Logitech Bluetooth Audio Adapter : pour rendre une enceinte classique compatible Bluetooth

01 juin 2018 à 15h36
0
Logitech vient de dévoiler le Bluetooth Audio Adapter, un accessoire à relier à une enceinte traditionnelle pour la transformer automatiquement en appareil connecté.

00FA000007281058-photo-logitech-bluetooth-audio-adapter.jpg
Transformer une enceinte classique en enceinte Bluetooth : telle est la proposition du Bluetooth Audio Adapter de Logitech. Cet accessoire se connecter sur l'enceinte à l'aide d'un câble RCA ou jack 3,5 mm, et permet de connecter jusqu'à deux dispositifs - smartphone, tablette - au système via le Bluetooth. La portée annoncée est de 15 mètres.

Les performances dépendent beaucoup de l'enceinte choisie mais l'atout de cet accessoire est de pouvoir remettre au goût du jour une enceinte qui n'a pas été conçue pour être utilisée avec un terminal actuel. Il faut cependant noter que ce type de produit est loin d'être nouveau : Logitech proposait d'ailleurs un appareil très similaire, le Wireless Speaker Adapter, dès 2011. Cette nouvelle version bénéficie principalement d'un nouveau design, plus compact, ainsi qu'une portée étendue (15 mètres contre 10) et la possibilité de connecter deux appareils, contre un précédemment.

Côté prix, il faut compter une quarantaine d'euros pour cet adaptateur, dont la commercialisation débute en avril.

07281064-photo-logitech-bluetooth-audio-adapter-1.jpg


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Pour ses lunettes Google souhaite déposer la marque
Les opérateurs mobiles investissent malgré des revenus en repli
Samsung prêt à remplacer le silicium par du graphène ?
Popcorn Time, le
Microsoft annonce son dernier Patch Tuesday pour Windows XP
Bouygues fait une nouvelle offre sur SFR et propose 15 milliards d’euros
Projet Ara : de nouvelles informations avant la présentation officielle
Rachat de SFR : Bouygues et les syndicats jettent leurs forces
Facebook Messenger pour Android s'enrichit de groupes de discussion
Brendan Eich, PDG de Mozilla, contraint de démissionner sous la pression
Haut de page