Comparatif baladeur MP3 : 7 lecteurs flash en test

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
20 mai 2010 à 17h32
0

Samsung YP-R0 R'Play

Dernier né de la gamme Samsung, le YP-R0 alias R'Play est un baladeur vidéo non tactile de facture plutôt classique mais aux fonctionnalités assez complètes, notamment au niveau des formats pris en charge. Il revendique également le glisser/déposer en mode UMS avec son slogan : « Drag, drop & play ». Le baladeur est disponible en noir ou rose, dans des capacités de 4, 8 ou 16 Go.

Déballage et premiers contacts

Samsung fait dans le classique au niveau de l'emballage mais le YP-R0 a un atout par rapport à d'autres baladeurs dans la même gamme de prix : il inclut une paire d'écouteurs intra auriculaires, censés délivrer un meilleur son que ceux fournis en standard avec ses concurrents. On appréciera la présence de deux paires d'embouts, ce qui devrait convenir à toutes les oreilles (ceux d'origine nous semblent un peu gros).

000000C802787560-photo-samsung-r-play.jpg
000000C802787562-photo-samsung-r-play-perspective.jpg


Le premier contact avec le baladeur est plutôt agréable. Le R'play arbore une robe en aluminium et en plastique blanc, très « iPod » et un écran aux dimensions généreuses. En revanche, son épaisseur et sa largeur le rapprochent davantage du S540 de Sony que d'un svelte iPod Nano. La partie inférieure de l'appareil est occupée par un pad directionnel (non tactile) et des boutons que l'on croirait tactiles mais qui sont en fait de vrais boutons sous une surface plus souple. Dernier détail appréciable : sous le baladeur, on trouve à côté de la prise jack et du connecteur USB propriétaire un slot MicroSD, permettant d'augmenter la capacité de stockage.

0190000002787564-photo-samsung-r-play-slot-micro-sd.jpg


Ergonomie et interface

Comme nous venons de l'écrire, le YP-R0 ne propose pas de pad tactile et c'est sans doute là son plus gros défaut. Pour un baladeur dont la capacité peut atteindre 16 Go (voire plus en passant par le port Micro SD), et donc un grand nombre de titres, ne pas disposer de moyen de naviguer rapidement dans sa bibliothèque pose problème. Si au moins le défilement était rapide, cela pourrait partiellement corriger ce défaut mais ce n'est pas le cas : les artistes ou titres défilent très mollement.

0000012C02787570-photo-samsung-r-play-interface-menu-1.jpg
0000012C02787572-photo-samsung-r-play-interface-musique-1.jpg


L'interface est, pour le reste, agréable et colorée. Elle propose trois modes d'affichage : une mosaïque d'icônes façon téléphone portable, un mode affichant des icônes animées en plein écran et un mode « dock » avec fond d'écran personnalisable. Plusieurs skins sont disponibles pour les menus. Le tout est un peu « bling bling », à l'opposé de la sobriété d'un iPod ou de l'iAudio 9 de Cowon, mais très réussi.

02787574-photo-samsung-r-play-interface-menu-2.jpg


Musique

Le Samsung R'Play se vante d'être entièrement basé sur le glisser/déposer, et ne nécessite donc aucun logiciel de synchronisation. Le baladeur étant compatible avec le standard MTP de Microsoft, on peut l'utiliser avec Windows Media Player, mais il est également possible de basculer vers l'UMS, plus classique et universel pour utiliser le R'Play avec n'importe quel système d'exploitation. Même topo pour les formats gérés : les fichiers MP3, WMA, AAC, WAV, Ogg Vorbis et FLAC sont tous pris en charge, ce qui fait du R'Play le baladeur le plus ouvert de notre comparatif.

La navigation dans la bibliothèque musicale offre une originalité : la sélection des albums s'effectue via un bandeau affichant les pochettes des albums relatifs à un artiste. C'est original mais déconcertant au premier abord : on choisit un artiste dans une liste verticale, puis un album dans une liste horizontale.

0000012C02787576-photo-samsung-r-play-interface-musique-2.jpg
0000012C02787578-photo-samsung-r-play-interface-musique-3.jpg


Quid de la qualité audio ? Le R'Play ne nous semble pas souffrir de défauts particuliers à ce niveau. Sans atteindre l'excellence du Cowon iAudio 9, le son est précis, puissant et ne souffre pas de distorsion ou de souffle, même avec des écouteurs haut de gamme. Ceux fournis avec l'appareil se défendent plutôt bien pour des écouteurs standard, et ont la particularité d'être intra auriculaires, mais on pourra tout de même envisager de les remplacer par une paire plus qualitative. Les amateurs d'égaliseurs et d'amélioration du son trouveront également leur bonheur entre des pré-réglages pas désagréables et deux réglages entièrement personnalisables : égalisation, reverb, effet surround et amélioration des basses. Un défaut en revanche : le lecteur ne permet pas la lecture « gapless » et des silences assez marqués se font entendre entre chaque piste. Pas le baladeur idéal pour écouter un album live.

Videos et photos

Le R'Play propose une des meilleures compatibilités vidéo de notre comparatif : le lecteur accepte les fichiers AVI, DivX, XviD, MPEG4, WMV, ASF et H264. L'écran 2,6 pouces d'une résolution de 320x240 pixels est forcément assez limité mais l'image est de bonne qualité et l'ergonomie de la section vidéo plutôt bien pensée, avec notamment la possibilité de générer automatiquement des vignettes de chapitres.

0000012C02787580-photo-samsung-r-play-interface-video.jpg


La section photo est tout ce qu'il y a de plus basique : affichage des clichés en mosaïque, possibilité de zoomer en avant ou en arrière sur une photo et utilisation d'une image en arrière plan pour personnaliser le thème du baladeur.

Autres fonctionnalités

Le R'Play propose un tuner FM à la qualité de réception correcte et à l'ergonomie agréable. En revanche, s'il est possible de sauvegarder ses stations favorites, il est impossible d'enregistrer la radio ou de la mettre en pause. En dehors du tuner, le baladeur est assez pauvre en fonctionnalités annexes : il propose au mieux la possibilité de lire des fichiers textes et, plus original, un explorateur de fichiers. En revanche, on appréciera la possibilité d'étendre la mémoire du baladeur par une carte Micro SD. Attention cependant : le contenu de la carte est séparé de celui de la mémoire interne.

0000012C02787582-photo-samsung-r-play-interface-tuner.jpg


Notre avis

Le Samsung YP-R0 est un très bon baladeur dans l'ensemble. On apprécie son ouverture au niveau des formats de fichier, en audio comme en vidéo, et sa compatibilité UMS. La qualité audio est au rendez vous, et la partie vidéo s'en tire assez bien. En revanche, si son design est assez agréable, il n'est pas des plus fins, et l'absence de toute forme de navigation tactile est quelque peu pénalisante. En outre, on aurait apprécié quelques fonctionnalités supplémentaires telles qu'un dictaphone. Cela ne suffit pas, cependant, pour entacher sérieusement le bilan largement positif de l'appareil.

Samsung YP-R0 R'Play

Les plus
+ Compatible avec de nombreux formats
+ Prise en charge UMS et MTP
+ Finition soignée
+ Ecouteurs standards corrects
Les moins
- Pas d'enregistrement FM
- Pas de dictaphone
- Navigation non tactile trop lente
Ergonomie
Fonctionnalités
Performances
Compatibilité
4


Modifié le 20/09/2018 à 15h54
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
scroll top