Mini Coyote Jeune Conducteur : adapté et moins cher mais bruyant ?

01 juin 2018 à 15h36
0
Coyote a annoncé ce matin le lancement d'une édition jeune conducteur de son assistant d'aide à la conduite (anciennement avertisseur de radar) Mini Coyote Plus.

0140000005749568-photo-mini-coyote-jeune-conducteur.jpg

Le Mini Coyote Jeune Conducteur dispose de plusieurs adaptations dédiées aux jeunes conducteurs en période probatoire. Outre sa coque translucide, il indique pour commencer les limitations de vitesse qui s'appliquent à eux. En outre, les messages préventifs ont été adaptés à la population : texto au volant en journée, capitaine de soirée les soirs et week-end. Enfin, le produit est vendu sensiblement moins cher. En (lourde) contrepartie, le bip alertant du dépassement de la vitesse autorisée n'est pas désactivable, à moins de renoncer à tous les sons en activant le mode muet.

On retrouve néanmoins les fonctions d'alerte de zone de danger (pouvant contenir un radar fixe), de zone à risque (radar mobile) ou de perturbation (ralentissement, accident). Ces deux dernières fonctions reposent pour rappel sur les déclarations de la communauté au travers d'une connexion GPRS.

Un prix alléchant mais de lourdes contreparties

Avec cette édition jeune conducteur, le fabricant d'avertisseurs de radar ou d'assistants d'aide à la conduite vante « un bond en avant en terme d'implication concrète dans la sécurité routière ». Il s'appuie sur une récente étude de l'association 40 Millions d'Automobilistes selon laquelle seuls 22% des jeunes conducteurs connaissent leur limitation de vitesse sur voie rapide (100 km/h au lieu de 110). Il rappelle à ce titre que ces vitesses ne sont jamais rappelées sur les routes.

Le Mini Coyote Jeune Conducteur est donc vendu 150 euros avec un an d'abonnement, soit 25% de moins que le Mini Coyote Plus standard. La deuxième année d'abonnement est ensuite vendue 50 euros au lieu de 144.

0190000005749572-photo-mini-coyote-jeune-conducteur.jpg


Publication initiale 28/02/2013 à 13 h 46



Mise à jour le 28/02/2013 à 17 h 03

Nous avons contacté Coyote pour obtenir des précisions concernant le devenir d'un Mini Coyote Jeune Conducteur au terme de la période probatoire de 2 ou 3 ans. Le fabricant promet qu'il sera possible de mettre à jour gratuitement le firmware pour rétablir un fonctionnement normal (limitations réelles, déblocage du bip survitesse, etc.). Il faudra prouver sa bonne foi en présentant son permis de conduire à l'achat puis lors de la mise à jour. Coyote incitera naturellement les clients à migrer sur un produit tel que le Nouveau Coyote à un « tarif préférentiel ».

Avertisseur de radar : découvrez des offres à bas prix sur notre comparateur de prix !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le gouvernement dévoile son programme d'action pour le numérique
Confidentialité :
PriceMinister : le mobile encore vu comme outil de recherche
AOC i2360Phu : un moniteur ergonomique à dalle mate IPS
HP Slate 7 : une tablette Android sans fioriture à 150 euros (màj)
Un rapport sénatorial prône la hausse des forfaits Internet
Office 365 : lancement des offres entreprises
Intel prépare trois Celeron et Core i3 pour PC de bureau
24 millions de Français accèdent à Internet sur leur mobile
Pour Google, l'écran tactile est un tic nerveux castrateur
Haut de page