Pokémon Go : les accidents ont coûté 7 milliards aux Etats-Unis

le lundi 27 novembre 2017
Pokémon Go, vous vous en souvenez ? Le jeu, développé par Niantic ayant obtenu la licence de Nintendo a pris le monde de court en 2016 : la surprise a été totale et le succès global. Depuis, toutefois, de nombreux joueurs ont abandonné l'application qui reste très appréciée par un noyau dur de fans qui attendent les mises à jour avec impatience ainsi que les nouveaux Pokémon.

Durant les premiers mois de la mode Pokémon Go, plusieurs médias ont relayé des événements insolites ainsi que des accidents, notamment lorsque des personnes jouaient tout en conduisant. Deux chercheurs ont fait le bilan.

Death by Pokémon Go : le coût du jeu sur l'économie américaine


Mara Faccio et John McConnell, deux économistes de l'Université de Purdue située à West Lafayette dans l'Indiana, ont analysé les rapports des accidents routiers liés à Pokémon Go. Leur étude, publiée le 21 novembre 2017, établit le coût de l'application sur l'économie de l'Indiana entre le 6 juillet 2016, date de sortie du jeu, et le 30 novembre 2016, soit 148 jours.

Le coût est, semble-t-il, très élevé car Pokémon Go serait responsable d'une hausse des accidents routiers de 47 % dans l'Etat de l'Indiana : aux abords des PokéStops, 134 accidents sur les 148 jours analysés peuvent être reliés, selon les rapports de la police, à l'utilisation de Pokémon Go de la part d'un conducteur ou d'un piéton. Pire : 31 blessés et 2 morts seraient directement liés à ce jeu selon les chercheurs.

01f4000008689408-photo-pok-mon-go.jpg


Un coût de 7,3 milliards de dollars pour les Etats-Unis ?


En partant des données des rapports d'accidents, les deux chercheurs ont estimé le coût économique de l'application : Pokémon Go a causé 500.000 dollars de dégâts matériels sur les voitures pour le seul état de l'Indiana. Mais à ces calculs, il faut ajouter le coût des blessés et des morts. Au total les deux économistes estiment que PokémonGo a coûté à l'Indiana entre 5,2 millions et 25,5 millions de dollars durant les 148 jours suivant sa sortie. Une extrapolation leur a permis de définir qu'au niveau des Etats-Unisil est possible d'estimer le coût situé entre 2 et 7,3 milliards de dollars.

Si cette extrapolation peut sans aucun doute être remise en cause, l'étude semble un nouvel argument pour critiquer l'usage des smartphones. Ces derniers sont souvent mis en avant dans les campagnes de la sécurité routière puisqu'ils distraient les conducteurs au volant (en France regarder son smartphone en conduisant est passible de 1.500 euros d'amende et de la perte de 3 points sur le permis) mais également les piétons : les « smombies » (contraction de « smartphone » et « zombies ») représentent un risque croissant car les piétons qui regardent leur smartphone en marchant ne font plus attention à la route lorsqu'ils la traversent, par exemple.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top