Déploiement Fibre optique : SFR sanctionné

09 mars 2017 à 12h38
0
Le rachat de SFR par Numericable survenu en 2014 ne cesse de faire couler de l'encre et de conduire à des amendes pour l'opérateur. Après les accusations de "Gun Jumping" à l'encontre de Numericable, voilà que l'Autorité de la Concurrence épingle le nouveau groupe pour des manquements à ses engagements dans le déploiement de la fibre optique. Des manquements liés au réseau de Numericable.

SFR et Bouygues Telecom ont lancé en 2010 un programme commun de déploiement de la fibre optique FTTH en France. Selon l'Autorité de la Concurrence, SFR n'aurait pas tenu ses engagements.

Un réseau FTTH qui fait doublon avec celui de Numericable ?



Dès l'annonce du rachat de SFR par Numericable, rachat validé par l'Autorité de la Concurrence, la question du programme de déploiement commun entre l'opérateur au Carré rouge et Bouygues Telecom, appelé Faber, avait été soulevée. L'Autorité de la Concurrence estimait possible que le rachat conduise à un ralentissement dans le déploiement de la fibre optique avec technologie FTTH (Fiber to the Home), prévu par le contrat Faber.

0258000005722220-photo-fibre-optique-orange.jpg

Selon l'Autorité, SFR, qui dirigeait le déploiement, aurait été peu incitée à le poursuivre, car le rachat lui ouvrait l'accès au réseau déployé par Numericable, le réseau très haut débit avec technologie FttB. Les deux réseaux auraient pu faire doublon dans certaines villes et certaines immeubles. Numericable avait pris des engagements à ce sujet, mais selon l'Autorité de la Concurrence, le nouveau groupe ne les aurait pas respectés.

Des raccordements trop longs



Numericable avait garanti que SFR aurait continué les raccordements selon les termes prévus par le contrat : deux ans maximum pour relier les immeubles déjà fibrés verticalement (à chaque étage) au réseau horizontal et trois mois pour relier au réseau horizontal les immeubles fibrés verticalement par Bouygues Telecom. De plus, Numericable avait pris l'engagement de prendre en charge, comme prévu par le contrat Faber, la maintenance du réseau.

Selon l'Autorité de la Concurrence, SFR a failli à ces engagements : seulement 42 % des raccordements prévus ont effectivement été réalisés. Côté maintenance, « les délais de traitement des incidents qui se sont produits ont été manifestement excessifs, notamment au regard des standards prévus par le contrat », précise l'Autorité dans son communiqué.

Pour ces raisons, l'Autorité de la Concurrence a décidé d'infliger à SFR une amende de 40 millions d'euros. Ce n'est pas fini : plusieurs injonctions sous astreinte ont été communiquées à l'opérateur propriété de la holding luxembourgeoise de Patrick Drahi Altice, afin que les raccordements soient réalisés sous un délai de 12 mois.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top