Live Japon : Porte-monnaie électronique, 2/3 de convaincus, 1/3 de rétifs

27 janvier 2013 à 13h31
0
Suica, Waon, Nanaco, Edy, etc: les porte-monnaie électroniques s'accumulent dans les poches des citoyens nippons qui n'y comprennent plus rien mais les utilisent quand même dans le but d'accumuler des points et ristournes. Ce qui ne les empêche pas de posséder aussi des cartes bancaires traditionnelles (plus de 3 en moyenne par adulte) dont ils ne se servent que pour les gros achats.

01F4000005679378-photo-manga01-27012013.jpg


D'après les statistiques diffusées par la banque centrale du Japon, près de 200 millions de porte-monnaie électroniques ont été activés au Japon, pour une population de 128 millions d'âmes. Plus d'un million de terminaux de lecture ont été installés dans les commerces et plus de 230 millions de paiements sont effectués chaque mois par porte-monnaie électronique pour une somme totale qui avoisine les 200 milliards de yens (1,8 milliard d'euros).

00C8000005679362-photo-images01.jpg

Par ailleurs, selon une enquête effectuée par la société Macromill pour le compte du groupe de presse économique Nikkei, 60% des consommateurs utilisent un porte-monnaie électronique et la plupart en font un usage croissant comparé à celui de l'année précédente.

Il existe au Japon un grand nombre de porte-monnaie électroniques sous forme de carte à puce sans contact ou intégrés dans le téléphone mobile. Selon l'étude de Macromill, sur 1 000 personnes de 20 à 69 ans interrogées, 24,5% emploient le modèle Waon du groupe de distribution Aeon, gérant de centres commerciaux, hypermarchés, supermarchés et supérettes, autant de lieux dans lesquels Waon est accepté pour le paiement et l'octroi de points de fidélité à convertir en à-valoir.

Suica, passe multitrajet à puce sans contact de la compagnie de chemin de fer de l'est, JR Higashi Nihon, est employé en tant que porte-monnaie électronique par 22% des individus sondés. Arrive en troisième place avec un taux de possession de 18,6% Nanaco, le porte-monnaie proposé par le 2e plus grand groupe japonais de distribution, Seven & I Holdings, qui coiffe les hypermarchés Ito Yokado, les grands magasins Sogo-Seibu, les quelque 13 000 supérettes Seven Eleven au Japon ou encore les restaurants familiaux Denny's.

012C000005679364-photo-images02.jpg

Pas moins de 90% des utilisateurs de Waon et Nanaco, tous les deux adossés à un programme de fidélité, ont toujours leur porte-monnaie électronique sur eux, et paient systématiquement avec pour emmagasiner des points qui se transforment à leur tour en monnaie électronique. Les ménagères nippones sont en effet des collectionneuses de bons de réduction et expertes des divers moyens de faire des économies. Elles gèrent les comptes du foyer en bonnes mères de famille, n'hésitant pas pour certaines à parcourir dans la même journée plusieurs magasins d'alimentation pour acheter à chaque endroit les produits proposés moins chers qu'ailleurs. Pour cela, elles consultent sur internet des versions numériques de prospectus qui viennent compléter les douzaines que vomit chaque semaine leur boîte à lettre ou qu'elles récupèrent dans les journaux et boutiques.

0172000005679366-photo-images03.jpg

C'est dans les « konbinis » (contraction japonisée de « convenience store », supérette multiservices) que le porte-monnaie électronique est majoritairement utilisé, selon l'enquête Macromill. Normal, ces petits magasins commodes les acceptent tous, grâce à des lecteurs qui sont capables de reconnaître les différentes fonctions de porte-monnaie inscrites dans les puces. Il existe environ 45 000 « konbinis » au Japon, le plus souvent ouverts 24 heures sur 24, appartenant à différentes chaînes concurrentes, dont Seven Eleven, Family Mart, Lawson ou encore Sunkus/Circle K. Ces petites surfaces de proximité, situées à tous les coins de rues, acceptent même les porte-monnaie électroniques des rivales, un moyen d'attirer tous les clients, quel que soit celui qu'ils possèdent.

0190000005679368-photo-images04.jpg

Porte-monnaie électronique est l'expression la plus adéquate, puisqu'il remplace réellement l'équivalent matériel bourré de petites pièces, dont celles de 1 yen qui agacent tout le monde. Les deux tiers des paiements effectués avec un porte-monnaie électronique ne dépassent pas 1 000 yens (moins de 9 euros au cours actuel). Toutefois, ce montant est largement dépassé lorsque sont payés des achats dans les super ou hypermarchés.

00FA000005679370-photo-images05.jpg

Voilà en gros l'état des lieux concernant ceux qui possèdent et utilisent un porte-monnaie électronique. Mais il reste encore nombre de Japonais qui n'ont pas franchi ce pas technique et n'ont pas l'intention de le faire. Sur les près de 40% de sondés qui n'ont pas de porte-monnaie électronique, les quatre cinquièmes se disent qu'ils n'en auront pas plus besoin à l'avenir que maintenant. L'une des raisons est qu'ils en ont marre d'accumuler des cartes en tout genre (cf. manga).

0190000005679372-photo-images06.jpg

A l'usage, le porte-monnaie électronique est quand même autrement plus pratique qu'une carte bancaire pour les micro-paiements, y compris aux distributeurs: pas de code, pas de signature, il suffit de le poser une seconde à peine sur le lecteur dédié, « emballez, c'est payé ». Le principe est le même lorsqu'il est inclus dans le téléphone portable sur lequel il n'est pas même nécessaire d'activer une fonction spéciale avant de s'en servir.

0190000005679374-photo-images07.jpg

Tous les porte-monnaie électroniques nippons sont basés sur la technologie Felica de Sony, considérée comme l'une des plus sûres et qui est aussi une des composantes de la norme sans contact internationale NFC. Edy fut le premier à voir le jour, à l'initiative de la jeune pousse Bitwallet, émanation de Sony. Depuis Edy est passé sous la houlette du groupe Rakuten qui gère la plus grande galerie marchande virtuelle du Japon. Edy est utilisable aussi bien pour le paiement en ligne qu'en boutique réelle, de même que les points accumulés qui se transforment en à-valoir.

0190000005679376-photo-images08.jpg

Tous ces porte-monnaie électroniques sont bien sûr disponibles sous forme d'applications pour smartphones (en plus des programmes Java pour téléphones classiques), les appareils vendus au Japon autres que l'iPhone d'Apple comportant tous une puce spéciale qui peut en accueillir plusieurs.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top