Un nouveau clavier gaming pour PC et consoles chez Buffalo

le 29 novembre 2010 à 10h40
0
00C8000003784780-photo-bskbc02bk.jpg
La marque Buffalo vient de dévoiler un nouveau clavier pour joueur tout en sobriété, le BSKBC02BK, destiné en premier lieu au marché japonais.

Doté de 109 touches, ce clavier gaming dispose de la traditionnelle fonction antighosting qui permet d'activer jusqu'à 4 touches en même temps sans connaître de ralentissement ou de perturbation du système. Une fonctionnalité qui se limite néanmoins aux touches les plus utilisées en cours de jeu, en particulier dans les FPS, et qu'il est possible de désactiver ou d'activer à loisir grâce à des touches disposées sur les côtés de la barre d'espace, qui s'en retrouve réduite.

01F4000003784782-photo-bskbc02bk.jpg


Le BSKBC02BK dispose d'une connectique USB 2.0/1.1 et est fourni avec un convertisseur PS/2. Il est compatible avec Windows XP, Vista et 7, ainsi qu'avec les consoles PS3 et Wii équipés de leurs derniers firmwares - a priori, la XBox 360 n'y a pas droit...

La commercialisation de ce clavier sobre et discret commencera sur le territoire nippon mi-décembre au prix de 3300 yens, soit environ 30 euros.

01F4000003784778-photo-bskbc02bk.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
L'entreprise Ivalua : nouvelle licorne française... ou pas ?
Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
scroll top