Nuance présente la nouvelle génération de Swype

20 juin 2012 à 11h22
0
006E000001842442-photo-swype-logo.jpg
Nuance dévoile aujourd'hui une nouvelle version de son clavier virtuel doté de la technologie de reconnaissance vocale Dragon Dictation couplée à de nouveaux algorithmes.

Au mois de décembre, Nuance avait lancé en bêta sur Android une version de son clavier virtuel avec la technologie de sa maison mère Nuance. Cette fois l'éditeur y a ajouté XT9 (Extended T9) permettant de corriger les erreurs de saisie sur les claviers complets. Nous retrouvons surtout plusieurs algorithmes facilitant la saisie du texte pour le mobinaute.

Swype embarque tout d'abord un mécanisme de prédiction basé sur les échanges effectués par SMS ou via différents réseaux communautaires. Dans les paramètres il est ainsi possible d'authentifier ses comptes Facebook, Gmail et Twitter afin d'analyser les termes employés par l'utilisateur. Au fil du temps, la méthode de saisie devient alors de plus en plus personnalisée. Interrogé par nos soins Reimund Schmald, directeur marketing pour la zone EMEA, déclare : « il n'y a aucun temps d'adaptation nécessaire. La reconnaissance vocale fonctionne immédiatement ».

Lors de la phase bêta, plusieurs utilisateurs avaient pourtant remplacé la dictée vocale de Nuance par celle de Google jugée plus performante. M. Schmald explique que plusieurs tests ont été effectués par Nuance mais également par ses principaux clients, les fabricants. « La précision de Nuance est largement meilleure », affirme l'homme. Il ajoute que les dictionnaires français ou allemand n'ont pas rougir face à la déclinaison anglaise mais admet que le vocabulaire est moins étoffé pour la Hongrie, la Grèce ou la Roumanie.

0226000005251008-photo-swype-dragon.jpg


Si de vieille versions de Swype sont encore disponibles au sein de l'Ovi Store, le principal marché pour Nuance reste les distributeurs OEM. « Il y a un plus fort développement commercial et l'intégration de la technologie est largement meilleure » nous explique-t-on. Aux Etats-Unis, plus de 50% des smartphones Android commercialisés disposeraient de Swype. Par ailleurs, la technologie est activée par défaut, une demande des opérateurs mobiles directement formulée auprès des fabricants. « En Europe les opérateurs ne sont pas aussi puissants », précise Nuance.

Cette nouvelle version est d'ores et déjà distribuée auprès des constructeurs mais seuls les smartphones Android pourront en bénéficier. Concernant une éventuelle arrivée sur iOS, M. Schmald déclare : « je conseille vivement à Apple d'intégrer Swype ». Il ajoute que les interfaces de programmation du clavier virtuel sur Windows Phone sont fermées au grand dam des fabricants. Une version précédente de Swype est aussi disponible pour MeeGo et embarquée au sein du Nokia N9.

0226000005251010-photo-swype-dragon.jpg


Et demain ?

A l'avenir Nuance proposera des comptes utilisateur au sein desquels il sera possible de synchroniser son dictionnaire par exemple entre un smartphone et une tablette. Le clavier devrait également faire davantage usage des données de géo-localisation, par exemple en corrigeant le nom d'une enseigne commerciale proche de la position géographique d'un touriste.

L'on pourrait envisager d'autres améliorations et notamment la traduction automatique. A ce sujet M. Schmald affirme : « ce n'est pas vraiment notre domaine d'activité, nous n'avons pas la technologie nécessaire ». Il ajoute cependant qu'un partenariat avec un spécialiste de la traduction automatisée pourrait être tout à fait envisageable.

Pour sa technologie de reconnaissance vocale, Nuance enregistrerait sur ses serveurs 2 milliards de transactions effectuées chaque année depuis un mobile. Le clavier virtuel serait installé sur 6 milliards d'appareils à travers le monde.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top