L'Europe renonce au haut débit universel

24 novembre 2011 à 16h22
0
La Commission européenne vient d'annoncer qu'elle renonçait à mettre en place une législation visant à garantir un débit de connexion Internet pour tous les résidents européens. En raison des coûts trop importants que susciteraient de telles mesures, l'Europe se refuse donc à édicter un débit minimum mais laisse le libre choix aux Etats d'instaurer de telles règles.

00FA000004148692-photo-logo-reseau-rj45-logo.jpg
Dans une note, l'Union européenne indique qu'elle ne légifèrera pas sur la mise en place d'un débit minimal commun à l'ensemble des Etats-membres. Après avoir consulté les conclusions d'une étude publique menée sur le sujet, l'institution communautaire juge que le coût de la mesure serait trop élevé.

La Commission précise que « la charge pesant sur l'industrie et les répercussions sur les prix à la consommation seraient maximales dans les États membres où les niveaux de revenus et de couverture du haut débit sont actuellement faibles ». Précisément, l'Europe constate que la « fracture numérique » est grande et que l'écart en matière de déploiement du haut débit entre les pays européens est trop important.

Malgré ce constat, Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission responsable de la stratégie numérique, a tenu à mettre en balance plusieurs principes : « Je veux tout mettre en œuvre pour que les règles régissant le service universel jouent pleinement leur rôle en procurant aux citoyens européens les avantages de l'économie numérique, tout en évitant de faire peser une charge disproportionnée sur le secteur ou de fausser indûment le marché ».

Par contre, les Etats sont libres d'instaurer de telles « obligations de service universel » ou débit de connexion minimum en fonction des particularités locales. En France, le ministre de l'Economie numérique, Eric Besson avait dévoilé dans le cadre de son plan France numérique 2012 (.pdf) une telle proposition. Il souhaitait que les opérateurs proposent des forfaits haut débit supérieurs à 512 kbit/s « à un tarif abordable, inférieur à 35 euros/mois ».

Plusieurs milliards d'euros ont été débloqués dans le cadre des Investissements d'avenir afin de développer le déploiement des réseaux en France (fibre optique) mais aussi de diminuer la fracture numérique (via le satellite pour les zones blanches).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top