Live Japon: les youtubers nippons

13 juin 2015 à 18h27
0
Au Japon, on les appelle les "yutyubâaaa" (youtuber, en prononciation japonisée). A l'instar de Cyprien en France, ces individus sont devenus des stars d'internet grâce à des vidéos d'eux-mêmes publiées sur Youtube.
Mais la particularité des "yutyubâaaa" nippons, c'est non seulement leur nombre, mais aussi la diversité des genres, et le voyeurisme qui constitue pour certains la seule raison de leur réussite en ligne.

0226000008072694-photo-live-japon-13-06-2015.jpg



Il y a bien sûr ceux qui font dans le style de Cyprien mais en version nippone, une sorte de "one man show" de quelques minutes sur un sujet où un autre dans le but de faire rire, avec un humour japonais qui reste assez diificile à appréhender pour les étrangers en général et les Français en particulier. L'inverse est aussi vrai d'ailleurs. Mais il y a aussi beaucoup d'autres registres différents, comme ceux qui laissent tourner la caméra et commentent l'actualité ou tout ce qui leur passe par la tête, ceux qui font des critiques de produits, ou carrément ceux qui se prennent pour des grands reporters.

0226000008072692-photo-live-japon-13-06-2015.jpg


Ces youtubers japonais vivent de leurs apparitions sur la toile, grâce à la pub qu'ils attirent, laquelle augmente avec leur nombre de suiveurs. Et ils se comptent par millions ou par centaines de milliers pour les plus populaires.

Il existe ainsi un palmarès des youtubers nippons les plus appréciés. Dans ce classsement, c'est Hikakin qui trône en tête. Ce jeune homme est déjà plus qu'une vedette, un véritable phénomène qui, à l'instar de mascottes, a généré une collection de produits dérivés, publié un livre où il explique son boulot, etc.



Il est vrai que l'individu, qui passe en revue des articles du commerce, est plutôt marrant voire parfois hilarant. Bien entendu, pour le comprendre, il faut être japonophone, mais le cas échéant, cela vaut vraiment le détour. Le gars a plusieurs canaux (l'un où il présente des produits divers, l'autre où il fait des critiques de jeux vidéo, un troisième où il décline ses talents de beatboxer - ce pourquoi il s'est fait connaître initialement - etc.). Au total il cumule quelque 5,5 millions d'abonnés !




Dans le registre humour, mais dans un style différent, sévit Hajime, qui est deuxième dans le plus récent classement. Ce dernier a expliqué récemment, image à l'appui, que Youtube envoyait une énorme réplique du bouton "play" du site, sous verre et dans un cadre avec un message nominatif de félicitations à ceux qui dépassaient le million de souscripteurs.

0226000008072696-photo-live-japon-13-06-2015.jpg


On ne va pas tous les citer, mais on ne peut pas ne pas mentionner deux autres individus, qui se distinguent dans des domaines bien différents, l'une étant bluffante (parfois même inquiétante), l'autre carrément choquant

La première se nomme Yuka Kinoshita. C'est une jeune Japonaise toute menue mais qui mange comme un ogre, mais vraiment, devant une caméra, dans des restaurants qui lui servent pour elle seule des portions pour 10 personnes au moins. Exemple: un steack de 1,5 kg et son accompagnement, 200 sushis, 100 hamburgers (défi raté d'ailleurs)... Elle est absolument incroyable et n'a pas l'air du tout malade après avoir autant ingurgité. Vu ce qu'elle ingère dans chacune de ses vidéos, il est incroyable qu'elle ne devienne pas énorme. Beaucoup de femmes aimeraient connaître son secret, ou sa technique. Sauf qu'on finit quand même par craindre pour sa santé. On aimerait en tout cas entendre l'avis de médecins sur ce cas pour le moins extraordinaire.



Le deuxième, lui, se fait appeler Noël. On l'a déjà mentionné la semaine dernière car c'est un cas tout à fait à part. Il s'est récemment fait arrêter par la police pour avoir fait voler un drône à proximité de la résidence du Premier ministre, au-dessus de lieux de culte, etc. Mais ce n'est pas là qu'est son plus choquant forfait.
Ce jeune homme de 15 ans, qui ne va plus au collège et fait damner ses parents (il montre même les engueulades sur internet), se prend pour un journaliste redresseur de torts. Il va ainsi faire des reportages sur des lieux de faits divers, y compris des meurtres, comme récemment à Kawasaki où à sauvagement été assassiné un jeune garçon par des lycéens. Il est allé jusqu'à faire un direct devant les salons funéraires où se rendaient les amis et la familles en deuil.

0226000008072698-photo-live-japon-13-06-2015.jpg


Le pire est qu'il est soutenu (y compris financièrement) par des légions de fans qui trouvent qu'il révolutionne ainsi la pratique journalistique. Des voix s'élevent cependant pour dénoncer le voyeurisme et l'effronterie du jeune homme qui s'adressait par exemple au représentants des forces de l'ordre venant le mettre en garde comme à des camarades de classe. Les flics, eux, lui répondent en language extrêmement poli, de peur que les avocats du gamin, en cas de poursuites, n'utilisent une attitude manquant de respect pour défendre leur client.



Autant les "yutyubâaaa" façon Hikakin donnent-ils un souffle nouveau à la tradition humoristique japonaise en employant des moyens auparavant inexistants (action camera, partage de vidéos en ligne), autant le dernier mentionné emploie-t-il les mêmes outils à mauvais escient au risque hélas non seulement de gâcher son avenir (l'escalade exigée par les fans est flagrante et se finira mal) mais aussi de faire des émules mal inspirées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Revue de Web : It's a trap !
Windows 10 : Toshiba ajoutera une touche dédiée à Cortana sur ses prochains PC
Mozilla sort un launcher Android pour tester Firefox OS
Sonder : un clavier personnalisable à touches E Ink
E3 2015 : Quand Bethesda marche sur les plates-bandes de Blizzard
Sondage : utilisez-vous les services de streaming musical ?
Infos US de l’info : Uber va investir un milliard de dollars en Chine
HP Sprout : un scanner 3D amélioré pour le
La cartographie des ondes mobiles fait ses premiers pas
Opera : une version stable sur Windows Phone, bientôt une application universelle
Haut de page