Sony Pictures demande la destruction des documents piratés aux médias

15 décembre 2014 à 11h28
0
Face à une fuite massive et difficilement contrôlable de ses données suite à son piratage, Sony Pictures a mis en garde les agences de presse dimanche concernant l'utilisation des « informations volées ».

Sony Pictures Entertainment cherche à contrôler, à tout prix, le flux d'informations qui déferlent dans les médias suite au piratage de plus de 100 téraoctets de données de ses serveurs, il y a 3 semaines. Confronté à de nouvelles données publiées quotidiennement sur Internet, le studio hollywoodien a envoyé une lettre à de nombreux journaux et services de presse ce week-end.

00FA000002020052-photo-logo-sony-pictures.jpg
Le courrier, très virulent à en croire le New York Times, considère les documents leakés par le piratage comme des informations volées dont le traitement dans les médias doit être évité. La destruction des informations est également recommandée si ces dernières ont été téléchargées ou acquises différemment. « Sony Pictures Entertainment ne consent pas à la possession, l'étude, la copie, la diffusion, la publication ou le téléchargement des documents » explique la lettre de trois pages, rédigée par l'avocat de la firme, David Boies.

De gros problèmes de sécurité



« Le piratage de Sony est regrettable, tout comme sa perte de contrôle sur ses données internes. Mais la solution n'est pas de museler la presse » estime Kurt Opsahl, avocat au sein de l'Electronic Frontier Foundation. Ce dernier a de gros doutes concernant la démarche de Sony Pictures, qui pourrait avoir bien des difficultés à faire valoir ses droits devant un tribunal.

La question se pose d'autant plus que de nouvelles informations concernant la sécurité des données sur ses serveurs ont récemment fait leur apparition. Dans un tableau publié ce week-end, il est notamment possible de constater que le studio avait pleinement conscience du fait qu'une très grande quantité d'informations confidentielles étaient stockées sans être chiffrées, et ce depuis 2011.

Rappelons que, cette même année, le site de Sony Pictures avait déjà été piraté par le groupe Lulz Security, et que 37 500 comptes avaient alors été compromis. La situation actuelle tend à démontrer que l'entreprise n'a pas réalisé les démarches nécessaires pour renforcer la sécurité des données herbergées. Une découverte qui risque de ne pas arranger la situation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Netflix dévoile des résultats en baisse, notamment dans les pays où les tarifs ont augmenté

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top