Live Japon : Industrie, les Japonais s'en tirent bien

13 juillet 2013 à 15h01
0
Prenez 50 produits plutôt high-tech et comptez les parts de marché des diverses entreprises qui les fabriquent, puis affichez la nationalité de la première dans chaque catégorie. Résultat : parmi les 50, 12 sont dominées par des firmes japonaises, un score plus qu'honorable.

01C2000006125472-photo-iso-8859-1-manga01-13072013.jpg

Selon une étude réalisée par le groupe de presse économique Nikkei, les industriels japonais s'en tirent encore bien dans l'électronique, même s'ils ne sont plus maîtres des produits numériques les plus visibles pour le grand public, encore que. Exemple : avec 44% de parts de marché, Sony écrase tous les concurrents dans le domaine des camescopes, secteur dans lequel le groupe a été pionnier avec les Handycam qui ont évolué au fur à mesure des avancées technologiques, dont il fut d'ailleurs souvent à l'origine. Le numéro 2 mondial des caméscopes est en outre un compatriote, JVC Kenwood (groupe issu de la fusion en 2010 de JVC - ex-filiale de Panasonic - et de Kenwood).

015E000006124374-photo-image01.jpg

Sony est aussi numéro un mondial des capteurs d'images CMOS (ceux qui équipent des appareils photo et caméras numériques, ainsi que les smartphones et tablettes). Il jouit pour ce type de composants d'une part de marché planétaire de 32% devant l'américain Omnivision Technologies (14,4%). Sony équipe non seulement ses propres appareils mais fournit aussi d'importantes quantités de ces capteurs pour les smartphones de Samsung.

015E000006124376-photo-image02.jpg

Sony est enfin encore en bonne place, deuxième, dans le domaine des consoles de jeux vidéo, avec 41,1% des ventes mondiales, tout juste derrière son compatriote Nintendo qui en contrôle 41,4%.

012C000006124378-photo-image03.jpg

Autre spécialité s'il en est pour les Japonais : celui des appareils photo numériques. Le premier mondial est Canon, avec 22,6% de parts de marché, le second Nikon avec 20,9% et l'on parierait que le troisième ,et sans doute même le quatrième ainsi que le cinquième, sont aussi nippons. En effet, sur le marché de boîtiers reflex ou sans miroirs à objectifs interchangeables, il n'y a pour ainsi dire que des marques nippones, et sur celui des modèles compactes, les Japonais dominent aussi de façon écrasante.

00D2000006124380-photo-image04.jpg

Dans le domaine des composants, les Japonais sont présents en force dans les diodes électroluminescentes (LED) de couleur blanche, le groupe nippon qui les a créées le premier, Nichia, ayant encore une part de marché de 33,1%, devant le sud-coréen Samsung (10,8%), actuellement en perte de vitesse. Dans cette catégorie des semi-conducteurs on trouve aussi numéro un des micro-contrôleurs, entre autres pour automobiles, le groupe Renesas Electronics, celui qui avait tant souffert lors du séisme du 11 mars dans le nord-est du Japon.

Les autres forts domaines de compétence des Japonais, ce sont les robots industriels, avec notamment l'entreprise Fanuc qui se classe première de son secteur avec 27,3% de parts de marchés, devant le suisse ABB (23,4%).

015E000006124384-photo-image06.jpg

Autre catégorie où les Japonais excellent grâce à leur persévérance, celle des matériaux composites, en l'occurrence la fibre de carbone. Le numéro un c'est Toray (21%du marché), un groupe aussi présent en France puisqu'il est le fournisseur d'Airbus pour ce type de matériau désormais intégré en grandes proportions dans les fuselages des avions de dernière génération. Toray, contrairement à nombre de société américaines, européennes ou asiatiques, a été patient. Cela fait plus de quatre décennies qu'il travaille sur la fibre de carbone. D'autres ont voulu s'y risquer mais ont abandonné car le marché n'était pas assez important au regard des investissements à consentir. Toray, lui, a tenu, et il en récolte aujourd'hui les fruits puisque ce marché est, selon les experts, appelé à devenir gigantesque quand les automobiles s'y convertiront aussi (ce qui est déjà le cas pour des voitures de course).

015E000006124400-photo-image14.jpg

Puisqu'il est question de voitures, notez que c'est aussi un groupe japonais qui est champion du monde dans ce secteur, le géant Toyota. Il détient 11,7% de parts de marché mondiale, un cheveu devant l'américain General Motors (11,2%). Toyota devrait être en 2013 le premier constructeur du monde à vendre 10 millions de véhicules en un an (cela n'est jamais arrivé pour personne dans le passé).

015E000006124390-photo-image09.jpg

Enfin, il y a quand même des domaines importants où les Japonais ne sont plus premiers et s'en veulent d'ailleurs, parce qu'ils ont été les pionniers. C'est le cas des téléphones portables. Aujourd'hui, le meneur mondial est Samsung (23,5% du marché), très loin devant les fournisseurs nippons. C'est aussi le cas des batteries lithium-ion, elles aussi raflées par Samsung (25% du marché mondial), et des dalles d'écran LCD où le numéro un est un autre sud-coréen, LG (24,6%), devant Samsung encore (20,1%). Même déception aussi dans les cellules photovoltaïques dont le plus gros fournisseur mondial est japonais. C'est aussi un groupe japonais qui aurait presque dû être numéro un mondial des disques durs, compte-tenu de la contribution nippone dans ce domaine, mais c'est un américain, Western Digital, avec près de 45% du marché.

00FA000006124394-photo-image11.jpg
00FA000006124396-photo-image12.jpg

Cette étude en tout cas illustre en partie la puissance industrielle des différents pays dans les domaines jugés stratégiques. Sans grande surprise, les entreprises des Etats-Unis sont loin devant avec 19 titres de championnes du monde sur 50. Avec 12/50, le Japon est deuxième, suivi par la Corée du Sud (8), puis la Chine (6), devant l'Europe qui a perdu quatre catégories en l'espace d'un an et n'en conserve que 5, avec une solide contribution de l'Allemagne.

015E000006124398-photo-image13.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'Irlande commence à bloquer The Pirate Bay
WhatsApp reçoit une mise à jour sur Windows Phone 8
Le BlackBerry A10 dévoilé en vidéo ?
L'IETF ne veut pas de domaine
eBay Exact : une appli mobile dédiée à l'impression 3D
Revue de Web : et si les smartphones n'existaient pas ?
Revue de presse : l'avenir de la régulation du net
Infos US de la nuit : Restriction LinkedIn, Ebay en mode 3D, Retour d'Angry Birds
Hulu ne sera finalement pas vendu, 750 millions de dollars injectés
Dotclear : la communauté des contributeurs cherche son second souffle
Haut de page