Blend Web Mix - SharePay : 1 carte de paiement pour 2 comptes bancaires

02 novembre 2016 à 16h30
0
La jeune pousse SharePay propose une solution de paiement plutôt originale, qui se spécialise dans les paiements groupés via une carte bancaire rattachée à plusieurs comptes.

S'il est aujourd'hui possible d'avoir plusieurs cartes de paiement rattachées à un même compte commun, l'inverse n'est cependant par vrai. C'est précisément sur ce créneau que se positionne la startup SharePay, présente au Blend Web Mix. L'un des trois cofondateurs, David Finel, explique avoir mis au point une carte accompagnée d'applications web et mobiles permettant de définir la manière dont la carte bancaire (CB) est utilisée et ce, en spécifiant des groupes de dépenses.

« Nous sommes les premiers à faire une carte pour plusieurs comptes », affirme-t-il en ajoutant que le processus de mise en place a duré deux bonnes années. N'étant pas un établissement agréé à la conception des cartes de paiement, « au début nous sommes allés voir des banques pour leur expliquer notre projet mais les gens ne comprenaient pas », explique M. Finel. Finalement, SharePay a choisi comme allié The Bancorp, une société spécialisée dans l'émission des cartes, qui dispose d'une filiale au Royaume-Uni et a travaillé pour Google, Paypal ou encore Simple.

Concrètement, SharePay s'interface directement avec la carte de débit émise par la banque pour un compte spécifique. Après avoir saisi ses détails et commandé une carte SharePay, il sera possible de créer un groupe au sein duquel l'utilisateur choisira d'inviter une personne précise en spécifiant le partage par défaut pour les paiements effectués (50%-50%, 60%-40%...) De son côté la seconde personne pourra accepter cette invitation, mentionner ses détails et elle aussi commander sa carte rattachée aux mêmes comptes bancaires. SharePay se présente donc comme une alternative au traditionnel compte joint avec la possibilité de conserver un compte privé et un moyen de paiement personnel.

Chacune des parties pourra choisir un plafond maximal de débit et modifier la gestion des paiements effectués par SharePay sur leur compte. SharePay est gratuit et la société génère des revenus avec l'interchange via les rétributions de MasterCard.



Mais SharePay ne convient pas à tous les usages. Ainsi, par défaut, il ne sera pas possible de retirer de l'argent à un distributeur automatique de billets. Et lorsque l'option est activée, chaque retrait entrainera une commission de 2 euros, en France comme à l'étranger. Aussi le remplacement de la carte avant la date d'expiration sera facturé 10 euros. En effet, ces coûts incombent directement à SharePay.

A l'avenir, la jeune pousse souhaite affiner un peu plus les partages des paiements selon leurs natures. Deux personnes vivant dans un même appartement pourront déterminer que l'une d'entre elles paiera la facture d'électricité à 75% tandis que l'autre se chargera principalement de régler les courses alimentaires. SharePay entend par ailleurs proposer une offre premium - pour l'heure pas vraiment définie - mais avec de meilleures assurances associées à la carte de paiement. Par ailleurs, la société négocie des partenariats de fidélité avec les sites e-commerce.

Après un lancement officiel fin juin dernier, SharePay dispose d'une base de 6000 inscriptions. Pour l'heure, le service est limité à la France et à deux personnes par groupe même si en interne, des tests sont réalisés sur trois personnes et plus. L'année prochaine, la société entend être présente dans toute l'Europe.

L'actualité du Blend Web Mix :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top