Amazon Prime Air : les livraisons bientôt effectuées par des drones ?

Par
Le 02 décembre 2013
 0
Le cyber marchand Amazon multiplie les projets et a présenté hier une nouvelle méthode de livraison s'appuyant sur une flotte de drones automatisés.

A l'occasion d'une interview réalisée au cours de l'émission 60 Minutes par CBSnews, Jeff Bezos, le patron d'Amazon, a levé le voile sur un nouveau projet de R&D actuellement en cours d'étude : Amazon Prime Air. L'idée est de proposer un nouveau service de livraison en 30 minutes effectué directement par des drones.

01c2000006878846-photo-amazon-prime-air.jpg


Si Amazon diversifie au maximum ses activités, la société souhaite également optimiser les modes de livraisons proposés au client. Après l'envoi d'un colis en 24h et la récente signature d'un accord avec l'US Postal aux États-Unis pour assurer les livraisons le dimanche, la société estime qu'à d'ici 4 à 5 ans, celles-ci seront effectuées en une demi-heure seulement.

« On dirait de la science fiction, mais c'est vrai. D'un point de vue technologique, nous serons prêts à initier les opérations commerciales dès que les lois nécessaires seront entrées en vigueur », explique Amazon sur son site officiel. La société espère que la FAA - Federal Aviation Administration - l'administration gouvernementale chargée de réguler l'aviation civile, se sera penchée sur la question d'ici 2015.

M. Bezos explique qu'au cours des tests réalisés, ces drones auraient été en mesure de livrer des colis jusqu'à 2,3 Kg, soit environ 86% des produits généralement expédiés par la société. En plus d'être écologiques, ces machines sont autonomes ; elles récupèrent les coordonnées GPS du client et peuvent de couvrir un périmètre de 16 Km de diamètre.

Si prometteurs que soient ces arguments, on peut toutefois s'interroger quant à la viabilité commerciale d'un tel procédé face aux méthodes de livraison plus terre à terre. Ne s'agirait-il pas plutôt d'un habile coup de pub, qui tombe à pic en ce cyber monday, date traditionnelle d'importantes remises chez tous les acteurs de la distribution américaine ?




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top