La course à la montre : l’ère des chargeurs ultra-rapides de voitures électriques est arrivée

14 avril 2019 à 14h15
0
Chargeur voiture

Les chargeurs de voitures électriques vivent une évolution technologique impressionnante, promettant aux conducteurs des temps de charge drastiquement réduits pour des distances de conduite supérieures.

Le pouvoir de ces nouveaux chargeurs est une évolution majeure pour l'industrie automobile électrique, qui devrait représenter la moitié du parc automobile d'ici 2040.

Une révolution énergétique... et économique

Des milliers de stations de recharge équipées de cette nouvelle capacité sont en cours de déploiement aux Etats-Unis, en Asie et en Europe (Allemagne). Un déploiement motivé par les constructeurs automobiles tels que Wolkswagen et Tesla, ainsi que les compagnies d'énergie qui conçoivent ces chargeurs. Objectif : démocratiser l'usage de la voiture électrique pour débloquer des ventes encore timides.

La durée de vie relativement limitée des batteries actuellement disponibles sur le marché fait en effet le mécontentement des utilisateurs, qui se voient souvent limités à des déplacements de moins de 600 km avec une charge complète - et ce malgré la nette amélioration des capacités des batteries depuis les débuts de la voiture électrique.

La course à l'innovation

La hausse de la demande des constructeurs automobile pousse de nombreuses entreprises à travailler sur ce projet, et les résultats sont prometteurs.

Tritium, une compagnie australienne, a produit une pompe capable de charger l'équivalent de 346 kilomètres en seulement 10 minutes - bien loin des habituels 32 km par heure de charge. Même les chargeurs rapides actuellement disponibles sur le marché n'arrivent pas à tenir tête à ces nouveaux développements (120 km en 30 minutes de charge).

Des compagnies spécialisées dans l'énergie « traditionnelle » telles que ABB (Zurich) ou Efacec Power Solutions (Portugal) travaillent également à développer des chargeurs ultra-rapides, et parviennent à des performances dépassant souvent celles de l'enfant prodige de la voiture électrique, Tesla.

Des chargeurs plus puissants, mais les batteries ont du mal à suivre

Les progrès dans les capacités de charge sont clairs, mais il y a un goulot d'étranglement, et il se situe sous le capot : les batteries actuelles ne sont pas encore adaptées aux capacités des chargeurs ultra-rapides, en raison de leur taille et de la limite de voltage qu'elles tolèrent.

Le seul modèle électrique bientôt disponible sur le marché et capable de tenir le choc de la charge ultra-rapide est la Porsche Taycan, prévue en 2019. Et alors qu'on prévoit que les voitures électriques représenteront 5% des ventes auto globales (contre 1,7% en 2017), nul doute que de nombreux autres modèles suivront la tendance dans les années qui viennent.

Source : Bloomberg.
28 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top