"Sun in a box" : vers un stockage de l'énergie renouvelable disponible 24h/24

Bastien Contreras Contributeur
11 décembre 2018 à 07h35
0
Sun in a box stockage énergie renouvelable
© MIT

Des chercheurs ont élaboré un concept de dispositif capable de stocker l'énergie solaire ou éolienne et de la restituer sur demande dans le réseau électrique. Ce système, peu onéreux, pourrait servir à alimenter une petite ville, à tout moment de la journée.

Les énergies renouvelables, telles que l'éolien ou le photovoltaïque, présentent un inconvénient majeur : leur intermittence. Il est donc indispensable de les coupler à des dispositifs de stockage. Un problème que des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont tenté de résoudre.

Transformer la chaleur en électricité

Pour cela, ils se sont appuyés sur une technique connue depuis longtemps : l'énergie solaire concentrée, ou énergie solaire thermodynamique. Son principe repose sur des miroirs reflétant les rayons du soleil vers un réservoir central (contenant généralement du sel fondu) qui est ensuite chauffé. Ce dernier stocke alors la chaleur - jusqu'à une certaine limite -, elle-même ensuite transformée en électricité (il est en effet plus simple de stocker la chaleur que l'électricité).

Mais pour réduire les coûts d'un tel système, il fallait être capable d'atteindre des températures beaucoup plus élevées sans attaquer les parois du réservoir. Les auteurs de l'étude se sont donc tournés vers le métal le plus abondant dans la croûte terrestre : le silicium. Ils ont ainsi exploité une pompe à silicium liquide capable de résister à une chaleur extrême. Ils l'ont associée à deux réservoirs, pour former ce qu'ils ont appelé « TEGS-MPV » (on vous fait grâce du nom complet), surnommé « sun in a box ».

Un système deux fois moins cher

L'idée de leur système est le suivant : un grand réservoir, bien isolé, contiendrait du silicium liquide « froid », maintenu à environ 1 930 °C. Il serait relié à un deuxième réservoir, plus chaud, via un ensemble de tubes chauffés par l'électricité produite par les sources d'énergie renouvelable. Le système exploite ainsi l'effet Joule (dégagement de chaleur dû au passage d'un courant électrique), pour ne pas se limiter au photovoltaïque. Le silicium serait alors pompé vers le deuxième réservoir, tout en se réchauffant en passant dans les tubes, pour atteindre une température d'environ 2 370 °C.

Et en cas de besoin d'énergie supplémentaire dans le réseau électrique (par exemple la nuit), celle-ci pourrait être injectée en pompant dans le sens inverse. Le silicium chaud serait alors reconduit vers le réservoir froid, tout en passant à travers des tubes dans lesquels il émettrait une lumière blanche, phénomène dû à sa haute température. Cette lumière serait alors convertie en électricité par des cellules solaires capables de réaliser cette transformation.

D'après les auteurs de l'étude, ce système de grande batterie rechargeable pourrait alimenter une « petite ville » d'environ 100 000 habitants. Et il présenterait surtout l'avantage d'être moins cher, coûtant deux fois moins que le pompage-turbinage des centrales hydroélectriques, solution de stockage la moins onéreuse à l'heure actuelle.

Source : MIT News
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top