Live Japon : beauté électronique

17 janvier 2015 à 16h53
On parierait volontiers que parmi les lecteurs de cette chronique, certains ont un faible pour la gent féminine japonaise. Il est vrai que nombreuses sont les jolies Nippones, notamment parce qu'elles gardent longtemps une belle peau lisse, sans ridules. Certains vous diront que c'est parce qu'elles l'entretiennent avec non seulement des crèmes et autres cosmétiques, mais aussi des appareils électroniques.

0226000007860363-photo-live-japon-17-01-2015.jpg


On ne sait s'ils sont efficaces ou non, mais il est vrai qu'existent au Japon de très nombreux instruments de soins esthétiques enfermant des technologies plus ou moins mystérieuses censées vous garantir une forme et une beauté éclatantes. Contre toute attente, ce ne sont pas que des entreprises plus ou moins charlatanesques qui offrent ce genre d'engins, mais des géants de l'électronique et de l'électroménager, à commencer par Panasonic.

0226000007860365-photo-live-japon-17-01-2015.jpg



Plus connu en Occident pour ses appareils audiovisuels, ce groupe de l'ouest du Japon propose en effet toute une ligne de produits pour femmes et hommes allant des simples sèche-cheveux à ions négatifs aux humidificateurs de peau, en passant par des choses plus étonnantes comme des lunettes relaxantes qui envoient de la vapeur sur les yeux pendant une douzaine de minutes pour les reposer, les dégonfler, les enjoliver. Panasonic toujours, présente dans son catalogue "Panasonic Beauty", des rouleaux électriques de massage pour le visage, ou bien encore, des applicateurs à ultrasons qui resserrent et nettoient les pores. S'y ajoutent des masseurs électriques de cuir chevelu ou de pieds.

0226000007860367-photo-live-japon-17-01-2015.jpg

0226000007860369-photo-live-japon-17-01-2015.jpg

Si Panasonic est donc très présent dans les rayons beauté des grandes enseignes d'électronique et électroménager du Japon, il est une autre entreprise que l'on remarque d'emblée compte tenu de l'étendue de son offre dans ce domaine: il s'agit de Ya-man. Ce nom ne vous dit peut-être rien, car il n'est pas très connu hors du Japon, mais cette firme déborde d'imagination. Elle se définit comme "professionnelle de l'esthétique".

0226000007860371-photo-live-japon-17-01-2015.jpg


Ultrasons, RF 1 MHz, ions négatifs, on en passe, Ya-man affiche des tas de technologies présentées comme miraculeuses pour venir à bout des peaux les plus retorses : impossible pour nous de prouver ou démentir l'efficacité de ses appareils, mais sur le papier, ça impressionne. Ya-man s'est notamment fait connaître par un petit appareil pour hommes et femmes appelé "no-no hair" qui est doté d'une technologie d'épilation par... carbonisation (on ne trouve pas d'autre mot).

0226000007860375-photo-live-japon-17-01-2015.jpg


Pour les filles (dont la pilosité des bras et jambes est généralement bien plus faible que pour les garçons), le fait de cramer les poils est peut-être un moyen acceptable (encore que), mais pour les hommes, il fallait oser le leur proposer. Autant vous dire que l'odeur de "roussi" n'est pas une illusion !

0226000007860373-photo-live-japon-17-01-2015.jpg


Le "tapping", petits tapotements rapides (1800 fois par minute) est une des technologies que vante aussi Ya-man ces derniers temps. Tapoter à toute vitesse sur la peau du visage aide à la maintenir jeune et faire la même chose sur le crâne entretient la santé des cheveux. Eh oui !

0226000007860377-photo-live-japon-17-01-2015.jpg


Les soins esthétiques sont considérés comme de première importance par une grande partie des femmes et des hommes japonais, mais ces derniers sont aussi nombreux encore à passer du temps à se faire masser par des appareils, là encore, présentés comme dotés des meilleures technologies. Les dernières variantes des fauteuils de massage (autrefois des engins à marteaux actionnés par des moteurs) sont désormais équipés d'un véritable ordinateur qui adapte le programme de massage de la tête aux pieds à la morphologie et aux préférences de l'utilisateur.

0226000007860379-photo-live-japon-17-01-2015.jpg


Dans ce domaine aussi on retrouve Panasonic, à côté de sociétés plus spécialisées, comme Fuji Iryoki. Ces sièges intelligents (mais parfois quand même un peu tortionnaires), dont la gamme est très vaste, coûtent entre 500 et plus de 2500 euros. Si ça fait mal c'est que ça fait du bien !

0226000007860381-photo-live-japon-17-01-2015.jpg


Lorsque l'on va dans une grande enseigne d'électronique du Japon, il y a un spectacle à ne pas rater, à toute heure du jour et n'importe quel jour de la semaine : celui de "salarimen" vautrés dans ces fauteuils de massage en démonstration. On parierait que certains y passent des heures alors qu'ils sont censés être à pied d'oeuvre.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top