Piratage de Sony Pictures : la Corée du Nord officiellement pointée du doigt par le FBI

19 décembre 2014 à 18h15
0
Le FBI vient de mettre à jour son rapport d'enquête concernant le piratage des serveurs de Sony Pictures Entertainment, et indique avoir officiellement identifié la Corée du Nord comme responsable de la manœuvre.

Depuis le début de l'affaire Sony Pictures, la Corée du Nord est considérée comme le suspect numéro 1 des déboires du studio hollywoodien. Selon le FBI, qui mène l'enquête depuis la fin du mois de novembre, le doute n'est désormais plus permis : « Les analyses techniques des informations issues du malware utilisé dans cette attaque le relie à des logiciels malveillants précédement utilisés par la Corée du Nord » explique une mise à jour du rapport du bureau, dévoilée par NBC. « Le FBI a également découvert des similitudes entre l'infrastructure de cette attaque et d'autres activités cybercriminelles que le gouvernement américain avait précédemment associé à la Corée du Nord. Par ailleurs, les outils utilisés dans l'attaque contre SPE ont des similitudes avec une cyber-attaque qui avait ciblé des banques sud-coréennes en mars de l'année dernière, et qui menaient directement à une piste nord-coréenne. »



La première réaction de la Corée du Nord le mois dernier avait été de nier toute implication dans les déboires de Sony, tout en qualifiant au passage le film L'Interview qui tue, qui parodie le régime de Pyongyang et met en scène la mort de Kim Jong-Un comme « un acte de guerre ». De récentes menaces de représailles terroristes à l'encontre des cinémas qui comptaient projeter le film le 25 décembre prochain ont poussé le studio américain à annuler purement et simplement la sortie du film.

« L'attaque de la Corée du Nord sur Sony Pictures Entertainment confirme une nouvelle fois le fait que les cyber-menaces qui ciblent les Etats-Unis constituent un grave danger » ajoute le FBI. L'enquête est toujours en cours et l'autorité fédérale promet des poursuites et des représailles à l'encontre de « ceux qui menacent les Etats-Unis et les intérêts américains ».

Contenu relatif :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top