Taxe TV, PC et mobiles pour financer la TV publique ?

Par Alexandre Laurent
le 17 janvier 2008 à 11h33
0
00DC000000552366-photo-euros.jpg
Dans le cadre du projet de suppression de la publicité sur les chaînes de télévision du service public, le gouvernement envisage selon le quotidien économique Les Echos la mise en place d'une taxe sur les produits d'électronique grand public capables d'afficher la télévision. Cette extension de la redevance TV pourrait donc toucher les téléviseurs, mais également les ordinateurs ou les téléphones mobiles. Déjà échaudés par la redevance sur la copie privée, consommateurs et fabricants risquent d'avoir du mal à digérer une telle taxe.

Le 8 janvier dernier, lors de l'annonce de son projet de suppression de la publicité sur les chaînes du groupe France Télévision, Nicolas Sarkozy évoquait une taxe sur les recettes publicitaires des chaînes privées, à laquelle devait s'ajouter « une taxe infinitésimale sur le chiffre d'affaires de nouveaux moyens de communication, comme l'accès à internet ou la téléphonie mobile ».

Plusieurs problèmes se posent toutefois, à commencer par la résistance des acteurs concernés, tels que le groupe Bouygues, actif aussi bien en télévision (groupe TF1) qu'en téléphonie mobile (Bouygues Telecom). Ensuite, il n'est pas certain que les chaînes privées enregistrent un surcroît de revenus suffisant pour compenser le montant de cette taxe suite au transfert des budgets publicitaires alloués à France Télévision. Ceux-ci pourraient tout à fait aller à d'autres médias, tels que le Web ou la presse papier, plutôt qu'à TF1 ou M6. Il faudrait donc trouver d'autres sources de revenus pour le service public.

L'augmentation de la redevance TV semble avoir été écartée. Mesure particulièrement impopulaire, elle aurait dû se monter à plusieurs dizaines d'euros pour combler ne serait-ce qu'en partie le vide de plus de 800 millions d'euros annuels laissé par la fin de la publicité sur les chaînes publiques. D'où cette idée de taxer les produits d'électronique grand public capables d'afficher la télévision.

Le marché annuel de l'électronique grand public représente quelque 17 milliards d'euros en France, indiquent Les Echos. Même modérée, la taxation des recettes permettrait de récolter quelques centaines de millions d'euros par an. En outre, les pressions émanant des groupes internationaux venus d'Asie ou des Etats-Unis seraient sans doute plus faciles à contenir que celles des acteurs de la scène locale. Déjà taxés au nom de la redevance pour copie privée lorsqu'ils vendent des périphériques dotés d'une capacité de stockage et au nom de l'écotaxe sur la totalité de leurs produits, les fabricants risquent toutefois de renâcler. Sans parler du consommateur, déjà soucieux de la baisse de son pouvoir d'achat...

Mise à jour, 12h00 : à l'occasion de ses voeux aux forces vives de la nation, Nicolas Sarkozy a indiqué que la suppression de la publicité sur les chaînes de télévision publiques serait « compensée » par des taxes sur « la totalité des nouveaux moyens de communication », rapporte à l'instant une dépêche Reuters. « C'est un choix parfaitement assumé : les recettes seront compensées intégralement, grâce à un financement très largement mutualisé sur la totalité des nouveaux moyens de communication », aurait encore affirmé le président de la République, avant d'indiquer qu'une orientation similaire était souhaitable pour le service public en matière de radio.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Adobe Fresco : la prochaine application de peinture d'Adobe sur iPad
GoPro Hero 7 VS DJI Osmo Action, découvrez notre duel en vidéo
Twitch acquiert le réseau social Bebo pour grandir sur l'eSport
Huawei s'excuse pour la diffusion de pub sur les écrans de verrouillage sur ses smartphones
Cyberpunk 2077 : la démo présentée lors de l'E3 sera rendue publique fin août
Galaxy Note 10 : Samsung présenterait son prochain flagship début août à New York
Salon du Bourget - Ariane 6 :
Dans un tweet déjà supprimé, Samsung vous conseille d’analyser votre Smart TV avec un antivirus
Spotify permet aux annonceurs un ciblage publicitaire selon les podcasts écoutés
⚠ Mozilla sort un patch pour une faille zero-day, mettez Firefox à jour !
scroll top