L'Internet par satellite sature et menace la généralisation du très haut débit

24 juillet 2015 à 12h13
0
Quatre ans après ses débuts, l'Internet par satellite grand public commence déjà à saturer, ce qui menace les ambitions d'une France entièrement éligible au très haut débit.

Destiné à combler la fracture numérique, l'Internet par satellite commence à saturer. Eutelsat, l'un des deux opérateurs du secteur en France, n'accueille plus de nouveaux clients dans 28 départements, comme le révèle Next Inpact dans un article réservé à ses abonnés. Le plan France très haut débit, qui prévoit de connecter 100 % des logements au très haut débit en 2022, a du plomb dans l'aile.

0226000004308738-photo-satellite-ka-sat.jpg

L'opérateur de télécommunications Eutelsat a lancé l'Internet par satellite moderne en 2011, avec la mise en service d'un satellite de nouvelle génération exploitant une bande KA. Seulement quatre ans plus tard, ce satellite KA-SAT est arrivé à saturation dans 28 des 96 départements de la France métropolitaine, ou plus précisément sur deux des onze faisceaux qui couvrent le pays.
Aux dernières nouvelles, c'est-à-dire au 31 décembre 2014, ce satellite desservait 175 000 abonnés sur toute sa zone de couverture pan-européenne. Au lancement, Eutelsat pensait pouvoir accueillir un million d'abonnés en Europe et 300 000 en France. Visiblement, l'opérateur a considérablement revu ses ambitions à la baisse. Il faut dire qu'en quatre ans, la demande en termes de débits a augmenté. Or la capacité totale du satellite est restée et restera de 70 Gb/s.

Eutelsat pourrait accueillir de nouveaux abonnés, mais ils se partageraient ce débit. Ce serait insensible en heure creuse, mais il y aurait des ralentissements de plus en plus importants aux périodes d'affluence. « Nous n'allons pas sacrifier la qualité pour la quantité », a promis l'opérateur à Next Inpact. Il continue néanmoins à accueillir de nouveaux clients professionnels, qu'il priorise certainement au détriment des particuliers.

Pour augmenter sa capacité, Eutelsat envisage de « lancer de nouvelles ressources satellitaires », c'est-à-dire de lancer un second satellite. En attendant, les nouveaux clients peuvent se tourner vers des offres reposant sur le satellite KA d'Astra, lancé en septembre 2012, sur lequel il y a encore de la place.

035C000004308740-photo-carte-de-couverture-des-faisceaux-du-satellite-ka-sat.jpg

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top