Paint Shop Pro X3 / Photoshop Elements 8: Face à face

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
23 février 2010 à 18h21
0

Adobe Photoshop Elements 8

0000006402596436-photo-adobe-photoshop-elements-8-clubic.jpg
Version grand public de Photoshop, Photoshop Elements bénéficie évidemment du prestige de son grand frère professionnel, dont il a su tirer la substantifique moelle sans proposer une version trop bridée, ni trop complexe. Depuis la version 6, malgré quelques nouveautés, le logiciel ne réinvente pas la roue à chaque nouvelle version et c'est la tendance que semble suivre la version 8, toujours proposée au prix de 99 euros en version complète ou 79 euros en mise à jour.

Interface et premiers contacts

Avant de détailler la nouvelle version du logiciel d'Adobe, il paraît nécessaire de préciser que, contrairement aux versions précédentes, Photoshop Elements 8 nécessite une activation sur Internet, qui plus est complètement silencieuse. Attention donc : si vous souhaitez installer le logiciel sur un autre poste, vous devrez le désactiver au préalable. Dommage pour Adobe, qui nous avait épargné cette phase sur ses produits grand public jusqu'à maintenant...

L'interface de Photoshop Elements 8, disons-le tout de suite, ne propose que très peu de nouveautés par rapport à la version 7. « Tant mieux », serait-on tenté de répondre, car depuis PSE 6, Adobe semble avoir trouvé une ergonomie tout à fait remarquable : l'interface du logiciel est proche des logiciels de la Creative Suite d'Adobe, tout en proposant évidemment ses spécificités : des couleurs vives pour les icônes, un thème plus sombre et contrasté, et des onglets de couleurs, standardisés entre Photoshop Elements et son compagnon Premiere Elements.

Pas de changement, donc, dans Photoshop Elements 8 : on retrouve donc une interface à panneaux rétractables et détachables et une disposition familière : barre d'outils à gauche, panneaux de calques et effets à droite, et toujours cette « corbeille de documents » en bas, assez pratique puisqu'elle affiche tous les documents ouverts et permet de basculer de l'un à l'autre simplement.

0190000002916262-photo-photoshop-elements-8-retouche-standard.jpg


De retour également, les trois modes de retouche donnent accès à divers degrés de complexité. Outre le mode « Retouche Standard », qui donne un accès complet aux calques et effets, on trouve un mode « Retouche Rapide », qui permet d'accéder uniquement à des outils de base très « grand public » (blanchir les dents, transformer le ciel gris en ciel bleu...) ainsi qu'aux réglages de l'image (luminosité, contraste...). Enfin, le mode « Modification Guidée » offre, comme son nom l'indique, une liste d'opérations rangées par catégories sous des appellations simples (« Améliorer les couleurs », « Retoucher les rayures », « Recadrer la photo »).

0000012C02916264-photo-photoshop-elements-8-retouche-rapide.jpg
0000012C02916266-photo-photoshop-elements-8-modification-guid-e.jpg


Organisation des photos

Dans Photoshop Elements 8, l'organiseur de photos devient une application distincte, Elements Organizer, commune à Photoshop Elements et Premiere Elements, en quelque sorte une version grand public d'Adobe Bridge. Celui-ci propose toujours une interface dans la lignée d'iPhoto ou Picasa, avec un affichage des images par vignettes dont on peut régler le niveau de zoom. On retrouve les onglets de couleur et le panneau latéral permettant cette fois-ci d'accéder aux opérations de retouche, d'organisation, de création et de partage. Petite nouveauté de la version 8 : un double clic sur une photo affiche celle-ci en grande taille.

0190000002916260-photo-photoshop-elements-8-organizer.jpg


La principale nouveauté de l'organiseur de Photoshop Elements 8 réside dans l'analyse automatique du contenu. Tout comme Premiere Elements, PSE inclut en effet une technologie d'analyse et de balisage des clichés en fonction de leur contenu : visages, caractéristiques techniques de l'image (contraste, mise au point...). Cette analyse peut s'effectuer manuellement ou automatiquement pendant les périodes d'inactivité de l'ordinateur. Les critères attribués aux photos semblent assez pertinents sur nos tests. Découlant de cette technologie, l'autre nouveauté est la possibilité de marquer les visages de personnes présentes sur les photos pour les retrouver plus facilement. Malheureusement, la reconnaissance des visages laisse quelque peu à désirer sur nos tests : seuls des visages extrêmement proches seront correctement détectés comme semblable. Dans ce cas, le logiciel vous demandera s'il s'agit bien d'une personne identifiée précédemment.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top