La course à la montre : l’ère des chargeurs ultra-rapides de voitures électriques est arrivée

le 14 avril 2019
 0
Chargeur voiture

Les chargeurs de voitures électriques vivent une évolution technologique impressionnante, promettant aux conducteurs des temps de charge drastiquement réduits pour des distances de conduite supérieures.

Le pouvoir de ces nouveaux chargeurs est une évolution majeure pour l'industrie automobile électrique, qui devrait représenter la moitié du parc automobile d'ici 2040.

Une révolution énergétique... et économique


Des milliers de stations de recharge équipées de cette nouvelle capacité sont en cours de déploiement aux Etats-Unis, en Asie et en Europe (Allemagne). Un déploiement motivé par les constructeurs automobiles tels que Wolkswagen et Tesla, ainsi que les compagnies d'énergie qui conçoivent ces chargeurs. Objectif : démocratiser l'usage de la voiture électrique pour débloquer des ventes encore timides.

La durée de vie relativement limitée des batteries actuellement disponibles sur le marché fait en effet le mécontentement des utilisateurs, qui se voient souvent limités à des déplacements de moins de 600 km avec une charge complète - et ce malgré la nette amélioration des capacités des batteries depuis les débuts de la voiture électrique.

La course à l'innovation


La hausse de la demande des constructeurs automobile pousse de nombreuses entreprises à travailler sur ce projet, et les résultats sont prometteurs.

Tritium, une compagnie australienne, a produit une pompe capable de charger l'équivalent de 346 kilomètres en seulement 10 minutes - bien loin des habituels 32 km par heure de charge. Même les chargeurs rapides actuellement disponibles sur le marché n'arrivent pas à tenir tête à ces nouveaux développements (120 km en 30 minutes de charge).

Des compagnies spécialisées dans l'énergie « traditionnelle » telles que ABB (Zurich) ou Efacec Power Solutions (Portugal) travaillent également à développer des chargeurs ultra-rapides, et parviennent à des performances dépassant souvent celles de l'enfant prodige de la voiture électrique, Tesla.

Des chargeurs plus puissants, mais les batteries ont du mal à suivre


Les progrès dans les capacités de charge sont clairs, mais il y a un goulot d'étranglement, et il se situe sous le capot : les batteries actuelles ne sont pas encore adaptées aux capacités des chargeurs ultra-rapides, en raison de leur taille et de la limite de voltage qu'elles tolèrent.

Le seul modèle électrique bientôt disponible sur le marché et capable de tenir le choc de la charge ultra-rapide est la Porsche Taycan, prévue en 2019. Et alors qu'on prévoit que les voitures électriques représenteront 5% des ventes auto globales (contre 1,7% en 2017), nul doute que de nombreux autres modèles suivront la tendance dans les années qui viennent.

Source : Bloomberg.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
scroll top