🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

HarmonyOS 2 peut désormais tourner sur plusieurs modèles de smartphones Honor

02 août 2021 à 13h45
24
HarmonyOS © Huawei
© Honor

HarmonyOS 2.0, le système d’exploitation mobile de Huawei développé dans l’urgence à la suite des sanctions à l’encontre de la société l’empêchant de recourir aux services Google, continue son expansion et débarque en version complète sur plusieurs téléphones Honor.

Tout comme les prochains smartphones Huawei qui tourneront sur HarmonyOS, plusieurs anciens modèles Honor prennent la même direction et feront bientôt leurs adieux à Android.

Une première pour HarmonyOS

Pour la première fois, des téléphones autres que ceux de Huawei fonctionnant avec le système d’exploitation Android peuvent bénéficier de cette mise à niveau vers HarmonyOS. Mais changer de système d'exploitation n’est pas une chose anodine.

Surtout que, contrairement aux appareils Huawei, plusieurs de ces téléphones Honor disposent bien d’un accès aux services Google (Play Store, Gmail et Google Maps). Installer le nouvel OS supprimera ces services, un dilemme que l’utilisateur devra prendre en considération.

Les téléphones concernés comprennent notamment la série des Honor 20 et le Honor View 20. Ils tournent actuellement sous Android, puisqu’ils ont été lancés avant l’interdiction sur Huawei et avant que HarmonyOS ne soit dévoilé.

Parmi les téléphones Honor ajoutés, la plupart sont réservés au marché chinois. La liste ajoute la série des Honor 30 Pro, les Honor 20, le Honor Play 4 Pro, le Honor Magic2, les Honor View 30, le Glory 30 et le Honor View 20.

Combien de téléphones seront touchés ?

Pour le moment, la mise à niveau vers la version officielle de HarmonyOS 2 a été lancée pour 32 modèles Huawei. Elle est désormais complétée par 10 smartphones Honor. Il est à noter que la totalité des téléphones concernés a été commercialisée avant la vente de Honor par Huawei.

Les personnes qui possèdent un flagship Honor de ces dernières années ont la possibilité de savoir si la mise à jour est disponible en accédant à l’application « Paramètres », puis au menu « À propos du téléphone ».

Le déploiement de HarmonyOS 2.0 sur les téléphones Honor semble se dérouler progressivement, à commencer par la Chine. Il va sans dire que les flagships à venir, comme les Huawei P50 et P50 Pro, embarquent, eux aussi, HarmonyOS.

Source : Techradar

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
11
ultrabill
HarmonyOS 2.0, le système d’exploitation mobile de Huawei développé dans l’urgence (…)<br /> (…) plusieurs anciens modèles Honor prennent la même direction et feront bientôt leurs adieux à Android.<br /> Ils tournent actuellement sous Android (…)<br /> S’il vous plaît, cessez de faire croire qu’il s’agit d’un nouvel OS : HarmonyOS est un fork d’AOSP. Passer de l’Android actuel à HarmonyOS supprime simplement les accès aux services Google, dans le fond comme sur la forme c’est Android.
notolik
ultrabill:<br /> dans le fond comme sur la forme c’est Android.<br /> Mais avec un look iOS…
Starfoul
ultrabill:<br /> HarmonyOS est un fork d’AOSP<br /> Tu as sûrement étudié le problème et tu peux nous donner des preuves car d’après Wikipedia (qui sont loin d’être amis avec tout ce qui est chinois) :<br /> The open-source operating system contains the basic capabilities of HarmonyOS and does not depend on the Android Open Source Project (AOSP).<br /> Conversely, HarmonyOS runs on Huawei’s proprietary architecture and has used the AOSP code and a Linux kernel in smartphones to enable the operating system to run Android apps, in addition to HarmonyOS apps, on devices launching [Huawei Mobile Services]<br />
ultrabill
Une preuve est dans ta citation <br /> Conversely, HarmonyOS runs on Huawei’s proprietary architecture and has used the AOSP code and a Linux kernel in smartphones to enable the operating system to run Android apps, in addition to HarmonyOS apps, on devices launching [Huawei Mobile Services]<br /> Traduction :<br /> À l’inverse, HarmonyOS fonctionne sur l’architecture propriétaire de Huawei et a utilisé le code AOSP et un noyau Linux dans les smartphones pour permettre au système d’exploitation d’exécuter des applications Android, en plus des applications HarmonyOS, sur les appareils lançant [Huawei Mobile Services]<br /> Mais si tu veux aller plus en profondeur, je t’invite à lire un article de Ars : Huawei’s HarmonyOS: “Fake it till you make it” meets OS development | Ars Technica<br /> Ils ont même laissé un easter egg d’Android Q, dis donc : Harmony OS 2.0 includes Android Q’s easter egg app (Updated: Huawei responds) - Android Authority
ullbach
il n’y a pas de profondeur, il y a un article d’ars techica et leur fameux eastegg qui veut juste dire qu’harmony (beta à l’époque) comportait de l’AOSP.<br /> Comme j’ai expliqué plus bas, harmonyOS a le droit d’embarquer du code AOSP car il n’est pas la propriété de google, huawei sont eux-même été de gros contributeurs.<br /> Harmony OS est un os nouveau, pas de doute là-dessus, fork ou pas fork d’ailleurs. HarmonyOS a toujours été annoncé opensource, comme google. Google n’ont pas inventé android.<br /> La question est de savoir si la version pour smarphone comporte un noyau hybride comme les autres versions d’harmonyOS. Si c’est le cas, c’est déjà pas un fork. Et à priori, les versions pour smartphones comporte un microkernel. Attendons de voir le code openharmony2.<br /> Avant même HarmonyOS, EMUI était basé sur AOSP (pour le coup exclusivement) mais comportait une somme colossale de code huawei et ce depuis des années.
crush56
De ce que je comprends Harmony semble bien être un nouvel OS fonctionnant sur une architecture propre à Huewei, ce qui ne les empêche pas d’utiliser partiellement AOSP pour pouvoir faire fonctionner des applications Android
Infinity205
Vachement inspiré d’iOS leurs trucs quand même…quand je pense que le patron français est venu sur le plateau de 01net et qu’il as osé dire as propos d’harmony os qu’il se sont inspiré de la concurrence mais là c’est pratiquement du plagiat as quelques détails près… ils ont honte de rien ma parole
Infinity205
Totalement d’accord avec toi
ultrabill
ullbach:<br /> Harmony OS est un os nouveau, pas de doute là-dessus, fork ou pas fork d’ailleurs<br /> Faire un fork d’AOSP et remplacer le terme «&nbsp;Android&nbsp;» n’est pas suffisant pour appeler ça un nouvel OS. Pas besoin d’une grosse culture informatique pour le comprendr, hein
ultrabill
On ne dois pas avoir la même définition de «&nbsp;partiellement&nbsp;».
EricARF
Reste à savoir si cet OS mitonné à la sauce Huawei est transparent et ne sera pas sujet aux transferts de données privées, professionnelles et à l’espionnage par la Chine. Les sanctions Google et les affirmations trumpistes ne sortent pas de rien, des informaticiens et la NSA, une enquête Bloomberg se sont penchés dessus (avant et pendant les méfaits du clown orange à la présidence des USA). La marque n’est pas plus blanchie qu’auparavant. Elle compte peut-être sur l’immense faculté d’oubli des gens et des marchés. Méfiance donc, pour ma part (j’ai opté pour deux Huawei précédemment).
Starfoul
ultrabill:<br /> Une preuve est dans ta citation<br /> Donc d’après tes recherches et ta compréhension , si on met un noyau Linux dans Windows ,ce Windows devient Linux et Windows 11 est un AOSP
Starfoul
EricARF:<br /> Les sanctions Google et les affirmations trumpistes ne sortent pas de rien, des informaticiens et la NSA, une enquête Bloomberg se sont penchés dessus<br /> C’est exactement ça, Huawei empêche Google et la NSA le transferts de données privées, professionnelles et à l’espionnage par les USA .
ultrabill
Ce que les commerciaux Huawei te vendent c’est un OS de 3ème génération (sic).<br /> Ce que les développeurs Huawei ont créé c’est un fork d’AOSP.<br /> Que l’environnement soit lancé de manière classique, ou par un système sous-jacent avec lequel tu n’as aucune interaction ça ne change rien : ton HarmonyOS c’est AOSP.<br /> Franchement, entre des incompétents comme Ars Technica et un génie qui sévit sur le forum Clubic, je me demande qui croire
ullbach
C’est là où tu n’y es pas. Tu es tombé dans des raccourcis et des gros titres, ensuite tu n’as pas cherché à comprendre, comme beaucoup.<br /> Fork signifie embranchement. tu reprends un code libre de droit pour lui donner la direction que tu veux.<br /> Par ex, chrome est basé sur blink qui est un fork de webkit, lui-même un fork de khtml.<br /> Pourquoi ce code est libre de droit ? parce qu’en général, il n’a jamais été la propriété de son développeur. Android repose sur du code libre et propriétaire. Et comme je l’ai souligné, si tu t’arrête juste au kernel linux, Huawei sont les plus gros contributeurs au code avec intel et microsoft.<br /> Dans android, qui est sous license apache, il y a du code libre (AOSP) et du code propriétaire à chaque constructeur. (les interfaces, les drivers, les fonctionnalités) L’AOSP est développé au sein d’une alliance, tous contribuent au code. Google a la voix la plus puissante pour en donner la direction finale. Si un développeur n’est pas d’accord, il peut créer son os avec sa propre interpretation en repartant de la même base pour s’y éloigner en général. (d’où le nom fork, embranchement)<br /> Donc fork est un processus normal de développement, il ne signifie en rien copie et manque d’innovation. Sur le code AOSP ou propriétaire Huawei, les innovations ont été importantes et ce depuis des années. Par ex, le système de fichier erofs, le gpu turbo ou encore arc compiler, que huawei a libéré pour android. Que huawei reprenne de l’AOSP et le fork, ça n’a rien de choquant, loin de là, il a une somme colossale de code dedans, ne serait ce que pour optimiser ses soc kirin, ses npu…<br /> Il faut savoir qu’android n’est pas un os prêt à l’emploi, sauf cas particulier. Huawei est tout à fait légitime (comme samsung ou d’autres d’ailleurs) de reprendre du code aosp à son compte.<br /> Ceci étant dit, beaucoup d’éléments indiquent qu’harmony OS n’est pas un fork, il semblerait qu’il repose sur plusieurs kernel, que ses applications ont leur propres mode de fonctionnement, qu’il embarque du code de bas niveau différent. Et il embarque en plus de l’AOSP en code transitionnel. Si ceci se confirme (ce qui semble être le cas vu qu’ils ont déjà des appli natives harmony), alors ce n’est pas un fork (qui je le répète encore, n’enlèverait rien à harmony)<br /> Nb : tizen par exemple, reposait sur des technologies libres (proche de gnu, avec enlightnement) et maintenait une compatibilité android en intégrant l’AOSP. il était bien moins innovant et personne n’a crié au loup.<br /> Il y a de l’intoxication médiatique parce que c’est Huawei
Starfoul
Inversion accusatoire.<br /> C’est toi qui demande à être cru sans apporter aucune preuve.<br /> Par contre tu as apporté les preuves que tu ne comprends pas ce que tu lis et n’y connais pas grand chose à Linux et Android.
Blackalf
Et le calme va revenir dans le sujet, les attaques personnelles ultérieures seront supprimées.
ullbach
on t’explique ici que tu lances des convictions sans vraiment savoir de quoi tu parles.<br /> Documentes toi un peu si tu es curieux.<br /> ultrabill:<br /> Ce que les commerciaux Huawei te vendent c’est un OS de 3ème génération (sic).<br /> Ce que les développeurs Huawei ont créé c’est un fork d’AOSP.<br /> Huawei ne cherchent pas à te vendre, ils sont surtout concentré à lancer un écosystème sans casser une compatibilité pré existante qui repose sur une décennie ou plus de développement<br /> lis plus bas.<br /> Et pour une dernière fois, tu ne sais même pas comment est développé l’AOSP. C’est un projet développé au sein d’une alliance (OHA) dans laquelle Huawei est un acteur majeur, qui a laissé comme samsung beaucoup de ressources dedans. AOSP est un projet open source, es ce que tu saisis ? Son code ne vient pas seulement de google, mais d’un tas de compagnies ou de personnes. Google en est peut être le principal contributeur et c’est lui qui donne la direction finale. Mais chaque année, il y a eu des contributions majeures de compagnies comme HTC, xiaomi, qualcom, sony, arm, huawei. Si tu prend un composant critique d’un os qui est le noyau, en l’occurence linux ici, Huawei y a mis nettement plus de lignes de code que google.<br /> Google est propriétaire des son propre code (les GMS) et c’est tout ce qu’il a bloqué à huawei sur une décision politique (et non pas basée sur les règles de l’OHA)<br /> Tu dois dans ta tête faire la part des choses entre opensource et code propriétaire<br /> Microsoft, qui n’a pas se smartphones android, est un des contributeurs les plus actifs d’AOSP.
ultrabill
Starfoul:<br /> C’est toi qui demande à être cru sans apporter aucune preuve.<br /> Je te remet le lien (2ème fois) : Huawei’s HarmonyOS: “Fake it till you make it” meets OS development | Ars Technica<br /> Bonne lecture.
ultrabill
Sympa d’avoir supprimé un message où je me défends suite à une attaque personnelle.
Blackalf
Il est toujours possible d’argumenter sans s’aboyer au visage, se comporter «&nbsp;comme l’autre&nbsp;» n’a jamais été une excuse. <br /> Et dommage pour ceux qui voulaient poster normalement, mais on va calmer le jeu en passant le sujet en slow mode.
Wndl
Vous osez parler d’espionnage qd les USA ont mis les présidents et hauts dignitaires européens sur écoute, est-ce que vous avez cessé d’utiliser leurs produits ? non.<br /> Qd Google travaille avec l’armée des US et que fbook collabore avec les agences policières de son pays, pour leurs fournir vos données, est-ce que vous cessé de les utiliser ? Non. Au contraire, votre confiance envers eux, ont augmenté.<br /> Mais qd il s’agit de la Chine tout le monde s’indigne et demande un Huawei exit. Est-ce que vous pouvez me dire quels pays ne demandent pas à leurs entreprises de collaborer avec eux, de gré ou de force?<br /> Qui a dit que Apple a plagié les widgets d’Android (iOS 14) et ose dire qu’ils ont introduit une nouveauté qui n’existe nulle part ailleurs. Est-ce que cela fait d’iOS un fork pour autant, s’il continue d’améliorer leurs widgets ?<br /> Tout ce que je peux dire dans cette industrie, c’est que tous les entreprises copient les uns sur les autres. Si Google introduit quelques choses, quelques mois plus tard une autre entreprise le fera et inversement.<br /> Et enfin, arrête de stigmatiser les gens sur la collecte des informations des chinois, c’est que tous les entreprises du monde font pareilles. Les chinois ne sont pas les pionniers de ce domaine.<br /> Pourquoi on ne cherche pas un moyen de pression pour que ces entreprises et pays arrêtent leurs collectes de nos données et qu’on n’a même pas le droit à eux et les supprimer si on veut sur leurs serveurs.
ullbach
Wndl:<br /> Pourquoi on ne cherche pas un moyen de pression pour que ces entreprises et pays arrêtent leurs collectes de nos données et qu’on n’a même pas le droit à eux et les supprimer si on veut sur leurs serveurs.<br /> C’est très simple, il y a deux paramètres propres à chaque pays : sa législation et sa capacité technologique à protéger ses données stratégiques.<br /> Par exemple, les windows vendus au chine passent aux mains d’une entreprise chinoise et les données restent en Chine. (tu trouveras le nom sur le net). Ils s’occupent de «&nbsp;nettoyer&nbsp;» windows à leur sauce. Les usa font pareil. Les deux pays ont des lois qui protègent leurs données stratégiques et des moyens technologiques pour contrôler. Ils ne sont pas si différents dans ce domaine, c’est des reflex de puissance et de sécurité.<br /> Ils légifèrent aussi sur les réseaux sociaux; surtout s’ils sont étrangers, mais aussi sur les leur (qui sont des outils de propagande, dans les deux sens, ou même de manipulation à grande échelle de population) mais également sur toute entreprise high tech susceptible de poser problème.<br /> ps : je suis dans la description, pas l’opinion.
mrassol
Dans ce cas précis, W11 deviendrait une distribution Linux oui.<br /> Pour faire simple :<br /> un smartphone samsung : AOSP + surcouche OneUI<br /> un smartphone pixel : AOSP + surcouche PixelUI<br /> un smartphone xiaomi : AOSP + surcouche MIUI<br /> un smartphone huawei : AOSP + surcouche EMUI
mrassol
ullbach:<br /> Microsoft, qui n’a pas se smartphones android, est un des contributeurs les plus actifs d’AOSP.<br /> Et la surface duo c’est du poulet ?
Starfoul
mrassol:<br /> Dans ce cas précis, W11 deviendrait une distribution Linux oui.<br /> Non.<br /> Et c’est pas «&nbsp;deviendrait&nbsp;» ,W11 intègre déjà le noyau Linux et sur W10 on peut également l’installer<br /> docs.microsoft.com<br /> Installer WSL sur Windows&nbsp;10<br /> Découvrez comment installer des distributions Linux sur votre ordinateur Windows 10, avec un terminal Bash, y compris Ubuntu, Debian, SUSE, Kali, Fedora, Pengwin et Alpine.<br />
mrassol
WSL c’est une VM, ca n’a rien de natif<br /> EDIT : Comparaison entre WSL 1 et WSL 2 | Microsoft Docs<br /> EDIT 2 : le noyau de W10 est le meme que W11
Starfoul
Tu as l’air d’en connaître un rayon ,tu pourrais expliquer comment lancer deux Windows en même temps sur le même ordinateur?
mrassol
Bah via les instructions de virtualisation des CPU … désactive la virtu dans bios t’a plus de WSL<br /> et je ne vois pas le rapport avec le lancement de 2 windows en meme temps …
Starfoul
je ne vois pas le rapport avec le lancement de 2 windows en meme temps<br /> Tu confirmes que tu ne sais pas ce qu’est une machine virtuelle ( VM ) et un noyau ( kernel ) .
mrassol
C’est ta phrase qui ne veux rien dire surtout …<br /> Des Windows j’en lance autant que je veux soit via hyperv, vmware, …. Et peu importe l’OS source …<br /> La VM c’est mon quotidien pour information
Starfoul
Vraiment très intéressant.<br /> Et à chaque fois tu prends soin d’installer un noyau NT pour lancer une machine virtuelle Windows?<br /> Et quand tu veux lancer une machine virtuelle Linux tu installes au préalable un noyau Linux?
ullbach
Techniquement le mot surcouche ne veut rien dire, ça donne l’impression qu’on a rajouté une couche de peinture sur un mur déjà peint. le mot surcouche prête à confusion.<br /> AOSP : code source, libre de droit, plusieurs contributeurs (alliance) et google comme dev en chef<br /> L’AOSP n’est pas un os fini. EMUI est un par ex un os basé sur AOSP. Ils ont rajouté du code propriétaire sur un code libre de droit (et huawei ont aussi mis du code dans l’AOSP, ce sont des contributeurs comme sony ou samsung ou microsoft) les codes restent libres. Leurs code propre est par contre inaccessible, ce que permet la license apache.<br /> Une modification importante ne veut pas dire lourdeur, ça peut être l’inverse, une optimisation plus poussée (ce qui est le cas de MIUI et sa gestion propre du multitâche, qui me convient perso)<br /> Les termes utilisés sur android sont très confus. android «&nbsp;pur&nbsp;» donne l’impression que les autres sont impurs. Ce qui est faux. les pixel ne sont pas les mieux optimisés par ex.<br /> il faut retenir que chaque constructeur construit un os mobile à partir de l’AOSP et ça crée une famille d’os android. Google possède son code (les GMS) et a le dernier mot sur la direction de l’AOSP (par ex, récemment en stoppant les apk pour un autre format)
ullbach
ultrabill:<br /> S’il vous plaît, cessez de faire croire qu’il s’agit d’un nouvel OS : HarmonyOS est un fork d’AOSP. Passer de l’Android actuel à HarmonyOS supprime simplement les accès aux services Google, dans le fond comme sur la forme c’est Android.<br /> Je prend juste ta citation, pour essayer d’avancer un peu, tu es caricatural de la situation, donc ça aide.<br /> Le code source OpenHarmonyOS 2 est disponible et analysable.<br /> OpenHarmony 2.0 L2 branch is open source, has pure HarmonyOS app code<br /> le lien :<br /> HC Newsroom – 18 May 21<br /> OpenHarmony 2.0 L2 branch is open source, has pure HarmonyOS app code and not...<br /> Recently, Huawei released a new version of the OpenHarmony 2.0 package, which has a huge sum of new codes. This new OpenHarmony project version brings new APIs for HarmonyOS apps that enable maximum native app compatibility. Moving ahead, Huawei...<br /> Est. reading time: 1 minute<br /> Il s’agirait bel et bien d’un os bien différent.<br /> Dans la branche Openharmony0S 2 L2, il y a zéro code android, 5 millions de codes, 18000 clés api pour des applications natives HarmonyOS multiplateforme comme le veut la philosophie de la marque.<br /> Dans la branche Openharmony OS 2 L3 branche, il y a un framework aosp pour maintenir une compatibilité, le temps que le nombre d’applications natives soit suffisamment important. ça n’en fait pas un fork pour autant. Beaucoup d’os font pareil. Même windows 11 est rendu compatible android même si le mécanisme est différent.<br /> Curieusement, seuls ars technica ont fait du buzz avec cette histoire et ce dès févier 2021 (donc avant même que le code ne soit publié). Attendons de voir la suite. Ars technica auraient pu mettre du conditionnel. Qu’il soit fork ou pas, ça m’est égale mais je n’en ai pas l’impression
ultrabill
Enfin du concret. Je vais regarder tout ça.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Le top 5 des jeux vidéo à ne pas manquer en février
Soldes dernières démarques : Leclerc se lâche sur le prix de l'iPad Pro 2022 !
Paramount+ va fusionner avec Showtime et annule plusieurs séries
Mon Petit Placement : la meilleure façon de protéger votre capital contre l'inflation
Tout petit prix soldé chez Fnac pour le réveil intelligent Lenovo Smart Clock Essential
Ventes flash + Soldes : les écouteurs Bluetooth Samsung Galaxy Buds2 sont au plus bas prix
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres chocs de la dernière démarque !
Tesla sommée de remettre au gouvernement américain des documents sur sa conduite autonome
Ceci est le plus gros avion cargo autonome et électrique au monde
Processeur russe
Haut de page