Test iLuv iMM178 : le réveil avec vibreur déporté

0

iLuv iMM178

iLuv est un concurrent direct de iHome : mêmes origines (les Etats-Unis) et même cible (les possesseurs d'iPhone et de smartphone plus généralement). Mais peut-on parler de même qualité de produit ? Affaire à suivre avec l'iLuv iMM178...

01C2000004521496-photo-iluv-imm178.jpg
L'iLuv iMM178


Présentation

Malgré une tendance certaine chez iLuv à produire du design, l'iMM178 demeure assez classique dans sa conception. Il y a tout de même une spécificité propre à ce dock : le « bed shaker ». Il s'agit d'un petit module déporté (filaire), servant d'enceinte et/ou de vibreur. L'idée : le placer sous l'oreiller pour réveiller les gros dormeurs. Alors ? Alors on évitera de lui faire sortir le moindre son tant le rendu est ignoble mais l'aspect vibreur peut effectivement s'avérer intéressant. Il faudra donc bien mettre le commutateur arrière à trois positions sur réveil seul (les deux autres étant réveil + bed shaker ou bed shaker seul) et régler son alarme avec la source musicale + le bed shaker.

0000006E04521500-photo-iluv-imm178-bed-shaker1.jpg
0000006E04521502-photo-iluv-imm178-bed-shaker2.jpg
0000006E04521498-photo-iluv-imm178-arri-re.jpg

Le « bed shaker » petit module vibrant et/ou sortant un vague ersatz de musique : on désactivera très vite la partie sonore à l'aide du commutateur arrière


L'iLuv iMM178 propose sinon de paramétrer deux réveils différents avec touches dédiées et aussi une fonction « Sleep », comme sur tous les réveils (mais pas de timer). Et 8 mémoires de radio. Pas d'entrée auxiliaire ici, ni de télécommande. Mais un emplacement pour piles de sauvegarde.

000000B404521512-photo-iluv-imm178-dos.jpg

Le compartiment à piles, utile en cas de panne de courant (si on met des piles...)


Ergonomie

iLuv a fait l'impasse sur l'application, c'est dommage, mais voyons si le réveil se manipule suffisamment bien pour compenser. L'écran est un des plus grands des appareils que nous avons eu en test, un bon point, puisqu'il permet d'afficher quantités d'informations tout en conservant des grandes icônes bien lisibles. On apprécie notamment le fait d'avoir la date entière en bas, même si celle-ci est au format anglais. L'éclairage bleu peut se doser sur 9 niveaux et descendre jusqu'au quasi éteint (mais pas complètement, une gêne pour les personnes sensibles à la lumière). Il est en revanche pénible de constater qu'encore aujourd'hui, on produise des affichages LCD souffrant de latence (décalage entre l'action et la réaction)... A noter que le rétro-éclairage se montre très gourmand : on passe en effet de 0,6 à 2,4 watts en changeant simplement le dimmer, soit un écart de 1,8 watt ! L'iPhone reçoit 7,3 watts en charge, une des alimentations les plus élevées.

0000006E04521784-photo-iluv-imm178-cran.jpg
0000006E04521516-photo-iluv-imm178-crans.jpg
0000006E04521510-photo-iluv-imm178-dimmer.jpg

Le grand écran permet d'afficher quantité d'informations simultanément (date, heure, détails des réveils...). On peut par ailleurs régler le variateur de lumière sur 9 niveaux


Côté commandes, on apprécie la généreuse barre de « Snooze / Dimmer », bien en évidence et avec une durée de répétition paramétrable. Sur le dessus, les deux sélecteurs circulaires s'avèrent également pratiques, même si on aurait aimé un peu plus de résistance dans la rotation. Les autres boutons sont un peu trop petits mais restent accessibles. L'iLuv iMM178 sait sinon mettre l'heure à jour automatiquement dès qu'on branche un iPhone sur son dock, un confort appréciable. Au final, pour ceux que l'anglais ne gêne pas, l'appareil s'avère assez logique et simple à utiliser : l'absence d'application n'est pas pénalisante.

0000006E04521504-photo-iluv-imm178-bouton.jpg
0000006E04521506-photo-iluv-imm178-bouton2.jpg
0000006E04521508-photo-iluv-imm178-boutons-et-dock-top.jpg

Les sélecteurs circulaires, pratiques mais un peu mous, et le reste des boutons dont la grande barre de snooze/dimmer


En termes de compatibilité, rien d'étonnant. L'iLuv iMM178 accepte les iPhone du 3G au 4, les iPod touch et nano depuis la 1ère génération, les iPod classic et iPod video. Mais aucun socle adaptateur n'est fourni : il faudra donc brancher l'iDevice avec soin !

Audio

En matière d'audio, l'iLuv iMM178 sonne moins rond et propre que l'iHome A17 : de base le timbre vire au plastique chez iLuv. Mais le réveil autorise des réglages de basses et d'aigus permettant d'améliorer le rendu, notamment en termes de pêche à bas volume. Les aigus demeurent quoiqu'il arrive assez brillants. Autre détail sympathique : le réveil propose sept sortes de buzzer différents (coq, train, xylophone, téléphone...). C'est assez bien dirons-nous, peut mieux faire !

Conclusion

Au premier contact, nous avons eu une impression plutôt négative de l'appareil : finition douteuse, latence d'affichage, pas d'application ni de télécommande, son abject du bed shaker et moyen du réveil... Mais à l'usage, on se fait à la latence et on se passe d'application, on coupe le son du bed shaker mais on active les vibrations, on optimise l'audio du réveil en boostant basses et aigus, et on apprécie l'utilisation générale de l'iMM178. Un produit satisfaisant, même si iLuv peut clairement mieux faire !

iLuv iMM178

Les plus
+ Bed shaker en mode vibrations
+ Grand écran / barre de snooze
+ Réglage du son / rendu ok
+ Synchro de l'heure / appareil logique
Les moins
- Bed shaker en mode audio
- Finition améliorable / latence d'affichage
- Timbre « plastique » de base...
- Pas d'entrée aux. / pas d'appli.
Ergonomie
Qualité audio
Fonctionnalités
Finition
2.5
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top