Gramofon : le routeur social et musical

Aurélien Audy
15 avril 2014 à 15h50
0
La société britannique FON, qui s'est rendue célèbre en œuvrant à l'ouverture des réseaux Wi-Fi dans le monde (près de 13 millions de hotspots), lance aujourd'hui sa campagne Kickstarter pour le Gramofon, objet qu'elle qualifie de « jukebox cloud moderne ». Après avoir fait du crowd-sourcing pour tisser son maillage sans fil, il apparaît finalement normal de recourir au financement participatif pour mener à bien ce nouveau projet. Un routeur social et musical, s'appuyant sur Facebook et Spotify.

01C2000007304654-photo-6ab11c2f4a6d204264fa09ee01a86ee2-large.jpg

00DC000007304650-photo-28853f2980d4c8c88d31207aa64a7c55-large.jpg
L'objet ressemble vaguement au Logitech Bluetooth Audio Adapter, il a également un lien avec la musique, mais les similitudes s'arrêtent là. On pourrait aussi dire que le Gramofon est à un système audio ce que l'Apple TV est à un téléviseur. Il s'agit en fait d'un routeur, qui vient s'intercaler entre une box (Ethernet ou Wi-Fi) et une chaîne Hi-Fi (jack). Chose faite, n'importe quel smartphone Android ou iOS peut se connecter au Gramofon pour diffuser son Spotify (compte Premium exigé) sur les enceintes, ou écouter le service de radio gratuit WahWah. Ce n'est qu'un début, FON planche sur des partenariats avec d'autres services de musique en ligne, comme Grooveshark, SoundCloud, Google Play, Deezer ou encore Amazon.


Le Gramofon se distingue sur plusieurs plans. D'abord, il utilise le Wi-Fi et autorise donc des connexions multiples : vos amis peuvent ainsi s'improviser DJ s'ils le souhaitent. Car le Gramofon se comporte comme un hotspot, sauf que pour s'y connecter, point de mot de passe : une connexion à son compte Facebook suffit. Le smartphone est alors utilisé comme simple télécommande, et c'est le Gramofon qui se charge du streaming audio. La contrainte de la faible portée du Bluetooth n'existe donc pas ici.

012C000007304656-photo-a6c85e2ec6b5703a4f28da5fe6913ec9-large.jpg
012C000007304648-photo-1291fdd0eeecce429c5740cddcd0e879-large.jpg

FON s'est basé sur un chipset Atheros AR9341 de Qualcomm. Qualcomm qui fait partie des sociétés ayant contribué au financement, via son fond d'investissement Qualcomm Venture, des derniers 14 millions collectés par FON. C'est la technologie Qualcomm AllPlay que le Gramofon utilise. Ce projet sur lequel travaille FON depuis plus d'un an aboutira si tout se passe bien à 6 500 unités livrables en juillet de cette année, pour les participants de la première heure. Ces derniers ont pu réserver les 500 premiers exemplaires de leur Gramofon en version noire à 30 $ ou en blanc à 40 $. Il reste maintenant les 6 000 autres à écouler, disponibles à 50 et 60 $. D'autres suivront si le succès est au rendez-vous.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top