La WAC fusionne au sein de la GSMA pour une plateforme mobile unifiée

Par
Le 18 juillet 2012
 0
0096000003991580-photo-wac-logo-sq-gb.jpg
La WAC, WholeSale Applications Community, a fusionné avec l'association GSM constituée d'opérateurs mobiles et de fabricants, pour poursuivre ses travaux sur la mise en place d'applications mobiles universelles.

Lancé lors du Mobile World Congress en février 2010, la WAC est un organisme visant à uniformiser le marché des applications mobiles en regroupant différents acteurs de l'industrie, du constructeur à l'opérateur mobile en passant par le développeur. Nous y retrouvons, entre autres, Orange, Verizon, Telefonica, Docomo, Nokia, Samsung, LG, Nec ou encore Huawei. Les spécificités techniques de WAC pour le développement des applications mobiles reposent sur les travaux du HTML5 du W3C. Concrètement, une application développée sur les technologies de la WAC pourra fonctionner sur n'importe quel téléphone adoptant également cette plateforme.

Il semblerait cependant que le pari de l'application codées en HTML,CSS et JS soit un petit peu trop ambitieux, notamment parce que les interfaces de programmation permettant d'accéder aux composants et aux applications des téléphones (calendrier, appareil photo, accéléromètre...) ne sont toujours pas finalisées deux ans plus tard. Les développeurs s'interrogent d'ailleurs sur les avantages et les inconvénients du développement Web ou natif sur mobile. En février la WAC a cependant lancé ses Payment API proposant une solution universelle permettant aux consommateurs d'acheter des applications et d'être directement facturés par leurs opérateurs mobiles. En attendant le lancement officiel de véritables standards, le projet de la WAC nécessite davantage d'interopérabilité.

C'est l'association GSM (GSMA) regroupant 800 opérateurs et 200 fabricants, qui se chargera donc de ce projet tandis que la technologie développée par la WAC a été rachetée par la société Apigee spécialisée dans la gestion des interfaces de programmation. Apigee s'engage cependant à continuer le développement de ces travaux et notamment du WAC Web Run Time qui est désormais mis à disposition de tous les opérateurs.

A lire également : WAC : retour sur les enjeux d'un "app store" unifié.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Applications mobiles

scroll top