L'UE uniformise les applications de type "Stop-Covid", mais la version française sera incompatible

17 juin 2020 à 17h23
44
StopCovid © Alexandre Boero pour Clubic
StopCovid, pas dans le coup cette fois (© Alexandre Boero pour Clubic)

Les applications nationales fonctionneront bientôt au-delà de leur pays d'émission. La solution française défendue par le gouvernement ne devrait pas, elle, faire partie de la liste des outils compatibles.

Ces dernières semaines, plusieurs pays européens ont déployé leur propre application de suivi de contacts, parmi lesquelles la France, avec l'application StopCovid , disponible depuis le 2 juin, ou encore l'Allemagne et l'Italie . Mais dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus , il n'est pour l'instant pas possible d'utiliser l'application d'un pays à un autre. Grâce à la coopération européenne, tout cela pourrait bientôt changer.

StopCovid ne sera pas compatible avec la solution européenne

Avec le soutien de la Commission, les États ont pu se mettre d'accord, le 16 juin, sur tout un ensemble de spécifications techniques censées permettre l'échange d'informations entre différentes applications nationales de lutte contre le coronavirus, reposant sur une architecture dite « décentralisée » (qui ne passe donc pas par un unique serveur central). Ce qui exclut, de fait, l'application française StopCovid, qui repose sur une approche centralisée, à l'instar du Royaume-Uni et de la Hongrie.

« Cela concerne la vaste majorité des applications de traçage déjà lancées dans l'UE ou sur le point de l'être », annonce la Commission européenne.

Dès que la solution technique nécessaire sera fonctionnelle puis déployée, probablement dans le courant de l'été, chaque application nationale (comme Corona Warn-App) pourra fonctionner en continu même lorsqu'un utilisateur franchit une frontière. Concrètement, cela signifie qu'un citoyen allemand pourrait utiliser l'application nationale Corona Warn-App en rejoignant les Pays-Bas ou la Pologne.

La Commission n'exclut pas une compatibilité prochaine avec les versions européennes centralisées

17 États membres ont prévu d'adopter une architecture décentralisée, notamment basée sur le protocole développé par Google et Apple. Six de ces États ont déjà déployé leur application. La Commission ne ferme pas la porte à une extension aux solutions centralisées, mais n'avance aucune date là-dessus.

L'Union européenne va franchir une étape supplémentaire vers l’interopérabilité des applications mobiles de traçage des personnes infectées par le coronavirus. Une nouvelle d'importance qui tombe au bon moment, avec un été qui arrive en même temps que la réouverture des frontières européennes.

« Les technologies numériques sont essentielles pour alerter la population des risques d'infection et pour briser les chaînes de transmission alors que nous rouvrons nos sociétés et nos économies », a commenté la commissaire européenne à la Santé et à la Sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, qui appelle « tous les citoyens à les utiliser, car ces technologies ne peuvent être efficaces que si l'on dispose d'une masse critique d'utilisateurs dans le cadre de l'interopérabilité des applications au sein de l'UE ».

Modifié le 17/06/2020 à 17h25
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
44
19
bmustang
encore une exception française !? décidement
cirdan
Encore quelque chose de prévisible dès le départ mais on va surement entendre nos politiques clamer que c’est ce qu’il fallait faire et qu’ils ont eu raison de la faire. C’est aussi pour ça qu’on les aime…
elminster44
Encore une fois, une magnifique démonstration de la nullité du fonctionnement de l’UE.<br /> Pourquoi il n’y a pas eu une seule appli pour toute l’UE. Plus simple, moins cher, sûrement parcequ’ils ne se sont pas entendu comme d’hab. moi je moi je…
PierreKaiL
Et dire qu’on vit avec une monnaie issue de cette union… Pas étonnant de l’avoir dans l’os niveau pouvoir d’achat, je parle d’achat de première nécessité. Prix x7 en moyenne vs salaire à peine x2 depuis l’Euro. Et après on nous demande d’être cool, on nous tire vers le bas depuis 20 ans mais faut rester Zen wé wé.
Styxou
De base, l’UE n’est pas compétente en matière de santé, ce sont les Etats membres qui ont la pleine compétence.<br /> C’est ce que sous-entend cette phrase : «&nbsp;Avec le soutien de la Commission, les États ont pu se mettre d’accord […]&nbsp;», l’UE essaye d’harmoniser, mais ne peut se substituer aux Etats membres en la matière.
Batc
Ah les français…Nous sommes beaux à vouloir faire toujours le contraire. J’aime cet esprit rebelle malheureusement ce coup-ci je ne suis pas sûr que ce soit efficace. Ne donnons pas de leçons sur l’UE et vivre ensemble si c’est pour faire l’inverse.
Nmut
C’est pourtant ce qu’on demandé les français: garder le contrôle sur l’application et les données, sans passer par les interfaces systèmes de Google et Apple. La seule solution était alors une solution «&nbsp;sur mesure&nbsp;».<br /> Rien n’empêche techniquement maintenant de faire une compatibilité avec les autres systèmes mais ça va couter cher et on va perdre les avantages de base…<br /> C’est un grand classique français aussi.
Nmut
x7?? A part le logement (et encore pas sur), qu’est-ce qui a augmenté comme ça?
Wen84
Mais arretes de faire des trucs useless… que de temps et d’energies perdus.
Rapidkiller
Celle là j’aurai pas osé la faire^^ mais bon plus c’est gros …
cirdan
PierreKaiL:<br /> Prix x7 en moyenne vs salaire à peine x2 depuis l’Euro.<br /> Moi j’ai lu que c’était x20 pour les prix alors que les salaires n’avaient pas bougé, que le taux de pauvreté avait bondi de 300% et qu’on allait fabriquer à nouveau des Trabant parce que les européens ne pourraient pas se payer d’autres modèles.
PierreKaiL
Pour le logement cela dépend de la ville, pour Paris, on passe de 3000 frs pour un studio au moment de l’arrivée de l’euro, à 1000 euros pour arrondir et pour un équivalent (7000 frs en gros) ce qui fait un coef de 2.3, la baguette était à 3/4 frs et elle est à 1 euros donc x2 en gros (sur une moyenne) mais pas si loin de 1999 c’était à 1 frs… pour pâte, beurre, lait, sucre, farine, etc ( produit nécessité) c’est souvent x5 voir x10 sans parler de la viande ou des fruits et légumes.<br /> Le smic en 1999 était de 941 euros, il est à 1521, soit 1.6 de coef, largement en dessous de toute façon peu importe le domaine. Toutes les hausses ont vraiment commencé en 1997/1998, certainement pour nous préparer à la mise en boite de l’Euro.<br /> Le rapport avec l’article ? cette bouffonnade qu’est l’Euro. C’est très facile de critiquer mais franchement ils donnent un peu trop souvent le bâton, chacun fait son truc de son côté qui coûte de l’argent et il faut un budget supplémentaire pour que tous s’accordent ensuite…<br /> @cirdan très drôle, non vraiment j’en reviens pas de ce talent de comique.
cirdan
PierreKaiL:<br /> @cirdan très drôle, non vraiment j’en reviens pas de ce talent de comique.<br /> Je pensais que toi aussi tu plaisantais
PierreKaiL
Bha non malheureusement
carinae
Ha oui … mais des Trabant électriques on sera a la pointe du progrès
carinae
Bah non justement…je rappelle tout de même que lorsque les italiens ont demandé de l’aide … personne ne les a aidé a part les russes et chinois. Quand la France a fait des propositions pour essayer de soulager les pays les plus touchés… certains pays n’ont pas hésité a demander des contreparties notamment aux Italiens justement… Donc sur ce coup là … rien n’était moins sur. Et ne parlons pas bien sûr des allemands qui devaient développer conjointement avec la France l’application et notamment le fameux protocole Robert et qui finalement a changé son fusil d’épaule en cours de route…Bref c’est un joyeux bordel… mais au moins il y a une application c’est déjà ça…
trollkien
Si jamais un jour l’Allemagne décide de partie de l’union Européenne, pour de valables raisons economiques à leur avantage, l’europe économique éclaterai comme un verre sous le doux chant de la castafiore.<br /> Et on pourra gentiment repartir sur nos antagonismes angleterre france allemagne
Louiss
Un choix maladroit qui ne défend en rien les droits des français et concentre toujours plus d’information dans les mains de l’état. Une décision volontariste de la CNIL pourrait permettre de passer à un système décentralisé en quelques semaines, n’en déplaise à MR O qui a démontré ses limites.
mcbenny
La faute est bien plus grande pour la France.<br /> Ici l’UE favorise justement l’interopérabilité entre les apps nationales, ce que l’application française ne supporte pas, c’est une faute de l’UE ?<br /> Et vu ton discours, si l’UE avait créé (imposé) une app, cela t’aurait plu ?
Tecepece
Version française incompatible c’est quoi ce délire.
Batc
Vimaire:<br /> Mais qui est ce on dans « ne donnons pas », mais qui fait ça ?<br /> Beaucoup de politiques s’octroient le monopole de la bien-pensance. Donne des leçons à tire-larigot et Mr.Macron le premier quand il parle d’Europe de la santé. Au final, pour se retrouver non pas isolé mais raillé en Europe avec notre application Stop Covid qui semble-t-il n’est pas communicante avec les autres facilement.<br /> Je ne parle même pas de son développement qui semple avoir été fait à la va-vite, mais encore assez pour oublier d’envoyer à foison les données des users. Une techno en carton, un coup de maintenance et de location de serveurs apparemment très élevé. Bref il y a beaucoup de choses à dire sur cette application… et on a même pas encore parlé de son utilité
Nmut
As tu seulement creusé un peu avant de te faire une opinion?<br /> On dirait ce que l’on voit sur les réseaux sociaux ou ce que brament les oppositions sans sembler même comprendre l’informatique! <br /> J’ai fait parti de ceux qui ont revu les spécifications et le code (https://gitlab.inria.fr/stopcovid19/stopcovid-android pour info), et je n’ai pas grand chose à redire, même si comme vieux crouton, je trouve qu’il y a pas mal de maladresses dans le code (on sent l’hétéroclité des devs). En tout cas ce n’est pas mal conçu, la «&nbsp;foison de données&nbsp;» me semble raisonnable et suffisamment anonymisé pour le travail requis.<br /> Pour ce qui est de la compatibilité avec les API IOS et Android, je n’ai pas eu le temps de creuser celles-ci mais cela ne sera probablement pas un gros problème, les principes de base étant les mêmes.<br /> Pour le cout de l’application, je n’en sais rien, je n’ai pas d’infos la dessus mais comme tout projet monté à la va-vite, cela doit effectivement couter relativement cher…
elminster44
Oui je l’aurai installé comme je l’ai fais avec l’appli FR incompatible avec tout le monde.
Batc
Oui j’ai creusé un peu le sujet…suffisamment pour te dire que la technologie choisie n’est pas la bonne. Désolé je ne suis pas très réseaux sociaux… si c’est ce que tu as voulu dire car je n’ai pas bien compris ta remarque. Par contre les technos oui, là c’est mon domaine et c’est une partie de mon métier de rester en veille. De plus, je connais un peu le développement, j’en ai fait et je travaille avec des devs toute l’année. Mais le sujet n’est pas moi mais vu que tu doutes de mes capacités d’analyse, en voilà une qui va au-delà du développement d’une app en lui-même, c’est-à-dire :<br /> L’enjeu est peut être la construction d’une Europe de la santé puissante, ou les scientifiques, les chercheurs, universitaires, médecins hospitaliers comme de ville peuvent transmettent des données à travers une interface commune simple dont le coup de dev et de maintenance serait assumé par l’ensemble des pays de l’UE signataires d’une charte de collaboration scientifique Europénne, ce serait peut être une bonne première idée et pourquoi pas avoir un pôle européen de recommandation scientifique tel que L’OMS pour garder une indépendance « rassurante » au niveau de l’Europe.<br /> Et surtout éviter ce que l’on voit maintenant, des communications/publications, des contre-indications, des contradictions des différentes organisations de santé, des chercheurs, instituts de recherche, ça devient pathétique. Ça mousse dans tous les coins et ce n’est pas constructif me semble-t-il. Encore moins du point de vue de l’opinion publique.<br /> Autant s’en donner les moyens et « peut-être » ne pas faire l’inverse du reste de l’Europe dès le départ. Pour le moment je n’ai pas l’impression qu’il y est un consensus du collège politico-scientitique en Europe.
Caka
C’est une preuve de plus que la commission n’a pas assez de pouvoir. Si elle en avait plus on aurait pu imposer une solution globale pour les pays, mais non, il faut discuter poliment et faire des gentilles propositions
Feladan
En fait tu voulais juste critiquer l’UE non ? <br /> Parceque ce que tu cite est bien normal, et en aucun cas quelque chose qui montre que l’UE est inutile ou autre. Mais bon
Feladan
Nmut:<br /> As tu seulement creusé un peu avant de te faire une opinion?<br /> Regarde les éléments de langages utilisés (bien-pensance, Macron le Premier, etc), faut pas chercher très loin pour trouver la réponse à ta question =/. Moi j’ai du mal à croire dés qu’on utilise ce genre de mot, qu’on est «&nbsp;objectif&nbsp;».<br /> Et l’avis tranché sur les technos (Techno en carton, etc), montre soit un manque de connaissance, soit un parti prit tranchant. C’est le même genre de dialogue que j’ai avec mes dev «&nbsp;pro&nbsp;» quelque chose qui ne veulent pas en démordre x)
carinae
Pas vraiment car le secteur médical est du domaine de chaque pays et non de l’UE … c’est d’ailleurs bien pour cela que c’est autant le bazar et qu’il n’y a pas de coordination …
Batc
Non juste un avis de quelqu’un que tu ne connais pas mais qui est capable de critiquer une techno en connaissance de cause. Par ailleurs, bien-pensance n’est pas un gros mot tout comme le nom de notre président enfin j’espère. Quand tu auras d’autres arguments à faire valoir je veux bien discuter sur le fond, là y’a rien…
Nmut
C’était une vraie question! Je ne doute absolument pas de tes compétences, juste de tes sources qui semblent reproduire le schéma courant ces temps-ci: gouvernement = incompétents, menteurs et escrocs sans réels arguments.<br /> Et je suis tout à fait d’accord avec toi pour l’Europe. Elle ne vaut que si elle peut imposer des choix. Dans le cas présent, il aurait été très difficile de le faire (délais, problème politique majeur, désorganisation générale, …) mais cela aurait au moins prouvé que l’Europe est une bonne chose…<br /> Pour la communication «&nbsp;scientifique&nbsp;» autour du Covid et de la recherche, la démarche scientifique est passé derrière la politique et les personnalités fortes, à cause des médias, de l’angoisse de la population et de l’exploitation politique, sans compter l’amplification hallucinante des réseaux sociaux.<br /> On ne trouve jamais le pourquoi des «&nbsp;tergiversations&nbsp;» pour expliquer les querelles de scientifiques normales: la médecine n’est pas une science exacte par individu mais seulement statistiquement, ce qui demande un recul et du temps que l’on a pas. Tout le monde navigue à vue, ce n’est pas satisfaisant mais logique. Tout cela est néfaste pour l’image de la science qui est déjà bien mauvaise auprès de la population.
Feladan
Je n’ai jamais dis que c’était un «&nbsp;gros mot&nbsp;», et je n’ai jamais dis que tu étais incapable de dire ton avis.<br /> J’ai dis que tu utilisais des éléments de langages, c’est pas pareil. Et généralement, les personnes utilisant des éléments de langage … «&nbsp;moqueurs&nbsp;» ou dévalorisant (Macron le Premier, Bien Pensance), ne sont pas les premiers objectifs, et veulent juste montrer que Gouvernement = Nuls.<br /> Par ailleurs : Je ne te parlais pas (je me suis imposé comme règle de ne jamais débattre avec des personnes utilisant des éléments comme tu le fais, d’expérience ça va toujours dans le mur: c’est pour ça que tu ne vois pas d’argument )<br /> Et si on veut être pointilleux, tu n’as pas donné d’argument non plus. Les «&nbsp;Je suis capable d’analyser&nbsp;», «&nbsp;Technologie en Carton&nbsp;», «&nbsp;Je connais la techno&nbsp;», «&nbsp;Je connais le développement&nbsp;», «&nbsp;fait à la va-vite&nbsp;», «&nbsp;J’ai creusé le sujet&nbsp;» ne sont PAS des arguments, mais des AVIS sur tes propres compétences, qui, du coup, reste totalement subjectif ^^.<br /> Si tu veux tenter un argument, regarde ce que @Nmut a fait par exemple, où il te dit clairement que lui, il a regardé le code.
Batc
Il me semble qu’avec vous le débat est biaisé puisque des a priori s’en sont mêlés. Et là je ne peux rien faire contre ça ni imposer des arguments techniques de dev car ce n’est pas mon métier. Mais je connais par contre suffisamment les technos. Par ailleurs je connais bien la méthodologie de projets web et app, c’est une partie de mon boulot. Que vous ne soyez pas d’accord, c’est une chose mais que vous doutiez…bah là je n’y peux rien. Pour en revenir au propos de @Nmut je le crois sur parole personnellement et je n’ai pas douté lorsqu’il nous dit qu’il est allé voir le code de l’application. D’autre part ce serait un gouvernement d’un autre bord politique ne changerai rien à mon avis sur cette application. Malheureusement vous vous êtes braqués sur Macron et bien-pensance, car cela ne va pas dans votre sens.
Batc
Nmut:<br /> C’était une vraie question! Je ne doute absolument pas de tes compétences, juste de tes sources qui semblent reproduire le schéma courant ces temps-ci: gouvernement = incompétents, menteurs et escrocs sans réels arguments.<br /> Je ne suis pas dans schéma là, mais par contre être critique et justement le terme bien-pensance n’est pas anodin, car pour moi la bien-pensance c’est de croire que tout est beau et facile, que l’on peut faire confiance à tout le monde, tout le temps…j’aimerais bien, mais l’histoire du monde nous prouve que l’humain n’est pas encore bien-pensant, tout le temps. (J’espère que n’ai pas besoin de donner d’exemples pour appuyer mes arguments).<br /> Nmut:<br /> Et je suis tout à fait d’accord avec toi pour l’Europe. Elle ne vaut que si elle peut imposer des choix. Dans le cas présent, il aurait été très difficile de le faire (délais, problème politique majeur, désorganisation générale, …), mais cela aurait au moins prouvé que l’Europe est une bonne chose…<br /> Espérons que cette crise sert à quelque chose de plus grand, au niveau de cette Europe construite sur une belle idée au départ. Donc oui à une Europe solidaire , pas retranchée, mais autonome dans certains secteurs comme la recherche scientifique, la médecine ou les nouvelles technologies…<br /> Nmut:<br /> Pour la communication « scientifique » autour du Covid et de la recherche, la démarche scientifique est passée derrière la politique et les personnalités fortes, à cause des médias, de l’angoisse de la population et de l’exploitation politique, sans compter l’amplification hallucinante des réseaux sociaux.<br /> Oui je suis entièrement d’accord avec tes propos cela est le fruit d’une certaine angoisse et d’une précipitation, c’est maladroit, mais le but de rassurer ou de prévenir la population, était certainement plus important que la forme. Et je ne le conteste pas.
Feladan
Le problème, c’est qu’il n’y a toujours pas d’argument de toute manière, à part des «&nbsp;Je sais&nbsp;», «&nbsp;Je connais&nbsp;», «&nbsp;C’est mon boulot&nbsp;», «&nbsp;Je connais&nbsp;».<br /> C’est pas argumenter ça …<br /> Batc:<br /> Il me semble qu’avec vous le débat est biaisé puisque des a priori s’en sont mêlés.<br /> Tu essayes subtilement de retourner la charge, ^^. Ce n’est pas : «&nbsp;Le débat est biaisé car j’ai des à priori&nbsp;». C’est : «&nbsp;J’ai des à priori car tu agis comme tous les anti-gouvernement : critiquer, mais pas argumenter&nbsp;».<br /> Les a priori, c’est toi qui les a faits naître en ayant le même phrasé, moi j’y peux rien <br /> Si tu veux les lever (car nous ne sommes pas bloqué, loin de là), et j’en serai ravi, il te suffit d’être explicite, et précis. Et si c’est un argument factuel et précis, rien ne sera biaisé, nous savons faire la part des choses, contrairement à ce que tu penses. Je n’ai rien à débattre là, car tu ne me donnes rien à part des accusations, sans explications.<br /> Tu te doute bien, que sans expliquer «&nbsp;Pourquoi&nbsp;», tout ce qu’il reste de ton commentaire, ce sont des accusations sans justifications ? C’est pour cela que nous avons eu le même sentiment avec @Nmut .<br /> Pourquoi c’est une «&nbsp;techno en carton&nbsp;» ?<br /> Pourquoi la méthodologie du projet est mauvaise ?<br /> Pourquoi la technologie choisi n’est pas la bonne ?<br /> Pourquoi le dév a «&nbsp;été fait à la va-vite&nbsp;» ?<br /> Le tout badigeonné d’un «&nbsp;Quelle sont les alternatives ?&nbsp;», «&nbsp;Ce qu’ils auraient pu faire à la place ?&nbsp;» , «&nbsp;Quelles étaient les contraintes ?&nbsp;» etc etc. Enfin de l’argumentation quoi.<br /> Etc… Moi j’attends que ça pour débattre avec toi . La factuellement j’ai rien, à part te dire «&nbsp;Non c’est pas une techno en carton j’ai les connaissances&nbsp;», «&nbsp;Non la méthodologie est bonne je m’y connais&nbsp;», «&nbsp;Le dév à pas été fait à la va vite c’est mon métier&nbsp;».<br /> Tu avoueras qu’on avancerait pas d’un yota si je faisais comme toi … ^^ … Mais fais gaffe, car moi aussi c’est mon métier, je suis architecte logiciel (projets desktop et web ^^)<br /> D’où mon à priori
Nmut
Je serais moins virulent que toi, mais effectivement j’aimerais aussi quelques précisions sur les critiques du logiciel de la part de @Batc qui, à mon humble avis, ne sont pas totalement fondées.<br /> Et juste pour info, je suis aussi architecte (système et logiciel) avec un gros background cdp et dev.
Batc
Feladan:<br /> Tu essayes subtilement de retourner la charge, ^^. Ce n’est pas : « Le débat est biaisé, car j’ai des à priori ». C’est : « J’ai des à prioris, car tu agis comme tous les anti-gouvernement : critiquer, mais pas argumenter ».<br /> Voilà j’ai même pas besoin de lire la suite, car il n’y aura pas plus d’arguments intéressants que ça, je crois, c’est un peu triste.<br /> Je ne suis pas là pour te donner un cours mon grand, si tu veux t’informer sur le bluetooth. Tu trouveras ce qu’il faut sur internet. Mais comme je suis sympa, je veux bien t’expliquer deux ou trois petites choses.<br /> Le bluetooth en l’occurrence que l’on nomme «&nbsp;low energy&nbsp;» pour faciliter la compréhension par tous est utilisé par Stop Covid. Cette techno ( oui c’est relou le mot techno ? trop prolo ? et bah tant pis ! ) est tout bonnement pas viable, car elle ne permet pas de mesurer une distance entre deux téléphones avec une précision en dessous de 5 mètres, particulièrement dans des environnements comme un lieu public avec des centaines de personnes ou lorsque les obstacles sont trop nombreux ( murs, vêtements, métal…) 1 seul exemple (je peux en trouver d’autres…) : les magasins.<br /> Des travaux sont en cours pour remédier à ça à terme mais ce n’est pas encore concluant.<br /> Et là on ne parle même pas de la disparité entre bluetooth (3,4,5) ni de l’accroche lié à chaque téléphone, ni des restrictions OS (android comme IOS) lié à cette techno. Et bien sûr, encore moins des gens sans téléphones ou sans bluetooth.<br /> Tu peux donc peut-être comprendre mon inquiétude quant à l’efficacité de cette application.<br /> Feladan:<br /> Etc… Moi j’attends que ça pour débattre avec toi . La factuellement j’ai rien, à part te dire « Non c’est pas une techno en carton j’ai les connaissances », « Non la méthodologie est bonne je m’y connais », « Le dév à pas été fait à la va vite c’est mon métier ».<br /> Tu es un troll en fait ?<br /> Bon courage !
Feladan
Batc:<br /> Voilà j’ai même pas besoin de lire la suite … mon grand… troll…Tu trouveras ce qu’il faut sur internet<br /> Non lecture + moqueries + fuite.<br /> Batc:<br /> Le bluetooth<br /> Au moins, tu as quand même ajouté le bluetooth (même si c’était en me prennant de haut, comme si je ne connaissais pas la réponse ^^), c’est déjà ça… Et tu as raison dans le fond, mais … tu as oublié 1/ de proposer une solution alternative. 2/ Tes arguments sur «&nbsp;le projet&nbsp;», «&nbsp;le développement fait à la vas vite&nbsp;», etc. . Tu juge l’appli juste sur le Bluetooth en fait. J’ai compris <br /> Mes à priori sont validés, bonne continuation à toi. Ne t’embête pas à répondre, je ne te répondrai plus ^^. On t’avait plutôt bien cerné. Bon courage à toi @Nmut <br /> Edit en dessous : + retournement de situation tiens : la fuite, tu l’as clairement réalisé en premier : Revoir la première citation
Batc
Tu es vraiment un troll, c’est quoi cette fuite ?
Nmut
Même si on sortait un peu du constructif (sic!), ta réponse est déjà un pas.<br /> Cependant, elle ne me satisfait pas. Le traitement statistique via le BT est la seule solution technique valide à mon avis. La géolocalisation GPS n’est pas assez précise non plus et comme le wifi plus risqué encore du point de vue exploitation malicieuse (position exacte et pas juste contact entre ID anonymisé)… Je ne vois pas quelle autre alternative on a en dehors du BT par téléphone, à part équiper la population d’un appareil spécifique et donc très couteux.<br /> Info croustillante: Je suis à risque (age, hypertension et pbm cardiaques) et avec un smartphone tellement vieux que je ne peux pas installer StopCovid!
Feladan
Étrangement, tous les pays font pareil. Allemagne, Pays-Bas (bon, y’a le NFC aussi, mais clairement moins activé et activable sur le parc des téléphones), Angleterre…<br /> C’était ce que je tentais d’amener comme réflexion. Le bluetooth, est clairement la technologie (bien qu’imparfaite) la plus logique pour ce type d’application, comme tu l’as précisé, avec le cahier des charges (anonymat, réactivité, données collectées) et la plus facilement réalisable à court terme.<br /> Il y a d’autres solution (GPS, API externe, NFC, Wifi etc), mais toutes unanimement ne répondent pas au cahier des charges de manières convaincantes, le bluetooth, c’est la moins pire. Que ce soit en terme de réactivité, de précision et de calcul (GPS bien trop lourd à implémenter), de collecte des données et de surface couvrable (les Api google, WIFI, etc), d’activation du téléphone (le NFC est moins répandu et activé que le bluetooth, qu’en terme d’anonymat (WIFI, GPS).<br /> Le Bluetooth reste la meilleure solution, celle qui allie un peu tout. Développement rapide, contact même sur zone non couverte (tunnel, appartement, bâtiment divers et variés, métro, sous terrain, parking … imprécisions du GPS, temps de triangulation), non collecte de données, calcule simplifié (le GPS doit avoir un calcul serveur et/ou client (mais donc récupérer le GPS de tout le monde) pour identifier le contact). Etc.<br /> Bref, mais pour ça, faut pousser la réflexion un peu plus que lire dans les journaux «&nbsp;bouh le bluetooth&nbsp;» et critiquer tout azimut . C’était ce que je tentais d’amener, certes avec un peu de provocation, mais j’en ai marre de voir les critiques des personnes qui sont juste là pour critiquer.
Batc
Merci pour ton argumentation qui à le mérite d’en être une (pas de blague). Je suis d’accord pour le wifi et les potentiels risques associés, mais celle de la géolocalisation, j’avoue que (de mon avis mais peut être partagé par d’autres…) c’est la meilleure solution pour faire «&nbsp;contact tracing&nbsp;» même avec les quelques erreurs, mais que l’on rencontre aussi avec le Bluetooth.<br /> Mais ce n’est pas le cahier des charges et ce n’est pas audible pour une majeure partie de la population.
madmac
@elminster44<br /> En théorie peut-être, mais qui pourrait ou voudrait développer une seule appli dans les 24 langues officielles???<br /> Il est normal que chaque pays développe la sienne dans sa propre langue, à condition toutefois de GARANTIR L’INTEROPÉRABILITÉ (ce qui est un jeu d’enfant avec les API de la plateforme commune Apple-Google, que la France a malheureusement refusée avec mépris et autosuffisance)!
madmac
Faut-il s’étonner que des pays centralisés comme la France et la Grande-Bretagne (ou au régime dictatorial comme la Hongrie, mais c’est là un autre sujet) ont choisi une solution technique centralisée alors que des États fédéraux comme l’Allemagne ou encore la Suisse ont choisi tout naturellement une solution décentralisée?!<br /> Résultat national:<br /> un développement 100% français, mais totalement incompatible en dehors de l’hexagone! Ça rappelle le fiasco du Minitel…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Offre flash : le PC Ultra-Portable Lenovo IdeaPad 14
Un camion électrique doté d'une énorme batterie de 680 kWh pour le transporteur DPD
Belle promotion sur le PC portable Asus Vivobook 14 (Ryzen 5)
Problème d'imprimante sous Windows 10 ? Le patch est là !
RED vs Free : quel forfait sans engagement choisir ?
Le smartphone Google Pixel 3A 64Go sous la barre des 200€
Bon plan Amazon : le Fire TV Stick 4K chute à 44,99€
PS5 : la console de Sony sera très imposante
L'excellente tablette Samsung Galaxy TAB A à moins de 200€
Bon plan Xiaomi : le smartphone Xiaomi Mi 9 Lite à prix cassé
Haut de page