AGEIA PhysX : la physique dans votre PC (preview)

05 mai 2006 à 13h01
0
0000008C00279870-photo-ageia-physx.jpg
Historiquement le jeu PC suit de très près les progrès de nos machines et c'est ce qui explique qu'un véritable gouffre technologique sépare un titre comme Pong de Quake, par exemple ! Si nous citons l'oeuvre de John Carmack ce n'est pas tout à fait un hasard puisqu'il s'agissait de l'un des tous premiers jeux en 3D. Mais à cette époque, tout était encore géré par le seul CPU, ou microprocesseur du PC : interactions du joueur, moteur audio, intelligence artificielle sans oublier les calculs requis pour l'affichage 3D ! Depuis les Matrox, 3Dfx, et autres NVIDIA sont passés par là en donnant naissance au processeur 3D dont le but initial était de décharger le processeur central et la carte vidéo principale des calculs 3D les plus lourds par le biais de fonctions pré-câblées. Aujourd'hui devenu indispensable pour jouer, le processeur graphique, également appelé GPU ou VPU, a connu plusieurs révolutions à commencer par sa mutation en processeur hautement programmable. En perpétuelle évolution donc, les Processeurs graphiques ont effectivement permis d'obtenir des jeux toujours plus beaux et réalistes...

Le réalisme, c'est justement au nom de ce dernier que la startup américaine AGEIA a conçu un accélérateur matériel d'un nouveau genre dédié exclusivement aux calculs des effets physiques dans les jeux : le PhysX. L'idée étant de faire fi des performances parfois limitées du processeur central, ou des contraintes trop importantes au niveau de la programmation du GPU, pour offrir une solution autonome capable de prendre en charge tous les calculs exigés par les moteurs physiques les plus gourmands : le PPU ou Physics Processing Unit était né. Il faut bien dire qu'en matière de jeu PC la gestion physique a souvent été le parent pauvre et même si des titres comme Half-Life 2 inauguraient un certain niveau de réalisme en la matière, on reste encore très loin du compte... AGEIA a donc non seulement conçu un accélérateur matériel pour la physique mais aussi, et c'est un point primordial dans la stratégie de la firme californienne, un moteur logiciel à destination des développeurs de jeux vidéos. Nous allons ici tenter de vous présenter dans les grandes lignes le PhysX, PhysX qui fera ses premiers pas dans le commerce dans les semaines à venir.
Modifié le 20/09/2018 à 14h22
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top