Et un nouveau virus de plus...

19 septembre 2003 à 22h10
0
00C8000000060027-photo-image-d-un-virus.jpg
Depuis hier plusieurs milliers de personnes à travers le monde reçoivent des emails dont l'expéditeur semble être Microsoft et ayant pour objet un titre similaire à celui-ci : 'Latest Microsoft Security Pack', 'Critical Update Pack', etc. Cet email dont la présentation ressemble à s'y méprendre à celle du site internet de Microsoft n'émane bien évidemment pas du géant du logiciel. Il contient en pièce jointe un charmant virus. Ce nouveau ver, qui se diffuse par messagerie et exploite une vulnérabilité d'Internet Explorer vieille de plus de deux ans, est baptisé "Swen" ou "Gibe". Son exécution provoque sa propagation imminente à l'ensemble de votre carnet d'adresses en sus de se répliquer à travers l'IRC et les réseaux de Peer To Peer comme Kazaa. A chaque infection le virus semble envoyer un signal à un site web qui comptabilise le nombre d'infections. D'après Reuters et Symantec celui-ci aurait déjà grimpé à 760,000 au cours de l'après midi d'hier. Comme si cela ne suffisait pas le virus essaye également de désactiver les antivirus et Firewall installés sur une machine.

Encore une fois nous ne saurions trop vous rappeler d'être extrémement prudent avec les emails que vous recevez. Microsoft n'a jamais, et ne distribuera jamais, de mises à jour par email. Pensez également à mettre à jour votre logiciel antivirus, qui devient indispensable par les temps qui courent.

A noter que Symantec a publié un utilitaire gratuit pour se débarrasser de ce virus, vous pouvez le télécharger en cliquant ici.
Modifié le 18/09/2018 à 14h53
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Américain ? Vous voulez un Treo600 ?
C'est pour bientôt...
Votre Treo600 immédiatement pour 9.99$...
Comme un dimanche soir ...
SPV 2 : sortie le 23 octobre
Premiers benchs du Pentium 4 Extreme Edition
La stratégie de XGI expliquée (màj)
ACDSee 6.0 en préparation
La DDR-II pour tous en 2004 ?
Futures technologies Intel pour les PC portables
Haut de page