Live Japon : palmarès des cartons commerciaux du 1er semestre

Karyn Poupée
03 juillet 2010 à 10h56
0
Après deux semaines sans Live Japon, la chroniqueuse nippone d'adoption reprend du service. Qui dit début juillet, congés d'été, dit bilan de la première moitié de l'année et "hit shohin banzuke" (palmarès des succès commerciaux). Comme tous les semestres en effet, nous nous faisons l'écho d'un double classement établi sur le mode de ceux des tournois de sumo par le journal du secteur de la distribution du groupe de presse Nikkei.

Bien que prenant en compte tous les produits, services et concepts de toutes catégories, ce hit-parade fait souvent la part belle aux technologies, reflétant par la même l'appétence des Japonais pour ces dernières. Cependant, depuis fin 2008, on constatait un tassement de la présence des appareils numériques et services de pointe au profit des concepts et produits basiques, bon marché et écologiques. Qu'en est-il cette fois? Eh bien il semblerait que les Nippons aient en partie recouvré leur goût pour les technologies.

0000007803348938-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg
0000007803348940-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg

Arrive en effet au premier rang dans le classement établi pour la partie ouest du Japon (région d'Osaka) la 3D (trois dimensions), un honneur résultant de l'effervescence que créa le film en relief "Avatar" de James Cameron. Il a été vu en salle par 9,84 millions de Japonais. Dans la foulée sont sortis les premiers téléviseurs japonais Sony et Panasonic capables d'afficher les images en trois dimensions (à condition de porter des lunettes spéciales) ainsi que des ordinateurs. Les consoles de jeu portables sont quant à elles prévues dans quelques mois chez Nintendo, une société justement située à Kyoto, à quelques encablures d'Osaka.

012C000003348952-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg

Du côté de Tokyo, il semble qu'il ait été difficile de trouver un méga-hit méritant la première place. En revanche, arrive au deuxième rang les surnommés "smartphones", propulsés à cette place par la montée en puissance au Japon des iPhone d'Apple et Experia de Sony-Ericsson. Même si la distinction n'est pas très simple à établir au Japon entre soi-disant "smartphones" et autres téléphones nippons (tous sophistiqués et donnant accès à moult services en ligne), les modèles plus ouverts, dotés d'un système d'exploitation reconnu mondialement et dont sont dotés les produits d'Apple, RIM, Sony-Ericsson ou HTC, font une percée qui commence à se remarquer dans l'archipel.

0000007803348956-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg
0000007803348958-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg

En deuxième position dans l'ouest, on trouve la série TV fleuve de la chaîne publique NHK, "Ryoma", un drame d'époque sur la vie de Ryoma Sakamoto, un guerrier de la fin de l'époque Edo dont la vie nourrit aussi les scénarios de manga.

En troisième place à Tokyo, se trouvent les ampoules à diodes électroluminescentes (LED), lesquelles sont désormais aussi éclairantes que les modèles à incandescence ou fluocompactes pour une consommation électrique bien moindre. L'offre s'est fortement élargie au Japon grâce à Sharp, Toshiba, NEC ou encore Panasonic et les prix ont chuté de près des deux tiers en l'espace de deux ans. En avril au Japon, pour la première fois, les ventes de modèles à LED représentaient en valeur plus de la moitié du total toutes ampoules confondues.

00C8000003348962-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg

Dans l'ouest, s'est rapidement faufilé en troisième place la tablette numérique multimédia iPad d'Apple, un appareil qui remplace très bien à lui seul un ordinateur portable, un agenda, un dictionnaire électronique, une calculatrice et bien d'autres choses que trimballent en permanence des salariés japonais. Résultat, l'objet (allumé en un tourne-main, doté d'une longue autonomie, facile à utiliser) est jugé efficace et pratique. Il plaît d'autant plus que son esthétique fait mouche auprès des Japonais très attachés aux détails.

0000007803348944-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg
0000007803348946-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg
0000007803348942-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg

Le reste de la liste dans la région d'Osaka est essentiellement parsemée d'autres types de produits du commerces, sans lien avec les technologies électroniques ou informatiques.

En revanche, du côté est, on remarque en 5e position un jeu sur mobile qui exige des déplacements réels, le joueur gagnant des points en fonction des distances qu'il parcourt et des lieux qu'il visite dans tout le Japon. Voilà un moyen de faire sortir de leur antre les reclus accros aux jeux vidéos sans les priver totalement de leur drogue. Environ 1,16 million de Japonais sont inscrits à ce jeu.

Un peu plus loin dans le classement se trouvent les téléviseurs à écran plat, un produit déjà ancien mais qui se vend toujours aussi bien au Japon, et même de plus en plus ces derniers temps grâce aux mesures incitatives des pouvoirs publics pour que le parc de TV anciennes soit remplacé à l'échéance du 24 juillet 2011, date de coupure du signal hertzien analogique. Après avoir déjà pour une majorité acquis un exemplaire pour le salon, les Japonais sont désormais en train de renouveler leur deuxième ou troisième poste du foyer au profit d'un modèle numérique haute-définition à écran à cristaux liquides ou plasma.

012C000003348950-photo-live-japon-tops-commerciaux-1er-semestre-2010.jpg

Enfin, pour terminer, sachez que l'on remarque aussi dans le palmarès une ligne consacrée aux "appareils électroniques et électroménagers en 220 volts", une façon de signifier qu'ils sont destinés à une clientèle étrangère puisque l'on utilise au Japon une tension différente (110 volts le plus souvent). Pourquoi une telle popularité du 220 volts? Eh bien parce qu'arrivent en nombre désormais au Japon des touristes chinois qui repartent avec des appareils "made in Japan" dans leur pays d'origine où le 220 volts est de rigueur. Cela ne va pas diminuer dans les mois à venir. En effet, puisque la clientèle japonaise se fait plus précautionneuse et de moins en moins nombreuse, le gouvernement japonais et les entreprises nippones misent sur les étrangers pour que les affaires commerciales prospèrent dans l'archipel grâce aux clients venus du large. Il a donc assoupli l'octroi des visa aux touristes individuels chinois, afin qu'ils viennent dépenser leur argent dans les hypermarchés de l'életronique nippons. Ces derniers proposent donc de plus en plus de produits en 220 volts. Voilà qui devrait aussi électriser des touristes venus d'autres contrées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top