format Blu-ray.

01F4000008150428-photo-live-japon-20-08-2015.jpg


Cet équipement peut être utile dans les recherches sur le cancer et autres maladies affectant les cellules, ainsi que dans le domaine où les Japonais font preuve de grandes compétences, celui de la recherche cellulaire, notamment sur l'utilisation des cellules souches embryonnaires ou pluripotentes induites (iPS, qui ont valu le prix Nobel de médecine au chercheur nippon Shinya Yamanaka). Concrètement, l'appareil permet de rapidement compter les cellules d'un prélèvement, de mesurer leurs dimensions, de les différencier par catégories, d'en préciser la surface et la constitution interne, le tout en faisant défiler lesdites cellules à grande vitesse sous un faisceau laser. C'est la lumière réémise au contact des cellules qui permet de les caractériser.

01F4000008150430-photo-live-japon-20-08-2015.jpg


Sony fait preuve d'une volonté d'élargir ses activités au domaine de la médecine, pressentant la possibilité d'exploiter à des fins de recherche, de diagnostic ou de traitement des technologies initialement développées pour le divertissement.
En 2010, le groupe avait fait l'acquisition de la société américaine de cytométrie iCyt, ce qui lui avait permis de mettre un pied dans cette activité pointue. Sony songe aussi à proposer au corps médical des techniques de capture et analyse d'images au départ conçues pour ses caméras, appareils photo, téléviseurs ou ordinateurs.

01F4000008150432-photo-live-japon-20-08-2015.jpg


Le patron de l'entreprise, Kazuo Hirai, ambitionne ainsi de faire de cette activité un des piliers du groupe. Il est aussi très enclin à écouter les idées de jeunes chercheurs du groupe et le prouve en offrant aux plus méritants la possibilité de donner corps à des produits qu'ils ont imaginés comme ces montres et autres créations (prototypes) inédits.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top