Android : Microsoft ouvre une bêta privée pour Cortana... mais pas en France

20 juillet 2015 à 09h26
Microsoft a ouvert une bêta privée de son assistante Cortana à destination des utilisateurs, aux États-Unis et en Chine.

Microsoft poursuit sa stratégie multiplateforme et c'est au tour de l'assistante Cortana de venir s'inviter sur les OS mobiles alternatifs. Microsoft avait promis une première version le mois dernier : elle est désormais disponible auprès d'un groupe restreint de testeurs.

En portant Cortana au-delà de son écosystème, Microsoft entend proposer diverses interactions. Au mois de juin, l'éditeur annonçait que le mobinaute pourrait dicter un rappel depuis son smartphone Android pour obtenir ensuite une notification sur son PC ou sur la TV équipée de Xbox One, à condition bien sûr d'être connecté sur le même compte utilisateur.

Les mobinautes résidant aux États-Unis ou en Chine peuvent d'ores et déjà remplir le formulaire de participation et récupérer le fichier apk - lequel, semble-t-il, circule déjà sur la Toile. Les premiers retours des testeurs sont disponibles.

Selon le magazine Ars Technica, sur Android, Cortana est en mesure de retourner des alertes et des informations sur les conditions météo, les restaurants aux alentours, l'état du trafic ou encore de passer au crible le calendrier pour suggérer un départ. En apparence, l'application ressemble à celle qui est proposée sur Windows 10 Mobile.

00C8000008114314-photo-cortana-android.jpg
00C8000008114316-photo-cortana-android.jpg
00C8000008114318-photo-cortana-android.jpg
00C8000008114320-photo-cortana-android.jpg

Crédits : Ars Technica


Toutefois, certaines limites peuvent être observées. Puisque Cortana est une application dissociée du système, il ne sera pas possible de l'activer avec la commande vocale Hey Cortana. Par ailleurs, l'assistante virtuelle n'est pas (encore ?) en mesure de lire les email, d'identifier les suivis de colis, de repérer les numéros de vol, ni d'analyser la musique en direct.

Dans cette version expérimentale, Microsoft n'a pas intégré la fonctionnalité Ne pas déranger. Sur Windows Phone, cette dernière propose de l'activer à une heure spécifique chaque jour puis de restreindre les appels et messages entrants à quelques personnes bien spécifiques.

Reste à savoir comment cette application évoluera au fil des tests et si les interactions proposées avec Windows 10 (et donc la Xbox) seront suffisantes pour convaincre les mobinautes d'adopter Cortana au détriment de Google Now.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top