Paint Shop Pro X3 / Photoshop Elements 8: Face à face

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
23 février 2010 à 18h21
0

Paint Shop Photo Pro X3

0000006402836376-photo-boite-paint-shop-pro-x3.jpg
Contrairement à Adobe qui propose un produit professionnel et un produit grand public distincts, Corel joue traditionnellement sur les deux tableaux avec un Paint Shop Pro Photo (ou plutôt Paint Shop Photo Pro, puisqu'il faut l'appeler ainsi désormais) qui se situe un peu entre les deux. Corel ne réinvente pas la roue avec la version X3, mais introduit tout de même quelques nouveautés. Cela justifie-t-il les 69 euros de la mise à jour ou les 89 euros de la version complète ? Voyons cela de plus près.

Interface et premiers contacts

Comme Photoshop Elements, l'interface de Paint Shop Photo Pro évolue peu d'une version à l'autre. Néanmoins, dans le cas de Corel, il serait peut-être souhaitable qu'elle évolue, car au fur et à mesure des versions, cette interface tristounette aux icônes minuscules et aux barres d'outils multiples devient de plus en plus archaïque. Certes, on ne demande pas à Corel de fournir une interface aussi basique que celle de son Digital Studio 2010, mais un petit lifting ne serait pas de refus.

0190000002916820-photo-paint-shop-pro-x3.jpg


Deuxième problème de l'interface : elle s'avère un peu plus touffue et complexe que celle de Photoshop Elements. L'éditeur se voit toujours obligé d'inclure un panneau à l'usage des débutants, fournissant des explications assez laborieuses pour réaliser des tâches spécifiques. Certaines pointent directement sur des modules, d'autres se limitent à des explications textuelles. Les habitués, en revanche, trouveront leurs marques, après s'être débarrassés dudit Centre d'Apprentissage, et repassé l'interface en gris clair, ils retrouveront leur Paint Shop Photo Pro bien aimé.


Organisation des photos

Paint Shop Photo Pro X3 se dote d'un véritable organisateur de clichés, qui remplace le simple panneau dépliable de la version X2. Celui-ci propose deux vues. La première réserve la partie principale de la fenêtre à l'image, et affiche les images du dossier en cours d'exploration dans un panneau horizontal au bas de l'écran. La seconde, plus traditionnelle, affiche les photos dans la partie centrale, sous forme de mosaïque. Un curseur permet de régler le niveau de zoom. Les fonctionnalités proposées par cet organisateur sont assez limitées par rapport à l'Elements Organizer de Photoshop Elements 8 : ainsi, s'il est possible d'associer des tags aux clichés, et de classer ceux-ci selon les balises (créées manuellement) ou les métadonnées EXIF, le logiciel ne propose pas de technologies d'analyse des photos ou de reconnaissance des visages. L'organisateur fournit néanmoins un point de départ dans sa photothèque, et une interface centrale permettant d'accéder aux deux modes d'édition : le « Full Editor » (à savoir l'interface principale de retouche ) et le Labo Express, introduit dans la version précédente.

0190000002916822-photo-paint-shop-pro-x3-organiseur.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top