Windows Phone : Microsoft renforcera ses dialogues avec les éditeurs d'applications

le 31 décembre 2014 à 15h57
0
Microsoft entend définitivement mettre fin aux lacunes du Windows Store de son système d'exploitation mobile. Pour ce faire, la société dispose de plusieurs stratégies.

00AF000005483975-photo-windows-store-logo.jpg
Depuis plusieurs années, la firme de Redmond tentent d'appâter les grands éditeurs et a su convaincre Vine, Flipboard ou Instagram de porter leurs applications mobiles. Malgré les efforts de Microsoft visant à densifier le répertoire de téléchargement d'applications de Windows Phone, plusieurs titres manquent à l'appel et cela suffit à certains pour se tourner vers d'emblée vers un smartphone Android ou un iPhone.

La firme de Redmond a cependant quelques cartes à jouer pour combler ce manque. La première, bien connue, consiste à faire la promotion des applications universelles. Concrètement, le développeur n'aura qu'à concevoir une seule application pour la déployer non seulement sur Windows Phone mais également sur Windows. Celle-ci aura donc davantage de visibilité avec des passerelles de synchronisations et, dans le cas où elle repose sur un modèle freemium, l'éditeur élargira donc son marché potentiel.

La seconde solution vise tout simplement à exécuter les applications Android. Cette stratégie fut suivie par BlackBerry qui a intégré le runtime directement au sein de son système. En revanche, Microsoft opterait pour l'exécution de services et d'applications en streaming à partir d'une nouvelle plateforme cloud basée sur Azure. C'est en tout cas ce que promet le projet Arcadia récemment dévoilé par ZDnet US.

La société a également entrepris de renforcer ses relations avec les éditeurs et notamment les développeurs indépendants. L'équipe Developer Experience souhaite désormais attirer des éditeurs de toutes tailles, c'est du moins ce qu'explique Steve Guggenheimer, vice-président de cette division, dans un email envoyé aux équipes marketing et récupéré par ZDnet US.

L'idée est donc d'aider les plus petits développeurs ne pouvant actuellement se permettre d'assurer le portage et le support de leurs applications disponibles sur iOS et Android, l'une des principales raisons expliquant les lacunes du Windows Store.

La firme de Redmond entend par ailleurs recruter des étudiants et des startups ne prenant pas encore en charge Windows Phone afin d'intégrer la plateforme très tôt dans le cycle de développement.

  • Présentation en vidéo du Lumia 830

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Applications mobiles
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
Le serveur test de PlayerUnknown's Battlegrounds arrive sur consoles
Télescope : ce qu’il faut savoir pour débuter et choisir un modèle
scroll top