Google réfute les problèmes de batterie posés par son application iOS

03 mai 2013 à 09h59
0
Google souhaite démentir les propos de certains internautes rapportant avoir observé des fuites de batterie pour sa nouvelle application de recherche sur iOS.
005A000005899688-photo-google-ios-recherche-search-logo.jpg

En début de semaine nous rapportions que Google avait porté son assistant virtuel Now sur iOS. Initialement réservé aux utilisateurs d'Android sur Jelly Bean, ce dernier propose de retourner des informations contextuelles à l'utilisateur en fonction de ses déplacements réguliers, de son calendrier ou de son historique de recherche.

A l'instar de la reconnaissance vocale ou de l'analyse d'images de Google Goggles la technologie Now fut intégrée directement au sein de l'application de recherche. Certains mobinautes pointent cependant une consommation anormale de leur batterie, un phénomène que certains expliquent par l'activation par défaut des services de géo-localisation afin de retourner des informations pertinentes aux utilisateurs.

Dans un message envoyé à nos confrères de Lifehacker, un porte parole de Google affirme : « les rapports selon lesquels Google Now épuise l'autonomie de la batterie sont incorrects ». La société explique que certaines applications faisant usage des services de géo-localisation peuvent effectivement poser des problèmes en activant la puce GPS mais l'application « Google Now est développée de manière très différente : elle utilise les antennes-relais et les hotspots WiFi afin d'avoir un impact minimal sur la batterie ». La firme californienne ajoute avoir testé son application pendant plusieurs mois.

0190000005948670-photo-google-now-ios.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une solution de watercooling pour le Raspberry Pi
Google investit 125 millions de dollars au sein de Lending Club
Google embauche un game designer en chef pour développer des jeux sous Android
LinkedIn quadruple ses profits mais déçoit sur ses prévisions
Google Hangouts se dote d'un accès au bureau à distance
<b>Joyeux Noël</b>
Twitter embauche un ex de Morgan Stanley et prévoirait son entrée en bourse
36% des forfaits mobiles sont désormais sans engagement
Outlook.com : Microsoft revendique 400 millions de comptes actifs
Infos US de la nuit : nouveauté chez Instagram, Facebook en hausse, gadget photo sur iPhone
Haut de page