Test Sony ICF-C7iP : le plus compact des docks réveil

0

Sony ICF-C7iP

Qui dit électronique grand public dit invariablement Sony. Cependant, dès qu'on parle accessoires Apple, le géant nippon ne dévoile pas des rayons plein de références. Il n'y en a d'ailleurs qu'une une fois le critère de prix appliqué, l'étrangement nommée ICF-C7iP. C'est le dock radio-réveil que nous testons aujourd'hui !

01C2000004526460-photo-sony-icf-c7ip.jpg
Sony ICF-C7iP


Présentation

L'ICF-C7iP se démarque de la concurrence par son design atypique : petit gabarit, bouille toute ronde et dock rétractable. Si l'idée du dock rétractable apparait bonne, notamment pour éviter une inévitable accumulation de poussière, dans la pratique le tiroir coulissant montre une fâcheuse tendance à branler. La fixation d'un iPhone 4 par exemple, assez lourd, révèle un jeu inquiétant dans la connectique dock...

0000009604526474-photo-sony-icf-c7ip-dock-rentr.jpg
0000009604526476-photo-sony-icf-c7ip-dock-sorti.jpg

Avec le dock rentré puis sorti


0064000004526632-photo-sony-icf-c7ip-antenne-am.jpg
L'antenne AM
Autre spécificité de l'ICF-C7iP : c'est le seul à gérer les grandes ondes. L'antenne est fournie, une vétusté mais qui reste toutefois bien pratique quand on habite dans une contrée reculée où la FM ne passe pas. Le réveil dispose également d'une entrée auxiliaire mini jack 3,5 mm et d'une télécommande. Il peut enregistrer 30 presets radio (20 FM et 10 AM), dispose de la fonction « sleep » mais n'intègre pas de timer. Sony annonce une mise à l'heure automatique, mais il ne s'agit en fait que des passages aux heures d'été/hiver. Côté compatibilité, l'ICF-C7iP fonctionne avec tous les iPhone (même s'il ne mentionne rien sur l'iPhone 4, sorti après lui), iPod touch et nano. Sont également pris en charge les iPod de 4ème et 5ème génération, les mini et classic. Sony livre deux socles adaptateurs.

0000006E04526482-photo-sony-icf-c7ip-t-l-commande.jpg
0000006E04526466-photo-sony-icf-c7ip-commande-arrt.jpg
0000006E04526464-photo-sony-icf-c7ip-bottom.jpg

La télécommande, la connectique arrière et le logement à pile de sauvegarde

Petit bémol en revanche pour ce qui est de la consommation, puisque l'ICF-C7iP nécessite au minimum 1,9 watt en veille avec le rétro-éclairage réduit et 2,2 watts au plus lumineux. Et l'iPhone ne reçoit que 3,9 watts en charge, c'est le dock le plus faible du comparatif.

Ergonomie

Le bilan est mitigé ici. Si on apprécie la généreuse barre de snooze idéalement placée sur le dessus de l'appareil, on déplore en revanche la profusion de touches dans tous les sens. Trois devant, trois sur le dessus (snooze compris), deux de chaque côté et six derrière ! Un réveil conçu pour les poulpes...

0000006404526480-photo-sony-icf-c7ip-top.jpg
0000006404526468-photo-sony-icf-c7ip-cot-1.jpg
0000006404526470-photo-sony-icf-c7ip-cot-2.jpg
0000006404526466-photo-sony-icf-c7ip-commande-arrt.jpg

Des boutons sur le dessus mais aussi de chaque côté et derrière l'appareil. Sans oublier les trois touche en façade...


Après, une fois qu'on est habitué à cette disposition éclatée des commandes, le fonctionnement de l'ICF-7CiP se montre heureusement logique et relativement simple. Restent toutefois plusieurs détails décevants à souligner, comme l'impossibilité d'éteindre complètement l'affichage (notez tout de même qu'il est très discret au plus bas niveau), l'absence d'application iPhone dédiée et de synchronisation automatique de l'heure (déjà mentionnée) ou encore la taille imposante du transformateur.

0000009604526472-photo-sony-icf-c7ip-dimmer.jpg
0000009604526462-photo-sony-icf-c7ip-adapt-secteur.jpg

L'écart maximum de rétro-éclairage et le transformateur massif du réveil


Audio

A en juger par les rayures présentes sur l'appareil de test que nous avons reçu, nous en déduisons qu'il est visiblement déjà passé par de nombreuses rédactions. Aussi, nous mettrons la mauvaise prestation audio sur le compte du vécu du produit. En effet, l'ICF-C7iP grésille et craque à tous les niveaux de volume. Il a sûrement été un peu trop poussé, chose que les membranes des haut-parleurs n'ont pas appréciée. Mais on peut tout de même juger d'un type de rendu sonore pas mauvais... pour un petit réveil. A peu près comme le Siesta iDock de PURE avec davantage de basses.

Conclusion

Difficile de cacher que nous avons été déçus par Sony sur ce dock radio-réveil. En dehors du design sympa, de l'originalité du dock rétractable et de la présence d'ondes AM, l'ICF-C7iP ne présente pas grand intérêt face à une concurrence en rang de bataille. D'autant que le dock rétractable n'est pas forcément qu'un bon point puisque le dispositif fragilise l'appareil. Ce qui pourra le sauver, c'est son prix parfois bradé, l'appareil étant vieillissant : environ 50 € sur les sites les plus aggressifs (dans la limite des stocks). En tout cas, Sony peut clairement mieux faire !

Sony ICF-C7iP

Les plus
+ Design sympa / snooze bien placé
+ dock rétractable (peu encombrant)
+ 30 presets / grandes ondes
+ Bradé chez certains commerçants
Les moins
- Dock branlant / profusion de boutons
- Son d'un réveil (défectueux sur cette unité)
- Pas de synchro heure / pas d'appli
- Consommation / taille transfo.
Ergonomie
Qualité audio
Fonctionnalités
Finition
2

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top