VIA EPIA-M9000

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
18 mars 2003 à 15h30
0

Conclusion

00FA000000057206-photo-via-epia-m9000.jpg
Alors que l'EPIA 800 nous avait déjà bien séduit, VIA se permet d'enfoncer le clou en distribuant aujourd'hui un modèle qui corrige la plupart des défauts de ce précédent produit. La lecture des DivX n'est par exemple plus du tout un problème. Il ne faut toutefois pas croire que tout est rose avec l'EPIA-M qui souffre malgré tout de quelques lacunes en particulier au niveau de la gestion du son 5.1. Ce n'est pas catastrophique mais le fait de ne pouvoir faire confiance aux pilotes livrés sur le CD est un peu dommage pour un tel produit. De la même manière, on regrettera un peu que le silence ne soit pas davantage à l'ordre du jour. L'EPIA reste une carte très discrète avec son unique ventilateur mais on aurait bien aimé que VIA intègre un système de régulation de la vitesse de rotation en fonction de la chaleur du processeur.

Malgré ces petits défauts, l'EPIA-M reste une plate-forme pleine de bonnes surprises. Sa polyvalence est impressionnante et avec un peu d'astuce, il n'y a pas beaucoup de tâche qui ne puisse lui être dévolue. On peut très bien en faire une station multimédia aussi à l'aise devant des vidéos (DVD, DivX) que de l'audio (CD Audio, MP3). D'autres malins en ont déjà fait une petite plate-forme de jeux destinée à l'émulation d'anciennes consoles par exemple. Enfin, il est bien sûr possible de transformer l'EPIA en un serveur multifonctions qui fait aussi bien office de routeur / Firewall que de serveur de fichiers ou DNS, le tout de manière très discrète.

Avant de se lancer, il ne faut toutefois pas oublier de prendre en compte quelques précautions. Tout d'abord la carte, même si elle est livrée à un tarif plutôt compétitif, n'intègre aucun boîtier, il faudra donc trouver un modèle susceptible de convenir tout en restant de petite taille. Ce type de produits commence à venir mais ils ne sont pas encore très nombreux et les bricoleurs auront donc un avantage : ils peuvent se fabriquer le leur. Enfin n'oublions pas que l'évolutivité des EPIA est pratiquement nulle. Le processeur est soudé à la carte mère, un seul emplacement mémoire est disponible et un unique port PCI est là pour recevoir les diverses extensions.

L'EPIA est donc un produit très intéressant qui pourra convenir à de très nombreux utilisateurs, il faudra simplement avoir une idée précise de ce que l'on veut en faire pour ne pas risquer de déception après l'achat.


VIA EPIA-M9000

Les plus
+ Compacité remarquable
+ Prix très étudié
+ Nombreuses fonctions embarquées
+ Polyvalence étonnante
Les moins
- Evolutivité pratiquement nulle
- Pas complètement silencieuse
- Petits problèmes de pilotes son
Note globale
Performances
Fonctionnalités
Confort d'utilisation
2
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top