Bistri : la jeune pousse française qui mise sur WebRTC

08 novembre 2012 à 07h51
0
La sortie de la dernière mouture stable de Google Chrome s'accompagne d'un engouement pour WebRTC, une technologie du HTML5 notamment adoptée par la société française Bistri.
0078000005502219-photo-bistri-logo-gb-sq.jpg

Skype, Facebook, Twitter, AIM, Y! Messenger ou GTalk, les logiciels permettant d'effectuer des communications sur Internet ne manquent pas à l'appel et pourtant, l'éternel problème d'interopérabilité perdure depuis des années. Certes, plusieurs sociétés tentent de négocier des accords avec la concurrence, à l'image des Microsoft / Yahoo!, AOL / Google ou AOL / Apple, mais un protocole véritablement universel se fait attendre depuis longtemps. C'est précisément le projet sur lequel planche le W3C, l'organisme chargé de réguler les standards du web.

Baptisé, WebRTC, Web Real-Time Communications, ce nouveau protocole permet d'effectuer des conversations audio et vidéo en temps réel directement au travers du navigateur, sans devoir télécharger d'applications tierces. A l'heure actuelle, Google Chrome est le seul navigateur à embarquer la technologie. Parmi les sociétés ayant adopté ce prochain standard, nous retrouvons la jeune pousse française Bistri. Fondée en 2010 et basée à Paris, Bistri propose aux internautes de se créer un profil utilisateur afin d'obtenir une adresse personnalisée de type www.bistri.com/pseudonyme. Il suffira de partager celle-ci pour initier une conversation privée.

Pour effectuer une conversation multimédia, il faudra préalablement autoriser le service web à accéder à son microphone et à sa caméra. Avec Chrome, ce processus repose sur WebRTC tandis que les autres navigateurs feront usage du plugin Flash. Les vidéos pourront être affichées en plein écran et nous retrouvons une palette d'effets. Notons au passage que pour initier une conversation avec un utilisateur de Bistri il ne sera pas requis de créer un compte. En outre Bistri prend en charge le mode déconnecté, ce qui signifie que n'importe qui pourra se rendre sur un profil puis laisser un message ou publier une photo, à l'instar du mur de Facebook mais de manière privée. Le destinataire sera prévenu par email et retrouvera ces publications une fois connecté à son compte. Le service s'apparente ainsi à AOL A/V dévoilé en mai 2011 et reposant sur Flash mais autorisant pour sa part les conversations groupées.

En plus de proposer un service de messagerie instantanée basé sur un prochain standard, Bistri permet de rassembler ses contacts sur différents services tiers. L'utilisateur disposant d'un profil sur Bistri sera ainsi en mesure d'authentifier ses comptes Yahoo! Messenger, Facebook, Google, XMPP/Jabber ou Microsoft. Bistri forme ainsi une alternative à Meebo, racheté par Google en mai dernier puis fermé deux mois plus tard. La start-up française compterait à l'heure actuelle de 225 000 utilisateurs enregistrés et l'équipe est récemment devenue membre du W3C en prenant part au travaux du groupe WebRTC.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top