Live Japon : TV en relief et manga en 2D

Karyn Poupée
07 août 2010 à 16h22
0
Cette semaine, et peut-être les suivantes (qui sait?), la chronique Live Japon s'enrichit de deux "yon koma manga" (manga en quatre vignettes), dessinés spécialement par le mangaka japonais Taku Nishimura (qui se fait aussi appeler Jean-Paul Nishi), auteur, entre autres, d'un savoureux "Perdu dans Paris", chronique en japonais d'un Nippon débarqué dans la capitale hexagonale, à ses risques et périls. Depuis, il est revenu à Tokyo et croque la vie de ses compatriotes, avec la même jolie ironie.
L'auteur de ces lignes est heureuse de lui offrir ici une petite place en espérant que vous, lecteurs, lui réserverez un excellent accueil et en redemanderez.
Merci Nishi-san.
(Les traductions des vignettes s'affichent en survolant ces dernières à l'aide de la souris. Elles sont également proposées en bas de l'article.)

Le géant de l'électronique grand public japonais Panasonic a présenté il y a quelques jours à Tokyo une gamme de camescopes grand public pour réaliser des vidéos personnelles en trois dimensions (3D), une évolution pressentie après la commercialisation récente de téléviseurs adaptés à ce format.



Il s'agit, selon Panasonic, des premiers modèles grand public capables de capter des images vidéo en relief en qualité haute-définition, même s'il existe déjà par ailleurs des appareils photo numériques avec une fonction vidéo tridimensionnelle. "L'année 2010 est celle de l'inauguration de la 3D", a insisté un directeur de la promotion de Panasonic, Shiro Nishiguchi, lors d'une conférence de presse.
Pour cette innovation, Panasonic a opté pour un concept modulaire, au moyen d'un objectif 3D optionnel qui vient se fixer indifféremment sur l'un des deux nouveaux camescopes proposés au catalogue de la marque.
Afin d'enregistrer des images en trois dimensions, deux prises de vues simultanées sous deux angles différents sont en théorie nécessaires. De fait, l'objectif de Panasonic enferme dans un boîtier deux optiques espacées de quelques dizaines de millimètres, comme le sont les deux yeux d'un humain.
Les scènes ainsi tournées (sans qu'on puisse les voir en 3D dans le viseur) sont ensuite visibles en relief sur un téléviseur compatible, au moyen de lunettes spéciales qui filtrent les images pour chacun des deux yeux, à charge pour le cerveau de les recombiner pour percevoir la troisième dimension.
Les vidéos réalisées avec les camescopes 3D Panasonic seront également affichées en relief sur des modèles de TV émanant d'autres fabricants, si tant est qu'ils emploient une technologie similaire. Avec ces produits, Panasonic, qui aligne par ailleurs toute une gamme d'équipements 3D professionnels, vise un très large public, notamment les jeunes parents qui collectionnent les vidéos de leurs enfants ou les vidéastes amateurs."Nous avons pu développer ces camescopes 3D grand public très rapidement grâce à notre expérience dans le domaine professionnel", a souligné M. Nishiguchi. Tests à l'appui, c'est intéressant techniquement, mais pas nécessairement convaincant. Ne vous attendez pas à des images en trois dimensions d'une amplitude de relief dignes de celles de la super-production américaine Avatar de James Cameron.
Ces appareils seront disponibles au Japon fin août pour un montant allant de 1.490 euros à 1.750 euros environ, objectif 3D compris.

01F4000003430086-photo-image-1.jpg


La 3D est actuellement à la mode, tant au Japon qu'en Europe ou aux Etats-Unis, du fait des progrès techniques et du succès de films de cinéma exploités sous cette forme. Des éditions de longs métrages sur disques optiques au format Blu-Ray sont désormais disponibles et des chaînes de télévision thématiques en trois dimensions éclosent dans les bouquets par câble, satellite ou fibre optique. De plus en plus de défilés de mode, rencontres sportives et hauts événements sont désormais enregistrés en 3D.
Selon une récente étude japonaise, en 2015, un téléviseur sur deux vendus dans le monde sera compatible 3D, ce qui représentera 85 millions d'exemplaires.
Panasonic a indiqué récemment que tous ses futurs modèles de grandes dimensions seront capables de restituer les images en trois dimensions.
Les géant nippons (Panasonic, Sony, Sharp) sont sur le pied de guère, tout comme leurs rivaux sud-coréens (Samsung, LG Electronics), avec des modèles qui, le plus souvent, reposent soit sur la technologie plasma, soit à dalle de cristaux liquides (LCD). Les ont rejoints également Toshiba et Mitsubishi Electric, mais le second se distingue avec des TV étonnantes.

01F4000003430088-photo-image-2.jpg


Mitsubishi Electric a en effet annoncé cette semaine la commercialisation prochaine au Japon, après les Etats-Unis, d'un téléviseur de près de deux mètres de diagonale à technologie laser, capable d'afficher les images en trois dimensions (3D).
Mitsubishi Electric propose déjà, depuis 2008 (sur le marché américain uniquement) des téléviseurs à rétroprojection par faisceaux laser (un pour chacune des trois couleurs primaires), un mode d'affichage peu connu mais que le groupe japonais est un des rares à maîtriser. Le mois prochain, il mettra en vente au Japon un tout nouveau modèle, de 75 pouces de diagonale (1,90 mètre), haute-définition et compatible 3D, déjà en rayon depuis mai aux Etats-Unis, où il rencontre un bel accueil malgré son prix (4.600 euros).
A l'instar des autres téléviseurs 3D actuellement disponibles, ce modèle nécessite le port de lunettes spéciales pour percevoir les scènes vidéo en relief.
"La 3D fait actuellement l'objet d'un certain engouement et l'on voit s'élargir l'offre de films et autres contenus spéciaux proposés sur disques optiques Blu-Ray ou diffusés par des chaînes de télévision dédiées", a souligné Mitsubishi Electric. Le nouveau téléviseur, appelé "LaserVue 75-LT1", ne sera produit qu'à 200 exemplaires par mois dans un premier temps.

0190000003430102-photo-titre-l-poque-des-tv-3d-la-maison-dialogues-vignette-1-haaaaaa-pisshuu-vignette-2-la-vache-planquez-vous-c-est-dangereux-vignette-3-tv-c-est-le-dernier-baiser-vignette-4-droits-r-serv-s-jp-nishi-k-poup-e.jpg


Le conglomérat industriel et groupe d'électronique Toshiba a pour sa part présenté récemment à Tokyo sa première gamme de téléviseurs à affichage en trois dimensions (3D). Il s'apprête à commercialiser au Japon plusieurs modèles de TV à écran à cristaux liquides (LCD) de grandes dimensions, capables de restituer des images en relief, toujours à condition de porter des lunettes spéciales. "Nous nous dirigeons très clairement vers une généralisation de la 3D sur les modèles de grandes tailles", assure le patron de cette division chez Toshiba, Masaaki Osumi. "Nous ne sommes pas en retard si l'on considère qu'il y a encore peu de contenus en trois dimensions et qu'ils sont indispensables pour faire décoller le marché", a-t-il rétorqué à un journaliste, lors d'une conférence de presse.
Et d'ajouter que Toshiba entend se démarquer par des produits haut de gamme. Le groupe a également confirmé qu'il poursuivait le développement de technologies permettant de s'affranchir des lunettes, "ce n'est pas seulement un travail de recherche mais un vrai engagement de l'entreprise dans son ensemble et qui avance", affirme le chercheur Takashi Mitake.

01F4000003430090-photo-image-3.jpg


La première ligne de produits 3D Toshiba, prévue pour août, sera suivie en octobre d'une famille plus performante de téléviseurs basés sur le microprocesseur Cell, puce électronique qui sert aussi cerveau à la puissante console de jeu vidéo de salon PlayStation 3 (PS3) de Sony. "Les clients japonais ne veulent pas de modèles à bas prix, mais des téléviseurs qui offrent de nouvelles fonctionnalités", comme l'enregistrement intégré a insisté M. Osumi.
Ces futures télévisions hautes en couleurs seront aussi pourvues de technologies spécialement développées par Toshiba pour convertir en trois dimensions des images initialement tournées en mode traditionnel 2D. Elles comprendront en outre un enregistreur à disque dur qui pourra suivre et stocker simultanément les programmes diffusés en parallèle par huit chaînes de télévision différentes.
Concomitamment à la commercialisation de ces divers catalogues de téléviseurs, Toshiba va mettre en vente un ensemble d'enregistreurs vidéo sur disque dur interne et support optique amovible Blu-Ray.
Les douze mois à venir sont extrêmement importants pour les groupes d'électronique japonais. Ils veulent en effet profiter de la nécessité pour les foyers nippons de renouveler tous leurs anciens téléviseurs au profit de modèles numériques en haute définition, avant l'arrêt du signal analogique le 24 juillet 2011. La période cruciale pour changer de TV se joue en réalité avant décembre, date au-delà de laquelle les subventions proposées aux particuliers par les pouvoirs publics cesseront.
Au-delà des frontières de l'archipel, Toshiba pense obtenir une part de marché mondiale de plus de 10% en 2011-2012. Il prépare le lancement des "Cell Regza" (type 2D) en Europe et aux Etats-Unis mais avec quelques adaptations techniques par rapport aux modèles japonais déjà en vente depuis des mois.
Reste que pour augmenter significativement les ventes, "ce qui est important c'est d'être très présent dans les pays émergents avec des partenaires et des fournisseurs locaux ou bien avec ses propres ressources", a reconnu M. Osumi. Toshiba vient, dans cet objectif, de signer un accord avec le groupe d'électronique et électroménager chinois TCL pour la distribution de ses téléviseurs en Chine où, à l'instar de son compatriote et concurrent Sharp, il vise un réseau de 10.000 points de vente (d'ici au printemps 2013 pour Toshiba, avant pour Sharp). Le groupe va également concevoir un catalogue spécial pour les autres pays d'Asie. Sony et Panasonic ont eux aussi bien évidemment les yeux braqués sur les populeux pays voisins du Japon où les consommateurs s'enrichissent et ne sont encore que peu équipés.

01F4000003430096-photo-image-6.jpg


fille: "désolée, impossible"`

vignette 2:
garçon: "eh, attends, attends, s'te plaît"

vignette 3:
fille: "mais qu'est-ce-que tu fous?"`

vignette 4:
Grâce à ma camera 3D je passe un été génial.

mère: "est-ce qu'il est bien normal mon fils?"

droits réservés: JP Nishi, K. Poupée

Manga 2

Titre:
L'époque des TV 3D à la maison

Dialogues
vignette 1: Haaaaaa!
Pisshuu!!

vignette 2:
"La vache, planquez-vous, c'est dangereux!"

vignette 3:
TV: "c'est le dernier baiser...."

vignette 4:
-

droits réservés: JP Nishi, K. Poupée

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top