5 bridges en test : juste une mise au point ?

Par
Le 24 mai 2007
 0

Les bridges, entre compacts et reflex entrée de gamme

Les bridges - c'est-à-dire les appareils débrayables et dotés d'un zoom puissant -, se font rares. Ils subissent en effet la concurrence de plus en plus rude des compacts que les constructeurs arrivent à équiper de zooms jusqu'à 10 x, mais également celle des reflex entrée de gamme qui pour environ 600 euros ouvrent des perspectives bien supérieures. Pour autant, un bridge reste un excellent choix lorsqu'on souhaite limiter l'encombrement tout en bénéficiant d'un appareil performant.

Alors que certains constructeurs restent actifs sur le créneau des bridges, d'autres comme Nikon sont pour leur part restés muets, et ce depuis septembre 2004 avec le Coolpix 8800 (testé ici). Chez Nikon - comme chez Pentax certainement, totalement absent de ce secteur -, la tentation doit être de préserver l'entrée de gamme reflex comme nous l'évoquions. La raison de ce comportement est que dès qu'un utilisateur s'équipe en reflex, il acquiert parallèlement des optiques qui deviennent l'élément le plus pérenne de son équipement. Le possesseur d'un Canon 400D ou d'un Nikon D50, tenté par un modèle proposé par la concurrence, hésitera à l'acquérir sachant que cela l'oblige dans le même temps à abandonner son parc optique, chaque constructeur ayant (à quelques exceptions près), une monture spécifique. Voir une personne acquérir un reflex (et devenir ainsi captive de la marque) est donc plus intéressant pour un constructeur que de voir cette même personne s'équiper d'un bridge qu'elle abandonnera librement quelques années plus tard pour s'orienter vers un modèle d'une autre marque. Voilà qui justifie certainement en partie le manque d'ampleur de l'offre.

Ce préambule terminé, quittons Nikon et Pentax pour en revenir à ceux qui restent présents sur le segment des bridges. Ces derniers mois ont vu des annonces tant de la part de Kodak, d'Olympus, de Panasonic, de FujiFilm que de Sony. Nous regroupons aujourd'hui les plus récents modèles de ces constructeurs dans ce comparatif.

  FujiFilm FinePix S5700 Kodak EasyShare Z710
  5 bridges en test : juste une mise au point ? 5 bridges en test : juste une mise au point ?
Capteur CCD 1/2,5" de 7,1 MP CCD 1/2,5" de 7,1 MP
Objectif 10 x eq. 38-380 mm f/3,5-3,7 10 x eq. 38-380 mm f/2,8-f/3,7
Ecran / viseur 2,5 pouces pour 230 000 pixels / 0,24" de 230 000 pixels 2" de 201 000 pixels / 201 000 pixels
Alimentation 4 piles alcalines AA Batterie Lithium Ion
Carte SD ou xD Picture Secure Digital / MMC
Vitesse De 4 à 1/1 000 sec. De 8 à 1/1 000 sec.
Sensibilité De 64 à 1 600 Iso De 64 à 400 Iso (800 en 1,9 MP)
Dimensions 106,1 × 75,7× 80,7 mm / 306 g 9,78 × 7,75 × 7,26 cm / 245 g
Prix au lancement 249 euros 299 euros

  Olympus SP-550UZ Panasonic Lumix DMC-FZ8 Sony Cyber-Shot DSC-H7
  5 bridges en test : juste une mise au point ? 5 bridges en test : juste une mise au point ? 5 bridges en test : juste une mise au point ?
Capteur CCD 1/2,5" de 7,1 MP CCD 1/2,5" de 7,2 MP CCD 1/2,5" de 8,1 MP
Objectif 18 x eq. 28-504 mm f/2,8-f/4,5 12 x eq. 36-432 mm f/2,8-f/3,1 15 x eq. 31-465 mm f/2,7-4,5
Ecran / viseur 2,5 pouces de 230 000 pixels / Electronique 2,5 pouces de 207 000 pixels / Electronique 2,5 pouces pour 115 000 pixels / 0,2 pouces de 200 000 pixels
Alimentation 4 piles alcaline AA Batterie Lithium Ion Batterie Lithium Ion
Carte xD-Picture SD/SDHC/MMC Memory Stick / Pro Duo
Vitesse
De 1/2 à 1/2000 sec.
De 60 à 1/2 000 sec. De 30 à 1/4 000 sec.
Sensibilité De 50 à 1 600 Iso (3 200 et 5 000 Iso en 3 MP) De 100 à 1 250 Iso (3 200 en mode « haute sensibilité ») De 80 à 3 200 Iso
Dimensions 116 x 78,5 x 78 mm / 365 g 112,5 x 72,2 x 79 mm / 310 g 109,5 x 83,4 x 85,7 mm / 375 g
Prix au lancement 499 euros 399 euros 450 euros
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Compact

scroll top