AGEIA PhysX : la physique dans votre PC (preview)

05 mai 2006 à 13h01
0
0000008C00279870-photo-ageia-physx.jpg
Historiquement le jeu PC suit de très près les progrès de nos machines et c'est ce qui explique qu'un véritable gouffre technologique sépare un titre comme Pong de Quake, par exemple ! Si nous citons l'oeuvre de John Carmack ce n'est pas tout à fait un hasard puisqu'il s'agissait de l'un des tous premiers jeux en 3D. Mais à cette époque, tout était encore géré par le seul CPU, ou microprocesseur du PC : interactions du joueur, moteur audio, intelligence artificielle sans oublier les calculs requis pour l'affichage 3D ! Depuis les Matrox, 3Dfx, et autres NVIDIA sont passés par là en donnant naissance au processeur 3D dont le but initial était de décharger le processeur central et la carte vidéo principale des calculs 3D les plus lourds par le biais de fonctions pré-câblées. Aujourd'hui devenu indispensable pour jouer, le processeur graphique, également appelé GPU ou VPU, a connu plusieurs révolutions à commencer par sa mutation en processeur hautement programmable. En perpétuelle évolution donc, les Processeurs graphiques ont effectivement permis d'obtenir des jeux toujours plus beaux et réalistes...

Le réalisme, c'est justement au nom de ce dernier que la startup américaine AGEIA a conçu un accélérateur matériel d'un nouveau genre dédié exclusivement aux calculs des effets physiques dans les jeux : le PhysX. L'idée étant de faire fi des performances parfois limitées du processeur central, ou des contraintes trop importantes au niveau de la programmation du GPU, pour offrir une solution autonome capable de prendre en charge tous les calculs exigés par les moteurs physiques les plus gourmands : le PPU ou Physics Processing Unit était né. Il faut bien dire qu'en matière de jeu PC la gestion physique a souvent été le parent pauvre et même si des titres comme Half-Life 2 inauguraient un certain niveau de réalisme en la matière, on reste encore très loin du compte... AGEIA a donc non seulement conçu un accélérateur matériel pour la physique mais aussi, et c'est un point primordial dans la stratégie de la firme californienne, un moteur logiciel à destination des développeurs de jeux vidéos. Nous allons ici tenter de vous présenter dans les grandes lignes le PhysX, PhysX qui fera ses premiers pas dans le commerce dans les semaines à venir.
Modifié le 20/09/2018 à 14h22
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top