Obsidian 800D, le premier boîtier de Corsair

Par
Le 11 janvier 2010
 0
Certains constructeurs sont polyvalents, comme Sony, Samsung ou Philips. D'autres excellent dans un domaine précis et ne s'éloignent pas de ce dernier. C'est le cas de Corsair, mais cette fois, la marque au pavillon noir a décidé de faire une entorse au règlement. Ce spécialiste de la mémoire a pris le risque de s'aventurer en dehors des sentiers battus en proposant un tout nouveau boitier PC haut de gamme. L'objet saura-t-il se montrer à la hauteur de la réputation de Corsair ? Réponse au fil de ces quelques lignes !

Corsair a acquis sa notoriété en commercialisant des modules de mémoire vive. La firme s'est ensuite lancée dans des clés USB, puis dans les blocs d'alimentation, ces derniers étant en fait produits par Seasonic. Cette fois, Corsair se lance dans le marché du boîtier pour PC. Pour cette toute nouvelle aventure, le bateau trace son chemin en solitaire : le constructeur américain se charge de la conception et de la fabrication de cette tour. Le pari est risqué compte tenu des marques déjà présentes dans le domaine ; les ingénieurs de Corsair ont-ils réussi à détrôner les leaders du marché ?

0000015e02723062-photo-corsair-obsidian-800d-3.jpg

Sommaire :

Présentation générale

Corsair Obsidian 800D
Caractéristiques générales
Matière Acier, aluminium
Couleur Noir
Format Micro ATX, Standard ATX
Dimensions (HxPxL) 609 x 609 x 229 mm
Poids 16 Kg
Capacité d'accueil
Emplacements 5"1/4 5
Emplacements 3"1/2 6
Slots d'extension 7
Accessoires
Ventilateurs 1 x 140 mm sur le boîtier hot swap
1 x 140 mm à l'arrière (extraction)
1 x 140 mm en partie basse (aspiration)
Ports en façade 4 x USB 2.0
1 x FireWire
Sortie casque / entrée micro compatible HD Audio
Autres Possibilité d'ajouter 3 ventilateurs de 140 mm
à l'arrière en extraction
L'Obsidian 800D de Corsair a été annoncé au Cebit... 2009 ! Il aura fallu patienter presque une année avant que le boîtier soit commercialisé en France. On s'attend donc à un travail bien fini de la part de Corsair. Ce grand-tour impose d'emblée par ses dimensions : aussi profond que haut (61 cm), il est large de 23 cm et pèse la bagatelle de 16 Kg à vide, principalement à cause de l'acier qui compose la majeure partie du boîtier. Seule la façade est composée d'aluminium.

L'ensemble est sobre, bien fini et les bords ne sont pas coupants. Le sérieux de la marque est confirmé, mais certains trouveront tout de même le boitier un peu massif. La présence d'une paroi latérale parée de plexiglas divise souvent les utilisateurs que nous sommes. Corsair a tout de même fait ce choix, et nous ne les blâmerons pas, tant les différentes pièces (CPU, GPU, carte mère) sont bien mises en valeur dans cette tour... nous y reviendrons.

000000fa02723100-photo-corsair-obsidian-800d-13.jpg
  
000000fa02723102-photo-corsair-obsidian-800d-14.jpg


Une ergonomie excellente, mais pas parfaite

Avec le grand nombre de produits concurrents présents sur le marché, Corsair n'avait que l'embarras du choix pour aller chercher les bonnes idées si et là. Pourtant, le constructeur est parvenu à innover avec cette remarquable idée de capot amovible au dos de la carte mère. Vous l'aurez compris : nul besoin ici de démonter toute votre configuration pour changer de ventirad, il suffit d'ôter le capot pour accéder à l'arrière de votre carte-mère. Simple et bigrement efficace !

0190000002723064-photo-corsair-obsidian-800d-4.jpg
     
0190000002723110-photo-corsair-obsidian-800d-17.jpg

Corsair surfe également sur quelques tendances actuelles, comme la possibilité d'ajouter ou d'extraire à chaud des disques durs (hot swapping). Quatre emplacements sont disponibles et les racks utilisés sont compatibles avec les disques 3''1/2 comme avec les modèles 2''1/2.

0000015e02723070-photo-corsair-obsidian-800d-7.jpg
     
0000015e02723104-photo-corsair-obsidian-800d-15.jpg

Aussi pratique que soit ce procédé, quelques regrets demeurent, à commencer par l'obligation de viser les disques sur les berceaux. Aucun système de fixation rapide n'a été prévu, principalement à cause de la structure en acier des supports. Les revers de la qualité de construction... Du coup, le système permet davantage d'extraire un disque de données pour le transporter que d'en inclure un autre rapidement. Autre regret : aucun système d'amortissement des disques n'équipe les racks. Espérons que les six vis qui maintiennent les disques à leur support limitent les vibrations.

Enfin, les Raptor 300 de chez Western Digital, entourés d'un radiateur, ne peuvent s'emboîter dans les racks de l'Obsidian à cause du décalage des connecteurs vers le centre. Les nouveaux Raptor 600, qui respectent les spécifications et entrent parfaitement dans les racks, révèlent quant à eux un autre problème : les connecteurs du rack ne sont pas compatibles avec la nouvelle norme SATA 6 Gbps, un problème confirmé par Corsair, qui ne prévoit cependant pas de corrections à l'heure actuelle.

0190000002723118-photo-corsair-obsidian-800d-18.jpg

Revenons à l'ergonomie pour parler d'un élément qui énerve souvent les utilisateurs : le système d'ouverture des panneaux latéraux. Heureusement, il n'y a pas de craintes particulières à avoir, Corsair a équipé son Obsidian 800D du dispositif le plus efficace qu'il nous ait été donné de manipuler : appuyez sur le bouton placé dans le coin supérieur du panneau, soulevez, c'est fini ! Aucune vis, aucun système complexe : le constructeur a vraiment simplifié cette tâche au maximum. Pour refixer la paroi, le principe est légèrement moins simple, mais tout de même très efficace : enclenchez le panneau sur le bas du boîtier, poussez et c'est tout. Il convient de noter que ce système équipe les deux parois du boîtier, ce qui n'est pas toujours le cas chez la concurrence.

0190000002723078-photo-corsair-obsidian-800d-11.jpg

Côté équipement, le boîtier Corsair ne fait évidemment pas l'impasse sur les ports en façade. Sont présents pas moins de 4 ports USB, et un port Firewire, la connectique audio étant également de la partie. En revanche, nous aurions aimé trouver, un port eSATA sur une tour comme celle-ci.

Concernant enfin l'intérieur de l'Obsidian 800D, on note le système de fixation très efficace (et ne nécessitant aucun outil) destiné aux lecteurs optiques. Seul bémol : tous les utilisateurs n'auront pas forcément besoin des cinq emplacements 5''1/4 . Beaucoup de personnes se limitent à deux, voire trois périphériques 5 ''1/4 pour ceux qui sont équipés de rhéobus. Heureusement, cette surenchère ne se fait pas au détriment des emplacements 3''1/2 . On pourra disposer pas moins de six disques durs dans ce boîtier ! Le nombre de slots pour cartes-fille est lui en revanche un peu limite pour un grand-tour : seuls sept emplacements sont disponibles, ce qui est peu pour un boitier de ce genre. Second regret : on aurait apprécié un dispositif de fixation spécifique pour les cartes-fille. Contrairement à ce qui est le cas pour les baies 5''1/4, le bon vieux tournevis est ici nécessaire.

000000fa02723098-photo-corsair-obsidian-800d-12.jpg
   
000000fa02723074-photo-corsair-obsidian-800d-9.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h39
scroll top