BitTorrent annonce Sync pour simplifier la synchronisation

25 janvier 2013 à 15h52
0
Les services de stockage et de synchronisation pourraient bientôt devoir faire face à la concurrence de BitTorrent.

0078000005305292-photo-logo-bittorrent-inc.jpg
De Dropbox à SugarSync en passant par SkyDrive, Google Drive ou Pogoplug, les services de synchronisation de fichiers couplés à quelques gigaoctets de stockage en ligne ne manquent pas à l'appel. Pourtant la société BitTorrent, chargée de développer et de maintenir le protocole peer-to-peer bittorrent, souhaite se lancer sur le marché.

Via son blog officiel, la société a effectivement annoncé le lancement, sous la forme d'une pré-alpha privée, du service Sync. Peu d'informations ont été partagées mais BitTorrent explique vouloir répliquer le modèle de la « synchronisation distribuée » pour faciliter « la gestion de fichiers personnels entre plusieurs ordinateurs ».

Aucun détail supplémentaire sur le fonctionnement n'a été communiqué. Nos confères de GigaOM ont cependant appris que les fichiers seront chiffrés en AES 256-bit et transférés via une synchronisation directe sans passer par des serveurs tiers. Reste à connaître le fonctionnement exact, par exemple : comment assurer la synchronisation si l'un des ordinateurs de l'utilisateur est éteint ? Qu'advient-il des fichiers ? Faut-il nécessairement une machine tierce pour créer un relais ?

Quoiqu'il en soit, BitTorrent prévoit de mettre à disposition plusieurs applications pour Windows, OS X et Linux. Pour s'inscrire à cette « pré-alpha », rendez-vous ici.

0226000005678574-photo-bittorent-sync.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top