Lancement réussi pour les premiers satellites de Galileo, le GPS européen

24 octobre 2011 à 10h57
0
Un lanceur Soyouz a mis en orbite les deux premiers satellites de la constellation Galileo vendredi, depuis le site de Sinnamary, en Guyane française. C'est une première étape réussie pour le projet Galileo qui, à terme, doit permettre à l'Europe de disposer de son propre système de géolocalisation par satellite, concurrent du fameux GPS américain.

00C8000004288618-photo-deux-satellites-iov-de-galileo.jpg
Programmé depuis le mois de mai, le lancement des premiers satellites du futur Galileo s'est déroulé sans encombre vendredi, depuis la base de Sinnamary, en Guyane française. Opéré à l'aide d'un lanceur moyen Soyouz, il a permis de placer en orbite deux satellites de 700 Kg chacun, au terme d'une mission de 3 heures et 49 minutes.

Ces deux satellites dits IOV-1 et IOV-2 (In-Orbit Validation), produits par Astrium GmbH avec Thales Alenia Space Italie, sont les premiers représentants de ce qui constituera à terme la constellation Galileo. Il faudra à cette dernière une trentaine de satellites pour devenir opérationnelle, à l'horizon 2014. Le déploiement devrait quant à lui s'achever en 2019.

Financé par la Commission européenne avec en ligne de mire l'idée de prendre son indépendance par rapport aux russes et aux américains, le programme Galileo se présente comme une alternative au GPS (Global Positioning System), avec lequel il sera interopérable. Placé sous contrôle civil, il doit permettre la mise en place de services commerciaux de géolocalisation, ainsi que de services nationaux ou paneuropéens liés aux secours.

En gestation depuis 2002, Galileo devait initialement inaugurer ses activités en 2008. Des dissensions entre les partenaires privés chargés de sa réalisation ont toutefois conduit l'Europe à opter pour un financement public. La Russie, la Chine et l'Inde veulent également proposer leur propre système de positionnement par satellite avec respectivement le Glonass (déjà ouvert en Russie), Beidou (2015) et IRNSS.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top