🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Sensitive Object veut rendre tactiles tous nos objets

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000000726490-photo-sensitiveobjects-marc-vasseur.jpg
Marc Vasseur, VP Sensitive Object
2008, année des interfaces tactiles ? Cinq ans après sa création en 2003 sur la base des travaux du laboratoire Ondes et Acoustique du CNRS, la société Sensitive Object, spécialisée dans l'étude de la sensation du toucher tactile et de son interaction avec des applications informatiques (discipline baptisée ”Haptique”), a annoncé la disponibilité de sa gamme de produits basés sur sa technologie ReverSys.

Cette technologie est fondée sur la reconnaissance des ondes acoustiques qui se propagent dans un objet lorsque l'utilisateur le touche. Un très léger impact sur un objet produit en effet une série d'ondes sonores qui se diffusent à l'intérieur du matériau. Ces ondes créent une signature acoustique unique, caractérisant la localisation du point d'impact et permettant aux capteurs de Sensitive Object de créer des “boutons virtuels” que les utilisateurs peuvent ensuite paramétrer pour créer leurs propres dispositifs.

Concrètement, n'importe quel objet, quelle que soit sa forme, quel que soit son matériaux (bois, verre, métal, plastique...) peut ainsi devenir tactile et, une fois relié aux capteurs et aux Processeurs de Sensitive Object, se substituer par exemple à un interrupteur, un digicode, un clavier ou une télécommande.

Concurrente du géant américain 3M, également présent dans l'univers de la “tactilisation des objets par onde acoustique”, la société française travaille pour le moment sur des applications plutôt professionnelles : Claviers faciles d'entretien pour le secteur médical, interrupteurs virtuels pour le secteur du BTP, écrans ou vitrines interactives pour le commerce, tableaux de bord intelligents pour le secteur de l'automobile, etc.. Sensitive Object s'est également associée à un partenaire chinois pour lancer sa propre gamme d'écrans tactiles basés sur les ondes acoustiques. Baptisés SoTouch, ces écrans sont aussi coûteux que les écrans tactiles traditionnels, mais annoncés comme beaucoup plus simples, plus robustes et offrant au final un TCO (total cost of ownership) inférieur pour le client.

Longtemps limitées aux assistants personnels Palm et PocketPC, les interfaces tactiles connaissent depuis quelques mois un nouvel engouement, avec le succès de téléphones mobiles comme le HTC Touch, le LG Viewty ou le iPhone, sans oublier des produits assez spectaculaires comme l'IntuiFace d'IntuiLab ou 'Surface', la table interactive de Microsoft.

Financée par Sofinnova à hauteur de 7,5 millions d'euros, Sensitive Object devrait réaliser 1,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007 et vise la barre des 20 millions d'euros dès 2010 grâce à la vente de licences et d'écrans tactiles alternatifs. Des technologies qui pourraient en outre très prochainement faire leur arrivée sur le marché grand public avec de possibles kits, vendus moins de 200 euros, permettant de rendre n'importe quel objet tactile.





012C000000726474-photo-sensitiveobjects-clavier-1.jpg
012C000000726476-photo-sensitiveobjects-clavier-2.jpg

Exemples de claviers "matérialisés" par des auto-collants

012C000000726478-photo-sensitiveobjects-calibrage-1.jpg
012C000000726480-photo-sensitiveobjects-calibrage-2.jpg

Calibrage d'une touche virtuelle en quelques minutes

012C000000726482-photo-sensitiveobjects-salon-1.jpg
012C000000726484-photo-sensitiveobjects-salon-2.jpg

Application sur une table basse pilotant un MediaCenter

012C000000726486-photo-sensitiveobjects-digicode.jpg
012C000000726488-photo-sensitiveobjects-vitrine.jpg

Application pour un Digicode, une vitrine interactive
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sarkozy : les opérateurs ne digèrent pas la taxe
Les valeurs technologiques repartent à la baisse
CES 2008 : une avalanche de projecteurs mobiles présentés
Une démo jouable pour  Lucky Luke : Tous À L'Ouest
Hothead Games et Ron Gilbert annoncent  DeathSpank
  Warhammer Online  : l'Ellyrion et les Elfes Noirs
DivX en partenariat avec Veoh et Broadcom
iRiver : un mobile à écran tactile doté de 4 Go de mémoire
HTC Asie va intégrer la suite Yahoo! Go dans ses smartphones
Nicolas Marconnet, Nexx : “les débouchés de l’image de synthèse 3D sont innombrables “
Haut de page