La France compte 23,6 millions d’abonnés haut débit, 270 000 pour la fibre

30 novembre 2012 à 17h36
0
Le régulateur des Télécoms annonce une progression nette du nombre des abonnements à Internet au troisième trimestre (+310 000). Si sur l'année, l'augmentation est notoire, elle cache en revanche la lente progression des abonnements en FTTH (fibre) qui atteint péniblement le nombre de 270 000 en France.

L'Arcep dévoile ses chiffres concernant le marché français des Télécoms et le nombre d'abonnements sur le territoire. Le régulateur précise qu'en matière de haut et de très haut débit (débit ascendant supérieur à 30 Mbit/s), la progression reste constante puisque le marché enregistre une hausse de 310 000 abonnements au troisième trimestre. Sur un an, cet accroissement net s'élève même à 1,3 million, ce qui représente une hausse de 6%.

01F4000005576337-photo-arcep-q3.jpg

En détails, le haut débit classique représente la majeure partie du marché avec 22,140 millions d'abonnement pour 35,3 millions de lignes (+260 000 sur le trimestre). L'ADSL s'arroge ici la part du lion avec exactement 21,730 millions d'abonnements. Par contre, l'usage de la fibre (FTTH) reste quant à lui plus confidentiel puisqu'il ne rassemble que 270 000 abonnements. A peu de choses près, il y a donc autant de nouveaux abonnés au haut débit sur ce trimestre que de titulaires effectifs d'une ligne en fibre en France.

En effet, le très haut débit reste largement dominé par les réseaux se terminant en câble coaxial. Ces derniers totalisent d'ailleurs plus d'un million d'abonnements. Pour autant, la progression de la fibre (FTTH), bien que faible en valeur connait une progression d'environ 60% sur un an. Le régulateur tient tout de même à préciser que le nombre total de logements éligibles aux offres très haut débit supérieur ou égal à 30 Mbit/s concerne désormais 8,83 millions de logements, « dont 3 450 000 se situent en dehors des zones très denses », ajoute-t-il.

La situation pourrait se décanter prochainement puisque les opérateurs disposent devant eux d'un nombre important de logements éligibles ne disposant pas encore d'abonnement. L'Arcep estime d'ailleurs à 83% le nombre d'abonnés éligibles mais non abonnés. De même, les opérateurs ont répété ces derniers jours que leurs regards étaient désormais tournés vers les réseaux de très haut débit fixe et mobile (4G).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

PS5 : la récente mise à jour corrigerait aussi le bruit important du lecteur Blu-ray
Forfait mobile : les offres RED by SFR 100 Go et 200 Go se terminent ce soir à minuit !
Bang & Olufsen Beosound Emerge, une enceinte sans-fil à loger dans votre bibliothèque
Automobile et émissions polluantes : la France veut négocier un assouplissement des normes Euro 7
Bon plan antivirus et VPN : le pack Avast Ultimate est gratuit pendant 3 mois
Affaire San Bernardino : comment le FBI a déverrouillé l’iPhone du tueur
La dernière version de Google Earth permet d'avoir une vision du monde de près de 40 ans !
Virtualisation : Parallels Desktop est désormais compatible avec les Mac M1
Days Gone sortira sur PC le 18 mai
Ford va commencer à déployer son autopilote dans certains de ses modèles
Haut de page