Les fabricants de consoles surveillent l'essor des smartphones

20 août 2010 à 17h22
0
Malgré l'offensive de Microsoft sur le terrain des jeux vidéo, le cabinet iSuppli estime que le secteur connaîtra un recul des ventes à hauteur de 5 % pour 2011. Les ventes de consoles diminueraient alors que la vente de jeux sur smartphones poursuivra son essor.
00A0000000545119-photo-iphone-jeu-d-chec.jpg

A en croire l'agence de presse Reuters, le Gartner prévoit même que le marché des jeux sur smartphones va progresser jusqu'à atteindre 5,6 milliards de dollars cette année et 11,4 milliards en 2014. Ainsi, selon le même cabinet d'études, près de 80% des téléchargements d'applications sur les smartphones seraient des jeux.

Pourtant, c'est un autre son de cloche qu'a donné Microsoft ces derniers jours. L'éditeur a tenu à montrer qu'il comptait travailler également sur la filière des mobiles en dévoilant une liste de 60 jeux, parmi lesquels Castlevania, Guitar Hero 5, Halo Waypoint, Star Wars Battle for Hoth et Splinter Cell Conviction. Disponibles sur Windows Phone 7, ils devraient, en principe, ouvrir la voie au développement du jeu sur mobiles.

De son côté, selon iSuppli, le marché de la console devrait rester très stable et n'augmenter que de 0,2% cette année. Les consoles portables pourraient, elles, connaître une baisse des ventes de 2,5 %.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les voitures de Street View repartent sur les routes de France, sans l'approbation de la CNIL
Live Japon : tendances et mauvais penchants du marché numérique
Clubic Week : Le web est mort, vive le web!
Revue de Web : Les développeurs Java ont leur égérie
Un malware responsable d'un crash d'avion ?
Ricoh CX4 : un compact au superzoom super stabilisé
H760 : un nouveau casque-micro sans fil annoncé chez Logitech
M6 Mobile édition spéciale : un forfait pour les effrénés du clavier
Ventes record pour Salesforce, bénéfice en baisse
La France est 3ème pour les spots WiFi publics
Haut de page