La course à la montre : l’ère des chargeurs ultra-rapides de voitures électriques est arrivée

14 avril 2019 à 14h15
0
Chargeur voiture

Les chargeurs de voitures électriques vivent une évolution technologique impressionnante, promettant aux conducteurs des temps de charge drastiquement réduits pour des distances de conduite supérieures.

Le pouvoir de ces nouveaux chargeurs est une évolution majeure pour l'industrie automobile électrique, qui devrait représenter la moitié du parc automobile d'ici 2040.

Une révolution énergétique... et économique

Des milliers de stations de recharge équipées de cette nouvelle capacité sont en cours de déploiement aux Etats-Unis, en Asie et en Europe (Allemagne). Un déploiement motivé par les constructeurs automobiles tels que Wolkswagen et Tesla, ainsi que les compagnies d'énergie qui conçoivent ces chargeurs. Objectif : démocratiser l'usage de la voiture électrique pour débloquer des ventes encore timides.

La durée de vie relativement limitée des batteries actuellement disponibles sur le marché fait en effet le mécontentement des utilisateurs, qui se voient souvent limités à des déplacements de moins de 600 km avec une charge complète - et ce malgré la nette amélioration des capacités des batteries depuis les débuts de la voiture électrique.

La course à l'innovation

La hausse de la demande des constructeurs automobile pousse de nombreuses entreprises à travailler sur ce projet, et les résultats sont prometteurs.

Tritium, une compagnie australienne, a produit une pompe capable de charger l'équivalent de 346 kilomètres en seulement 10 minutes - bien loin des habituels 32 km par heure de charge. Même les chargeurs rapides actuellement disponibles sur le marché n'arrivent pas à tenir tête à ces nouveaux développements (120 km en 30 minutes de charge).

Des compagnies spécialisées dans l'énergie « traditionnelle » telles que ABB (Zurich) ou Efacec Power Solutions (Portugal) travaillent également à développer des chargeurs ultra-rapides, et parviennent à des performances dépassant souvent celles de l'enfant prodige de la voiture électrique, Tesla.

Des chargeurs plus puissants, mais les batteries ont du mal à suivre

Les progrès dans les capacités de charge sont clairs, mais il y a un goulot d'étranglement, et il se situe sous le capot : les batteries actuelles ne sont pas encore adaptées aux capacités des chargeurs ultra-rapides, en raison de leur taille et de la limite de voltage qu'elles tolèrent.

Le seul modèle électrique bientôt disponible sur le marché et capable de tenir le choc de la charge ultra-rapide est la Porsche Taycan, prévue en 2019. Et alors qu'on prévoit que les voitures électriques représenteront 5% des ventes auto globales (contre 1,7% en 2017), nul doute que de nombreux autres modèles suivront la tendance dans les années qui viennent.

Source : Bloomberg.
28
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Aux États-Unis, la mortalité des abeilles depuis un an est inquiétante
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
scroll top