Bbox fibre : 6 millions de foyers éligibles dès le 2 novembre

01 juin 2018 à 15h36
0
Bouygues Telecom a aujourd'hui annoncé le lancement imminent de l'offre « Bbox fibre », qui complète l'offre ADSL avec laquelle il s'est lancé sur le marché du fixe en 2008.

0140000002978540-photo-logo-bouygues-telecom.jpg

La fibre tout de suite, non sans concession

L'offre « fibre » de l'opérateur repose sur l'infrastructure FTTB (littéralement fibre jusqu'à l'immeuble) de Numericable, lui donnant immédiatement accès à 6 millions de foyers. Si la technologie exploitée permet certes de dissocier l'Internet de la télévision, contrairement à l'ADSL, la notion de « jusque » est en revanche toujours de mise puisque le débit dépend d'un certain nombre de facteurs.

4 millions de foyers bénéficient ainsi d'un débit en téléchargement de jusqu'à 100 Mbps, les autres plafonnant au mieux à 30 Mbps. En outre, le débit en envoi plafonne à 5 Mbps, alors que la FTTH (fibre jusqu'au logement) promet de révolutionner nos usages d'Internet en offrant un débit décuplé (50 Mbps chez Free, 100 Mbps en option chez Orange). En pratique, les bureaux de Bouygues Telecom bénéficiaient par exemple à l'heure de la conférence de presse d'un débit oscillant entre 40 et 60 Mbps.

00F0000003661462-photo-bbox-3-de-face.jpg
00F0000003661464-photo-bbox-3-de-dos.jpg

Le modem mais aussi le ou les décodeur(s) TV présentent néanmoins l'intérêt de se connecter au câblage de l'antenne de télévision déjà déployé dans les foyers, le plus souvent dans plusieurs pièces. Ils ne requièrent donc ni lourds travaux de déploiement, contrairement à la FTTH, ni installation d'un réseau informatique entre le modem et le décodeur.

Un décodeur TV avec media center et compatibilité 3D, mais déjà obsolète

0140000003661466-photo-d-codeur-tv-bbox-de-face.jpg

La technologie du câble devrait permettre de diffuser plusieurs flux haute définition à haut débit, sans impacter le débit de la connexion Internet, et donc sans recourir à un taux de compression trop destructif. Pourtant, le décodeur retenu par Bouygues n'offre qu'une sortie 720p ou 1080i, mais pas de véritable Full HD 1080p.

On retrouve malgré tout l'essentiel des fonctions de la concurrence, tels que le contrôle du direct ou un enregistreur numérique, au moyen d'un disque dur interne de 160 Go. Une fonction media center fera son apparition à une date ultérieure encore inconnue, bénéficiant des deux ports USB intégrés.

00F0000003661468-photo-d-codeur-tv-bbox-de-dos.jpg

Deux formules dont une quadruple play

L'offre « Bbox fibre » comprend l'accès Internet jusqu'en très haut débit à 100 Mbps, une centaine de chaines de télévision, dont une dizaine en haute définition, ainsi que les appels illimités vers une centaine de destination internationales.

Elle sera disponible dès le 2 novembre, notamment auprès des « clubs Bouygues Telecom » implantés en zones éligibles. Deux formules seront proposées : l'une nue, l'autre associée à un forfait de téléphonie mobile au sein d'une offre « ideo tout-en-un ».

La « Bbox fibre » nue, incluant la location d'un modem et d'un décodeur TV, est à 39,90 euros/mois. La location en option d'un ou plusieurs décodeurs supplémentaires sera proposée ultérieurement pour un tarif inconnu.

01E0000003661470-photo-tarification-bbox-fibre.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Haut de page