Une étude indique pourquoi certains américains n'utilisent pas Internet

25 septembre 2013 à 18h08
0
Aux Etats-Unis, le Pew Research Center a mené une étude afin de connaître les raisons pour lesquelles certaines personnes ne se connectent pas à Internet. Le premier argument invoqué est alors le fait que ce moyen ne présente aucun intérêt pour elles.

00C8000005950964-photo-un-an-sans-internet-le-d-fi-de-paul-miller.jpg
Si Internet continue de toucher une majorité toujours plus importante de la population, certains restent rétifs au fait d'utiliser ce moyen de communiquer. Le Pew Research Center a ainsi interrogé ces personnes afin de savoir pourquoi elles n'avaient pas franchi le pas. Une étude (.pdf) a ainsi été conduite entre le 17 avril et le 19 mai sur un échantillon de 2 252 américains âgés de plus de 18 ans.

Si 15% de la population concernée dit ne pas avoir accès à Internet, les raisons pour lesquelles ces personnes affirment ne pas être connectées diffèrent. Dans 21% des cas, les « non-connectés » disent simplement ne pas être intéressés par ce moyen de se connecter. Suit ensuite l'absence d'ordinateur (13%), la difficulté du média (10%), la méconnaissance de la technologie (8%) ou encore le fait d'être trop âgé (8%). L'impossibilité physique d'avoir accès à Internet n'est invoqué que par seulement 7% des sondés.

En rassemblant les réponses livrées, le cabinet précise que 34% des personnes interrogées expliquent ne pas être intéressées par Internet (pas de besoin, de temps à y consacrer) alors que 32% mettent plutôt en avant une incapacité pour se connecter (déficit de connaissance, frustration face à un moyen de communication technique...). Cette difficulté est d'ailleurs en progression chez les « non-connectés » puisqu'ils n'étaient que 18% à soulever ce problème en 2010 et 12% en 2009.

0190000006665490-photo-sans-titre-1.jpg

Si certains aimeraient donc bien pouvoir utiliser le Web, l'étude montre également que près de la moitié des sondés (44%), ne disposent pas d'accès direct à Internet mais demandent à des proches ou à des amis d'obtenir certaines informations pour eux.

En dressant un « profil type » d'un citoyen américain qui ne disposerait pas d'une connexion Internet, le rapport met en lumière le fait qu'il s'agit d'une personne âgée de plus de 65 ans disposant d'un faible niveau d'étude et gagnant moins de 30 000 dollars par an (environ 23 000 euros par an).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top