La Fnac lance son Prix start-up dédié aux objets connectés

17 décembre 2015 à 14h23
La Fnac lance la deuxième édition de son prix start-up, qui vise à faire émerger des objets connectés prometteurs. Les dix finalistes profiteront d'un programme d'accompagnement sur douze semaines proposé en partenariat avec Intel.

Bien décidée à ne pas rater le train des objets connectés, la Fnac a choisi la voie du concours pour repérer et faire émerger les start-up qui produiront les succès commerciaux de demain. Elle a lancé jeudi l'édition 2016 de son Prix start-up : un concours sur dossier ouvert à toutes les jeunes pousses qui officient sur le terrain de l'Internet des objets.

Étudiées à partir du 17 janvier par un jury de spécialistes, les candidatures aboutiront sur la sélection de dix finalistes, qui se verront proposer un accompagnement adapté à leur projet sur douze semaines assuré par la Fnac et Intel. « En fonction des besoins identifiés, la formule peut aller d'une aide à la création de prototypes à du conseil sur le marketing et la distribution », illustre Stéphanie Laurent, en charge du projet chez la Fnac.

A l'issue du programme, les trois lauréats désignés auront la possibilité de signer un contrat de distribution avec la Fnac, qui s'engage à déployer un plan de communication spécifique. « Nous nous sommes rendus compte que certaines start-up rencontraient des difficultés sur des étapes cruciales comme l'industrialisation ou l'accès à la distribution. C'est ce qui nous a conduit à envisager cette formule d'accompagnement plutôt qu'une dotation financière », explique encore l'enseigne.

La formule permet aussi d'accepter des projets présentés à différents stades d'avancement. Le déroulé exact du prix et les modalités de candidature sont à consulter sur le site dédié.

  • Bénéficiez de nos codes promo Fnac et bons plans exclusifs (codes réduction, promotions et cashback).

08285796-photo-logo-prix-start-up-fnac.jpg

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés ainsi que les marchands mis en avant sont susceptibles d'évoluer afin de toujours vous proposer le meilleur prix sur le produit concerné. 
Lire la charte de confiance
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire
Haut de page