Traduction automatique : Bing Translator remplace Babel Fish

04 juin 2012 à 09h15
0
0096000005206518-photo-bing-babel-fish.jpg
Autrefois considéré comme la référence dans son domaine, l'outil de traduction en ligne Babel Fish a été remplacé par Microsoft Translator.

Initialement développé au sein des laboratoires du spécialiste de la traduction Systran, le service Babel Fish se positionnait en leader sur le marché de la traduction automatisée. Dès 1997 Babel Fish s'invitait sur Altavista.fr pour proposer des traductions bidirectionnelles automatiques et instantanées en une dizaine de langues. En février 2003, Altavista fut rachetée par la société Overture, laquelle fut elle-même engloutie par Yahoo! cinq mois plus tard. Cette année là, l'outil de traduction recevait en moyenne 15 millions de requêtes par mois.

Renommé Yahoo! Babel Fish depuis 2008, le traducteur n'est plus disponible depuis la fin de la semaine dernière. En effet, sur l'un de ses blogs officiels Microsoft annonce que ce dernier a été remplacé par Bing Translator. Cette migration, sans doute issue du partenariat signé entre les deux parties en juillet 2009 dans le domaine de la recherche en ligne, permet donc à Microsoft de mieux se positionner face à Google Translate. Google Translate fut initialement articulé autour de Systran puis migré vers une technologie développée par Google.

Microsoft Translator, premièrement introduit sous l'appellation Windows Live Translator en 2007, se base sur les travaux de Microsoft Research et permet de traduire des portions de texte ou des pages web. Microsoft propose également des widgets pour les développeurs web.

La firme de Redmond multiplie ses travaux dans le domaine de la traduction automatisée. En mars 2010, Microsoft Research présentait le projet Translating Telephone proposant une traduction à la volée des phrases dans une conversation effectuée par VoIP. Puis l'année dernière les ingénieurs se sont intéressés à la messagerie instantanée de Lync en dévoilant Conversation Translator. A l'heure actuelle, Microsoft plancherait sur un logiciel capable de répliquer une voix et d'utiliser cette dernière pour traduire un message dans une langue étrangère.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top