Drones à Gatwick : deux personnes arrêtées vendredi

Par
Le 22 décembre 2018
 0
aéroport gatwick drones


Mise à jour du 22/12 :
Deux personnes (un homme et une femme) ont été arrêtées vendredi suite à l'enquête sur le survol de drones de l'aéroport londonien qui aurait affecté plus de 140 000 voyageurs depuis mercredi. Le communiqué de la Sussex Police indique que l'enquête continue pour déterminer l'origine des aéronefs au dessus de l'enceinte aéroportuaire.






Deux drones ont semé la pagaille deux jours durant au sein de l'aéroport de Gatwick, au Royaume-Uni. Après 48 heures de fermeture définitive, une partie des pistes rouvre progressivement.

La lumière au bout du tunnel. Les autorités britanniques n'ont cessé de traquer durant 48 heures deux drones s'amusant à survoler l'aéroport international de Gatwick, au Royaume-Uni, dans lequel transitent chaque année plus de 45,5 millions de passagers. Tout a commencé le mercredi 19 décembre 2018, à 21 heures (heure locale) : deux aéronefs sans pilote sont aperçus au-dessus des pistes.

Une cinquantaine d'apparitions


Rapidement, l'ensemble des vols et des atterrissages sont annulés, dangers de collision oblige. Après une réouverture partielle, les deux engins ont repointé le bout de leur nez, entraînant la fermeture de l'aéroport à 3h45 du matin, dans la nuit du mercredi au jeudi. S'en est suivie une longue chasse emmenée par l'armée durant laquelle les drones ont effectué une cinquantaine d'apparitions, selon les forces de l'ordre.


Après deux jours de recherches, le problème semble résolu et l'aéroport visiblement enclin à ouvrir de nouveau ses portes, comme l'indique le compte twitter de Gatwick. « La piste de Gatwick est actuellement ouverte et un nombre limité d'avions est programmé pour les départs et les arrivées », a indiqué le pôle communication sur la plateforme à l'oiseau bleu, dans un message publié tôt ce matin.

Les billets de nouveau valables aujourd'hui


Gatwick ne manque également pas de conseiller ses passagers, en leur recommandant de vérifier le statut de leur vol, sujet à des potentiels retards ou des annulations. Gatwick fait aussi preuve de flexibilité auprès des usagers, dont les billets du 20 décembre sont par exemple valables en ce vendredi 21 décembre. De quoi apaiser les esprits avant les fêtes de Noël.


Modifié le 22/12/2018 à 17h50
scroll top